Faudot, candidat à la présidentielle (MRC) veut non pas "baisser mais répartir le temps de travail"

Publié le 22/04/2016 - 14:24
Mis à jour le 22/04/2016 - 14:24

Le candidat du MRC à la présidentielle Bastien Faudot veut « non pas baisser mais répartir le temps de travail » sur toute la
population en situation de travailler en France via un transfert social et fiscal massif des entreprises sur les ménages.

 ©
©

"L'enjeu n'est pas de baisser mais de répartir le temps de travail. L'idée est que ce soit à salaire égal et sans remise en cause de la compétitivité des entreprises", a dit le jeune candidat du Mouvement républicain et citoyen créé par Jean-Pierre Chevènement - qui l'a quitté depuis.

"La France va travailler davantage mais les gens vont travailler moins"

Pour contrer une augmentation du chômage qu'il qualifie de "structurelle" en période de révolution technologique, il affirme que "le problème n'est pas de travailler plus ou moins individuellement mais de répartir la moyenne de 37 heures par semaine, qui est la moyenne française, sur l'ensemble de la population active et non sur ceux qui sont effectivement au travail". "La France va travailler davantage mais les gens vont travailler moins", dit le jeune conseiller départemental du Territoire de Belfort qui a annoncé sa candidature début février.

"Il ne s'agit pas d'opposer les patrons aux salariés mais les pauvres aux riches"

Dans cette perspective, M. Faudot envisage un financement par une "vraie flexi-sécurité", avec des horaires de travail plus souples mais surtout un transfert des cotisations sociales payées par les entreprises (parts patronale et salariale) pour les branches maladie et famille vers les ménages, les entreprises continuant à prendre en charge la maladie professionnelle, les retraites et le chômage.

"Il ne s'agit pas d'opposer les patrons aux salariés mais les pauvres aux riches", déclare le candidat qui entend faire basculer "environ 200 milliards d'euros" de cotisations sociales en impôt sur les ménages. Il souhaite dans ce but créer un "impôt universel sur le revenu" qui fusionnera l'impôt sur le revenu et la CSG. Selon lui, le temps de travail individuel baissera et, sans les cotisations, les salaires augmenteront mécaniquement. Il compte également sur le retour à l'emploi de nombre de chômeurs.

M. Faudot a en outre assuré disposer déjà de près de la moitié des 500 signatures nécessaires à sa candidature en 2017.

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Bientôt des panneaux photovoltaïques au stade Léo Lagrange de Besançon ?

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 25.85
partiellement nuageux
le 19/06 à 15h00
Vent
3.47 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
63 %