Fin du tarif règlementé du gaz : les conseils de l’UFC Que choisir de Besançon…

Publié le 20/06/2023 - 18:02
Mis à jour le 22/06/2023 - 15:42

À partir du 1er juillet 2023, le prix du gaz ne sera plus règlementé. Qu’est-ce ça change pour les consommateurs ? Que faut-il faire ? quels sont les pièges à éviter ? Benjamin Capelli, juriste de l’association de consommateurs UFC Que choisir du Doubs, réponds à toutes nos questions.
 

Les tarifs règlementés de vente de gaz (TRV), qui existent depuis 1946, sont des contrats de fourniture de gaz fixés une fois par an par l’État, sur proposition de la Commission de régulation de l’énergie (CRE). Ils sont commercialisés uniquement par les fournisseurs dits historiques : Engie ou les entreprises locales de distribution (ELD).

Depuis 1999, ces tarifs coexistent avec des offres de marché librement fixées par les fournisseurs de gaz historiques et alternatifs. Une disposition qui fait suite à une décision du Conseil d’État de 2017 afin de mettre le droit français en conformité avec le droit européen. Cette réforme s’inscrit dans la continuité de l’ouverture du marché du gaz à de nouveaux fournisseurs proposant des offres compétitives par rapport aux TRV.

La loi énergie-climat de 2019 a acté la disparition du tarif règlementé à compter du 1er juillet 2023 pour les particuliers et les copropriétés.

Doit-on résilier son contrat actuel au tarif règlementé pour souscrire une offre de marché ? Est-ce qu’un fournisseur peut modifier le contrat de ses clients ? Comment comparer les offres ? 

Toutes les réponses dans notre interview avec Benjamin Capella, juriste pour l’UFC Que choisir du Doubs à Besançon. 

Attention au démarchage téléphonique...

Avec ce changement, certains fournisseurs en profitent pour démarcher des consommateurs au tarif règlementé et les forcer à changer de contrat. ”Ils ne sont pas toujours très honnêtes”, souligne Benjamin Capelli. 

D’ailleurs, en mai 2023, Eni a été condamné pour avoir mis en oeuvre notamment, courant 2019/2020, par l'intermédiaire de sociétés de démarchage des pratiques commerciales agressives et des pratiques de vente sans commande préalable.

”Ce sont des choses récurrentes dans ce domaine, donc il faut faire attention”, ajoute le juriste.

Attention aux offres de fournisseurs alternatifs...

Benjamin Capelli appelle également à la vigilance lors de souscription de contrat avec certains fournisseurs alternatifs proposant des tarifs attractifs. ”Quand il y a des hausses importantes comme on a pu le voir cette dernière année, les petits fournisseurs ne peuvent pas suivre et peuvent vendre les contrats ou réaliser des augmentations importantes puisqu’ils ont le droit de modifier le contrat, 

Résilier son contrat de gaz, c’est toujours sans frais

Quel que soit le fournisseur d’énergie, ”la résiliation d’un contrat gaz ou d’électricité est toujours sans frais”, précise Benjamin Capelli, ”et il n’y a jamais de période d’engagement, contrairement aux abonnements téléphoniques : si vous avez un contrat fixe de 2 ans et que vous voulez partir au bout de 6 mois, c’est possible et sans frais, il n’y pas de pénalité ni rien.”

Infos pratiques

  • UFC Que choisir du Doubs 
  • 8, avenue de Montrapon - 25 000 Besançon
  • Tél. : 03 81 81 23 46
  • Mail : contact@doubs.ufcquechoisir.fr
  • Ouvert du mardi au vendredi de 14h à 18h et le premier samedi de chaque mois de 9h à 12h
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

ufc que choisir

Inflation et crise énergétique : les conseils de l’UFC Que choisir du Doubs pour faire des économies

Depuis quelques mois, les factures d’énergie explosent et les prix des produits alimentaires ne cessent d’augmenter de quoi vider les porte-monnaies à vitesse grand V sans pour autant exagérer dans sa consommation. Nous avons rencontré Benjamin Capelli, juriste pour l’association UFC Que choisir du Doubs à Besançon afin qu’il nous donne des conseils pour éviter de se ruiner davantage.

