François Sauvadet : "Où est la sécurité professionnelle ?" sur le dossier de PSA

Publié le 19/10/2016 - 15:07
Mis à jour le 15/04/2019 - 09:28

François Sauvadet, le président du groupe de l’Union des Républicains de la Droite et du Centre au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté revient sur l’annonce de la direction de PSA de supprimer plus de 2 000 emplois en France. L’élu reproche à la présidente de région Marie-Guite Dufay de ne pas avoir garanti « la sécurité professionnelle ».

 ©
©

2 133 supprimés

La direction du groupe automobile a annoncé le mardi 18 octobre 2016 qu’elle allait supprimer dans les prochains mois 2 133 emplois en France. Les sites de Vesoul en Haute-Saône et de Sochaux dans le Doubs devraient être concernés.

François Sauvadet, président du groupe de l’Union des Républicains de la Droite et du Centre au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté dénonce les propos de campagne de Marie Guite Dufay, présidente de région qui avait dit lors de sa visite chez PSA :  "En 1945, on a inventé la Sécurité sociale ; aujourd’hui il faut inventer la Sécurité professionnelle". L’élu de l’opposition s’interroge sur cette "sécurité professionnelle" suite aux  annonces, non seulement chez PSA, mais aussi sur les sites d’Alstom ou encore de Logo.

"C'est le symptôme d'un délitement industriel"

François Sauvadet reproche à la présidente de région de discuter "dans ses cafés-débats" pendant que la Bourgogne-Franche-Comté "souffre économiquement" et que ces décisions sont "le symptôme d’un délitement du tissu industriel" du territoire.  Selon lui, la majorité doit "sans attendre" réfléchir à tous les moyens pour faire "évoluer" son outil de production et proposer une "offre cohérente de formation" au service des entreprises.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

L’ancien préfet de Haute-Saône Michel Vilbois limogé pour management “brutal”

Préfet du Tarn depuis seulement 9 mois, Michel Vilbois, ancien préfet de Haute-Saône, sera démis de ses fonctions à compter du lundi 22 juillet. Connu pour sa fermeté face aux manifestations contre l’autoroute A 69 et visé, selon des sources concordantes, par des accusations de management "brutal". Son limogeage intervient environ un mois après un audit mené auprès de ses services par l’Inspection générale de l’administration (IGA), dont les résultats ne sont pas encore connus.

Candidat RN sous curatelle dans le Jura : un recours pour annuler le scrutin législatif

La candidate Nouveau Front populaire dans la 2e circonscription du Jura a déposé un recours mercredi 17 juillet 2024 devant le Conseil constitutionnel pour faire annuler le scrutin législatif qui avait vu la qualification au second tour d'un candidat Rassemblement national sous curatelle, donc théoriquement inéligible.

Christophe Grudler au lancement d’Ariane 6 : ”Ce succès va permettre à l’Europe de retrouver son accès autonome à l’espace”

Le député européen terrifortain, Christophe Grudler (MoDem / Renew Europe), spécialiste des questions spatiales au Parlement européen, a assisté au succès du vol de qualification d’Ariane 6 mardi 9 juillet 2024 du port spatial de l’Europe à Kourou. Seul représentant des institutions de l’Union européenne sur place, il appelle à généraliser la préférence pour un lanceur européen, pour les lancements de satellites européens.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.3
légère pluie
le 21/07 à 00h00
Vent
1.45 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
96 %