Crise de la viande bovine: blocage d'un abattoir en attendant la table ronde

Publié le 12/05/2015 - 11:58
Mis à jour le 12/05/2015 - 15:07

Les éleveurs bovins bloquaient ce mardi 12 mai 2015 au matin le plus gros abattoir de l'entreprise Bigard en Saône-et-Loire pour dénoncer des prix trop bas, en attendant la table ronde organisée dans l'après-midi au ministère de l'Agriculture avec toute la filière dont ils espèrent une hausse des tarifs.

PUBLICITÉ

Une centaine de personnes bloquaient depuis le petit matin le site des abattoirs Bigard à Cuiseaux, selon la FDSEA et une employée de l’entreprise. Aucun camion ne pouvait entrer ou sortir en début de matinée selon la salariée de Bigard, contactée.

D’après la Fédération nationale bovine (FNB), l’action menée par des éleveurs de viande bovine de Bourgogne et de Rhône-Alpes doit être levée en fin de matinée. Les opérations « coup de poing » contre des abattoirs ont commencé la semaine dernière dans toute la France et se sont poursuivies lundi, les éleveurs bovins demandant la tenue d’une réunion réunissant les principaux opérateurs de la filière française: éleveurs, transporteurs, abatteurs et distributeurs.

La table ronde est prévue pour mardi en fin d’après-midi au ministère de l’Agriculture pour « faire le point sur les difficultés des éleveurs et dresser des perspectives pour la filière ». « L’annonce de cette table ronde est un premier signe positif, mais ce n’est absolument pas une finalité. Les éleveurs resteront mobilisés pour obtenir des résultats concrets et significatifs », avait indiqué lundi la FNB.

 Cette réunion doit aboutir à « une hausse de 60 centimes (au kilo) demain pour les éleveurs si on ne veut pas que les exploitations d’élevages disparaissent à la fin de cette année », avait expliqué à l’AFP le président de la FNB, Jean-Pierre Fleury. 

La Fédération souhaite également qu’elle permette de « rétablir des relations de confiance au sein de la filière, de valoriser le produit sur le marché intérieur », et pour l’exportation vers les pays tiers.

Selon l’Observatoire des prix et des marges, en 2014, les prix de la viande à la production ont baissé de 6 à 8% tandis que les prix au détail étaient en « hausse modérée » de 1%.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Colère du côté des agriculteurs du Doubs : une action prévue ce mardi soir à Besançon…

Colère du côté des agriculteurs du Doubs : une action prévue ce mardi soir à Besançon…

La FDSEA (fédérations de syndicats d'exploitants agricoles locaux) et les Jeunes Agriculteurs du Doubs ont décidé de se mobiliser ce 2 juillet 2019 à 20h30 au 7 rue de la Gare d’eau à Besançon (derrière la Préfecture). Cette action intervient suite à l'accord entre l'Union européenne et les pays du Mercosur (plusieurs pays d'Amérique du Sud)  pour plus de libéralisation de la commercialisation.

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

Alors que plusieurs centaines de salariés de General Electric ont empêché lundi 17 juin 2019 à 9h  la tenue à Belfort de la première réunion d'information sur le plan social qui doit frapper de plein fouet le site. Un nouveau rendez-vous a été fixé au vendredi 21 juin, a indiqué un porte-parole du site.

HLM du Grand Besançon et SAIEMB : une mobilisation contre la fusion prévue ce mercredi

HLM du Grand Besançon et SAIEMB : une mobilisation contre la fusion prévue ce mercredi

Le projet de fusion entre l'office public HLM de Grand Besançon Habitat et la société d'économie mixte SAIEMB sera à l'ordre du jour de la réunion du conseil d'administration de Grand Besançon Habitat (GBH) ce mercredi 5 juin 2019. Aussi, une mobilisation est prévue en amont de cette dernière à 16h00 au 6 rue André boulloche à Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 26.58
ciel dégagé
le 24/08 à 12h00
Vent
1.03 m/s
Pression
1018.9 hPa
Humidité
42 %

Sondage