Internet, marché de Noël, livraisons… Les achats de Noël en 4 questions à l’UFC Que choisir du Doubs

Depuis plusieurs semaines, les Franc-Comtoises et les Francs-Comtois dépense leur argent pour acheter des cadeaux de Noël. Sur Internet, sur les marchés de Noël, dans les magasins... Jean-Pierre Courtejaire, président de l'association UFC Que choisir du Doubs, met garde contre certaines pratiques et rappelle les droits des consommateurs. 

Nutri-score D et E : “Gare aux fausses interprétations !” alerte l’UFC Que Choisir

L’UFC Que choisir organise ce mois de mai 2022 une campagne de communication en faveur du Nutri-score, étiquetage affichant la qualité nutritionnelle des produits alimentaires. L’association met en garde sur les mauvaises interprétations, notamment sur les aliments traditionnels de Bourgogne-Franche-Comté.

Le Comté sous le feu des questions de l’UFC Que Choisir

UFC Que Choisir • Pour reprendre un ancien slogan. Ici , dans la région, « le Comté, on l’aime sans compter ! » L’association de consommateurs UFC Que Choisir du Doubs, s’est penché sur les particularités de ce fromage si typique et presque universel. Spécificités du Comté et enjeux d’avenir : Jean-Pierre Courtejaire a répondu à nos questions

Le Mont d’Or sous le feu des questions de l’UFC Que Choisir

UFC Que Choisir • Froid ou en « boîte chaude » ? On connaît la saisonnalité et la typicité du Mont d’Or L’association de consommateurs, l’UFC Que Choisir du Doubs, s’est penché sur les spécificités de ce fromage de notre terroir. Spécificités, rareté , garanties de qualité, et même vertus ! Voici tout ce que vous devez savoir sur le célèbre Mont d’Or grâce à Jean-Pierre Courtejaire.

Frais bancaires de succession : “des facturations à prix d’or sur le pécule des morts” selon l’UFC Que choisir

Dans un communiqué du 29 octobre 2021, à quelques jours de la Toussaint, l’UFC-Que Choisir s’est penchée sur la tarification ignorée des frais de succession, mais à l’origine d’une manne bancaire d’au moins 150 millions d’euros. Au regard du caractère jugé confiscatoire des tarifs pratiqués en France qui atteignent 233 euros en moyenne, un niveau jusqu’à trois fois plus élevé que celui pratiqué chez nos voisins européens, l’association presse les pouvoirs publics d’intervenir au plus vite.

Internet mobile : l’UFC Que Choisir lance une appli pour connaitre la qualité du réseau

L’UFC-Que Choisir lance l’application gratuite Queldébit permettant aux utilisateurs de tester la qualité de leur connexion à l’Internet mobile où il se trouve. Une initiative qui n’est pas sans rappeler l’appli TaDuRézo lancée à l’automne dernier en Bourgogne-Franche-Comté…

Economie

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Base de loisirs d’Osselle : qui sont les deux chefs bisontins à la tête du nouveau restaurant ?

Suite à un appel d’offres lancé par Grand Besançon Métropole en février dernier pour trouver les gérants du snack et du restaurant de la base de loisirs d’Osselle, le projet de deux chefs bisontins, déjà bien connus, a été retenu. Celui d’Adrien Rognon, gérant de la Pizzeria Piano et de Sylvain Piguet, gérant de LÔ à Besançon.

En colère, les commerçants mènent une action rue de Vesoul à Besançon

C’en est trop pour les commerçants de rue de Vesoul à Besançon... Ils ont décidé de mener une action pour se faire entendre mardi 4 juin 2024 en couvrant symboliquement le panneau lumineux indiquant la fermeture de la route. Une communication qu’ils déplorent depuis l’effondrement de la rue survenu le 25 février dernier. Ils dénoncent également un manque de concertation "au détriment de la santé financière des entreprises". Le tout sans "qu’aucune aide" ne leur ait encore été accordée…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.57
forte pluie
le 15/06 à 0h00
Vent
3.25 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
94 %