Alerte Témoin

Éducation : Annie Genevard dénonce le recrutement intensif des enseignants

Publié le 10/11/2016 - 16:50
Mis à jour le 12/11/2016 - 08:07

La députée-maire Les Républicains de Morteau a publié ce jeudi 10 novembre 2016 un communiqué de presse dans lequel elle dénonce le recrutement au rabais des enseignants. L’élu explique que l’état admet des candidats avec des moyennes de 6/20 au concours.

cassemblee_nationale-2014_a_inscrire_en_cas_dutilisation.jpg
© DR

La rentrée "merveilleuse" annoncée par la ministre de l’Education, Najat Vallaud Belkacem, ne convient pas à l’idée que se faisait Annie Genevard, la députée-maire de Morteau et également déléguée à l’éducation pour Les Républicains.

Des admissions avec 6/20 de moyenne

L’élue LR affirme qu’il est difficile de recruter des enseignants notamment dans les matières comme les mathématiques, le français ou les langues. D’ailleurs selon Annie Genevard, des candidats sont admis au concours avec 6/20 de moyenne. De plus, lorsque des postes sont manquants, le gouvernement fait appel à des personnels contractuelles qui seraient "non qualifiés et recrutés sur la base d’un entretien après parfois avoir répondu à une petite annonce".

Pour la députée-maire de Morteau, ce recrutement intensif est le résultat de la promesse du président, François Hollande, de créer 60 000 postes.

 "C'est une politique dévastatrice"

Selon Annie Genevard "une telle politique est dévastatrice pour nos enfants qui sont les premiers sacrifiés". "L'enseignant devrait maîtriser lui-même le socle de connaissances qu'il est censé enseigner car le nivellement par le bas contribue à la perte de confiance des parents en un service public de l’Education nationale qui se dégrade" conclut  l’élue. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Sénatoriales 2020 : Nicolas Bodin et la liste « À votre écoute pour agir » (LUG)

1.659 grands électeurs sont invités à voter dimanche 27 septembre 2020 dans le Doubs pour élire trois sénateurs.  Parmi les cinq listes en lice,  celle de l'union de gauche  "À votre écoute pour agir" (LUG), est menée par le socialiste Nicolas Bodin, actuel vice président en charge de l'économie à Grand Besançon Métropole.

Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez en visite dans le Jura ce mardi

A l’occasion de la réunion décentralisée du Bureau Confédéral de la CGT en Bourgogne Franche-Comté, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT et Catherine Perret, membre du Bureau confédéral, viendront à la rencontre de salarié-es des entreprises jurassiennes Jacob Delafon et SKF mardi 22 septembre 2020.

Agressions au couteau : « Nous refusons que Besançon devienne une ville coupe-gorge

Suite à trois agressions au couteau dans la nuit de samedi à dimanche au centre-ville de Besançon, les élus Les Républicains au conseil municipale de Besançon ont publié un communiqué dans lequel ils appellent la maire Anne Vignot et son équipe à "sortir de sa léthargie, soutenir plus activement notre police municipale et, surtout, enfin garantir la sécurité à Besançon."

Vivez en direct le conseil municipal de Besançon du 14 septembre 2020

Le conseil municipal de Besançon de rentrée se tient ce lundi 14 septembre.  Il s'agira pour les 55 conseillers municipaux de Besançon de faire un point sur cette rentrée sous le signe de la Covid et de désigner les  représentants du conseil municipal qui siégeront dans les différentes structures partenaires (syndicats, SEM, associations, etc.)

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     13.81
    nuageux
    le 24/09 à 6h00
    Vent
    2.8 m/s
    Pression
    1009 hPa
    Humidité
    98 %

    Sondage