Concours "Je filme le métier qui me plaît" : les inscriptions ouvertes jusqu'au 17 janvier 2022

Publié le 07/12/2021 - 14:47
Mis à jour le 07/12/2021 - 15:42

Les inscriptions au concours « Je films le métier qui me plaît » en Bourgogne Franche-Comté sont ouvertes jusqu’au 17 janvier 2022 avec pour objectif de permettre aux jeunes et aux moins jeunes de mieux connaître leur environnement économique.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Aider les jeunes et les moins jeunes à mieux connaître leur environnement économique, les secteurs d’activité, les métiers, permettre aux entrepreneurs de trouver les compétences dont ils auront besoin demain, valoriser le tissu économique local, les métiers qui y sont exercés et les savoir-faire des entreprises, telle est l’ambition de la Région Bourgogne-Franche-Comté, partenaire officiel du concours "Je filme le métier qui me plaît".

A qui est ouvert le concours ?

Le concours est ouvert à tous les collèges, lycées, universités, établissements du supérieur, et aussi structures d'insertion, CFA, associations, Maisons familiales et rurales.

En s’investissant dans cette opération d’envergure, organisée par Euro France Médias et Euro France Association, la Région dit contribuer "à préparer l’avenir, aide à la transmission des savoirs et favorise l’insertion professionnelle de chacun et chacune". Et de préciser : "Rien de plus simple aujourd’hui pour apprendre, découvrir, construire, communiquer, que la vidéo pour transmettre la passion des salariés pour leur métier, l’engagement des dirigeants pour leur entreprise, les parcours de vie des hommes et des femmes qui ont fait un jour un choix de carrière.

Les candidats ont jusqu’au 17 janvier 2022 pour participer à la prochaine édition et jusqu’au 17 mars 2022 pour déposer leurs réalisations.

La cérémonie nationale de remise des prix se déroulera au Grand Rex à Paris.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Bourgogne Franche-Comté : La retraite progressive ou comment se préparer au départ à la retraite

PUBLI-INFO • Le départ en retraite effraye, c’est un fait. Les futurs retraités redoutent de se retrouver sans activités pour occuper leurs journées. Ainsi, la retraite progressive permet, à partir de 60 ans, de recevoir une part de sa re­traite tout en réduisant son temps de travail. À travers, le témoignage de Pierre-Jean, salarié de 62 ans, décou­vrez ce qu’est concrètement la retraite progressive et les motivations qui l’ont poussé à en faire la demande.

Violences faites aux femmes : depuis Dijon, Emmanuel Macron appelle à ne pas " relâcher l’effort "

Le président de la République, qui a rencontré vendredi 25 novembre à Dijon des victimes, a appelé à ne "pas relâcher l'effort" dans la lutte contre les violences faites aux femmes, estimant qu'il fallait améliorer formation et prévention malgré d'importants "progrès collectifs".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.2
légère pluie
le 28/11 à 12h00
Vent
5.02 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
96 %