Dany, l'agriculteur du Doubs, se retire de "l'amour est dans le pré"

Publié le 14/09/2012 - 17:58
Mis à jour le 16/04/2019 - 16:39

A la demande expresse de Dany Moureaux sur lettre recommandée, la production annonce ce vendredi que les séquences tournées avec Dany seront supprimées du programme à partir de lundi. Vous n'aurez donc pas l'épilogue des frasques amoureuses de notre agriculteur du Haut-Doubs qui lui,  a bien consommé son divorce avec M6... 

 ©
©

télévision

"Je n'en peux plus, j'arrête tout, j'envoie une lettre recommandée pourdemander de ne plus diffuser les images de mon aventure. Je ne veux plus rien avoir à faire avec ces gens-là."  Dany est très en colère  après la diffusion de ses frasques amoureuses dans l'émission de M6. Il estime  que la production ne les montrent pas comme ils sont : "Ils montrent ce qu'ils veulent (...) Ils jouent avec nos vies (...) C'est très dangereux".

La production a reçu le courrier en recommandé et explique dans un communiqué qu'elle arrête, avec regret,  la diffusion des images tournées avec Dany. " FremantleMedia a pris ses dispositions pour supprimer dès lundi 17 septembre la présence de Dany Moureaux dans le programme (..) Jusqu’à présent, Dany Moureaux avait toujours renouvelé son souhait de faire partie du programme, avant, pendant et après l’enregistrement. FremantleMedia lui avait pourtant déjà proposé d’annuler sa participation à l’émission, contrairement à ce qu’il a pu prétendre dans différents médias, en tenant de surcroit des propos dont FremantleMedia a toujours mis en cause la véracité."

Dommage pour les téléspectateurs "qui suivaient les aventures de Dany Moureaux depuis de nombreuses semaines et qui ne pourront pas connaître le dénouement de son histoire."

Allez, on vit dit tout ! ... L'histoire avec Héléna va s'arrêter. Mais rassurez-vous, depuis, Dany a trouvé l'amour et il est très heureux ! 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Castex annonce de nouvelles mesures contre les violences faites aux femmes : les actions déclinées dans le Doubs

Le Premier ministre, Jean Castex, a arrêté jeudi 25 novembre de nouvelles mesures "afin de renforcer la protection des victimes et la lutte contre les violences" à l'occasion de la Journée pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, notamment l'ouverture de nouvelles places d'hébergement. Dans le Doubs, Jean-François Colombet, préfet du Doubs, a réuni en préfecture le groupe de travail départemental sur les violences faites aux femmes du conseil départemental de prévention de la délinquance, d’aide aux victimes, de lutte contre les drogues, les dérivés sectaires et les violences faites aux femmes.

Eric Monnin publie un nouveau livre sur l’histoire des Jeux olympiques d’hiver

Après Un siècle d'olympisme en hiver : De Chamonix à Salt Lake City en 2001, De Chamonix à Vancouver : un siècle d'olympisme en hiver en 2010, De Chamonix à Sotchi : Un siècle d’olympisme en hiver en 2013 ou encore De Chamonix à PyeongChang : Un siècle d’olympisme en hiver en 2017, Eric Monnin, universitaire spécialiste de l'olympisme, a sorti De Chamonix à Beijing – Un siècle d'olympisme en hiver (éd. Désiris) ce mois de novembre 2021.

Violences faites aux femmes : « Des photos à l’envers pour remettre les idées à l’endroit » à Besançon et Dijon

Laëtitia Martinez, vice-présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté notamment en charge de l’égalité réelle, a inauguré, ce lundi 22 novembre à Dijon, l’exposition Des photos à l'envers pour remettre les idées à l'endroit, aux côtés des représentantes et représentants du Collectif Droits des femmes 21.

Mineurs isolés étrangers en formation : « Quand on fait les choses dans le bon ordre, ça se passe bien quand les jeunes ont 18 ans » (E. Borne)

La ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion Elisabeth Borne était en visite ce mardi matin à l'Ecole de production de Besançon, qui forme des jeunes à partir de 15 ans, rencontrant des difficultés scolaires et personnelles, dont des mineurs étrangers isolés.

Violences conjugales en 2020 : le Doubs est le département le plus concerné en Bourgogne Franche-Comté

Les services de police et de gendarmerie ont enregistré une hausse de 10% des violences conjugales qui ont concerné 159.400 personnes tous sexes confondus en 2020, a annoncé lundi le service statistiques du ministère de l'Intérieur. En Bourgogne Franche-Comté, près de 4,5 femmes âgées de plus de 20 ans  sur 1.000 ont été victimes de violences conjugales en 2020. Le Doubs (6) est le département le plus touché
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.33
légères chutes de neige
le 27/11 à 9h00
Vent
4.95 m/s
Pression
994 hPa
Humidité
98 %

Sondage