Distribution de la propagande électorale : les facteurs refusent cette "surcharge de travail" sans rémunération

Publié le 26/03/2015 - 11:04
Mis à jour le 27/03/2015 - 10:14

La distribution de la propagande électorale officielle pour le scrutin des 22 et 29 mars a été confiée, contre rémunération, à la Poste. Le syndicat SUD PTT dénonce l'entreprise postale qui "ne prévoit rien pour compenser la surcharge de travail et la fatigue qui pèse sur les agents". Sur préavis des syndicats SUD PTT, CGT, CFTC et  CFDT, les factrices et facteurs de Franche-Comté sont appelés à faire grève du 26 au 28 mars 2015.

capture_decran_2015-03-04_a_11.19.55.png
©Roman
PUBLICITÉ

SUD raconte que « Les enveloppes arrivent dans les centres Courrier au dernier moment et comme d’habitude depuis quelque temps, c’est au personnel de se débrouiller avec du travail supplémentaire, sans être rémunéré. » Pour le syndicat, « il est plus que temps de dénoncer les méthodes de la Poste et de les stopper ! »

De plus, « Les élections représentent une forte augmentation de la charge de travail, qui doit être compensée » développe le syndicat. « Une enveloppe pour chaque citoyen-e inscrit-e sur les listes électorales, cela accroît le poids, la tournée de distribution et allonge le temps de travail. Pour ce deuxième tour, ce volume important de courrier devra être distribué en 2 jours seulement, vendredi et samedi ! dénonce SUD. 

A la veille des élections départementales, SUD a contacté les autres syndicats et plusieurs ont déposé un préavis de grève pour obtenir des négociations. Le directeur régional du courrier a reçu les syndicats mardi 24 mars 2015 et a refusé l’attribution de toute compensation pour la distribution des plis électoraux. En conséquence, le préavis de grève est maintenu.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Colère du côté des agriculteurs du Doubs : une action prévue ce mardi soir à Besançon…

Colère du côté des agriculteurs du Doubs : une action prévue ce mardi soir à Besançon…

La FDSEA (fédérations de syndicats d'exploitants agricoles locaux) et les Jeunes Agriculteurs du Doubs ont décidé de se mobiliser ce 2 juillet 2019 à 20h30 au 7 rue de la Gare d’eau à Besançon (derrière la Préfecture). Cette action intervient suite à l'accord entre l'Union européenne et les pays du Mercosur (plusieurs pays d'Amérique du Sud)  pour plus de libéralisation de la commercialisation.

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

Alors que plusieurs centaines de salariés de General Electric ont empêché lundi 17 juin 2019 à 9h  la tenue à Belfort de la première réunion d'information sur le plan social qui doit frapper de plein fouet le site. Un nouveau rendez-vous a été fixé au vendredi 21 juin, a indiqué un porte-parole du site.

HLM du Grand Besançon et SAIEMB : une mobilisation contre la fusion prévue ce mercredi

HLM du Grand Besançon et SAIEMB : une mobilisation contre la fusion prévue ce mercredi

Le projet de fusion entre l'office public HLM de Grand Besançon Habitat et la société d'économie mixte SAIEMB sera à l'ordre du jour de la réunion du conseil d'administration de Grand Besançon Habitat (GBH) ce mercredi 5 juin 2019. Aussi, une mobilisation est prévue en amont de cette dernière à 16h00 au 6 rue André boulloche à Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.84
couvert
le 20/08 à 6h00
Vent
1.19 m/s
Pression
1021.89 hPa
Humidité
84 %

Sondage