Alerte Témoin

Hänsel et Gretel : un conte se promène à Planoise

Publié le 11/07/2016 - 14:43
Mis à jour le 12/07/2016 - 09:32

Les 2 scènes et l’ensemble Justiniana sous la présidence de Charlotte Nessi ont créé avec des amateurs et des professionnels un opéra promenade. Cette pièce itinérante, du conte des frères Grimm, Hänsel et Gretel, est joué à Planoise jusqu’au mardi 12 juillet 2016. 300 enfants du quartier participent à la représentation.

hansel.png
Opéra Promenade ©Les 2 scènes

Deux enfants perdus dans la forêt, menacés par une sorcière: c'est l'histoire du conte Hänsel et Gretel. Mais dans l'opéra-promenade joué jusqu'au mardi 12 juillet 2016 dans le quartier Planoise de Besançon, avec la participation de 300 enfants et habitants de la cité, les immeubles HLM ont remplacé les arbres.

"Le meilleur moment, c'est quand Gretel pousse la sorcière dans le four et à la fin, quand on peut manger la maison en pain d'épice !", estiment Hugo Rodrigues et Dimitri Guillaume, déguisés vendredi 8 juillet 2016 en coucou, bec en papier rouge sur le nez et longue cape noire sur les épaules. Avec leurs camarades de deux collèges et de trois écoles élémentaires du quartier réputé sensible de Planoise, les deux garçons de 12 ans ont répété pendant six mois pour apprendre les comptines en allemand qu'ils chantent à chaque représentation. "Ouverts à tous, sans a priori ni sur l'opéra ni sur l'allemand", ces chanteurs en herbe étaient ravis de participer à des répétitions "très ludiques" qu'ils attendaient "avec impatience", confie Nathalie Forterre, enseignante à l'école élémentaire Fourier.

Cet opéra-promenade, qui mêle les enfants de Planoise à des artistes professionnels, a été mis en scène par Charlotte Nessi, de l'ensemble Justiniana, d'après le conte allemand des frères Grimm (1812) adapté par le compositeur Engelbert Humperdinck. Hänsel et Gretel, interprétés par deux enfants chanteurs lyriques de Vesoul, sillonnent les rues de Planoise, se rendant de place en place et explorant un grand parc public. Les musiciens de l'Orchestre Victor Hugo accompagnent leurs chants d'opéra.

Emmener l'opéra là où il ne va pas

Lancés à leurs trousses, les enfants de Planoise, tantôt chanteurs tantôt spectateurs, sont suivis de près par quelques 200 spectateurs, avec des habitants du quartier qui regardent le spectacle depuis leurs fenêtres. "Ca change le spectacle de jouer en extérieur, devant un public qui n'a pas l'habitude de voir de l'opéra", constate avec enthousiasme Julia Theulin, 19 ans, jeune chanteuse de l'Ensemble Justiniana dont la vocation est "d'emmener l'opéra là où il ne va pas d'habitude". La musique classique "n'est pas réservée à quelques-uns, elle ne vient pas d'une grotte de la préhistoire", défend Jérôme Thiebaux de l'Orchestre Victor Hugo. "La musique, quand elle est bien faite, elle attire, comme pour cet opéra", affirme-t-il.

La cité dans son ensemble a été sollicitée pour la création de l’opéra itinérant, notamment par les bailleurs sociaux qui ont diffusé l'information. Environ 25 habitants du secteur ont ainsi mis la main à la pâte pour confectionner la maison en pain d'épice de la méchante sorcière anthropophage.

"Beaucoup de gens se sont investis" et le projet a fait appel aux "talents de tout le monde", se réjouit Louisa, une habitante de Planoise qui a participé à l'atelier cuisine pour fabriquer 130 kg de pain d'épice et des guimauves pour le spectacle.

"Notre quartier a besoin de ce type de projet super fédérateur pour qu'on arrête de dire qu'il n'y a que des dealers et des casseurs dans notre quartier", dit-elle, ajoutant: "Nos enfants peuvent faire autre chose, la preuve !".

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Un été culturel et apprenant au Musée des maisons comtoises à Nancray

En complément des animations quotidiennes, des dimanches contes et rencontres, le musée des Maisons comtoises propose dans le cadre de "l’été culturel et apprenant" initié par le Ministère de la Culture, une série d’ateliers artistiques, d’animations à l’éducation à l’environnement et au développement durable, des contes, des petits concerts et petits spectacles… Découvrez le programme !

Les warm-up du BBRBU pendant le mois d’août 2020 à Besançon !

Publi-info • Afin de sensibiliser le grand public à la situation des bars, restaurants et discothèques de Besançon en cette période de crise du Covid-19, l'association Bars Boîtes Resto de Besac Réunis (BBRBU) organise, en partenariat avec l'Union des commerçants de Besançon et Grand Besançon Métropole, quatre week-ends d'animations place Granvelle au mois d'août 2020…

Le No Logo Festival dévoile les premiers noms de son édition 2021 pour « se projeter dans l’avenir »…

L’équipe d’organisation du No Logo Festival confirme ce vendredi des nouveaux noms pour l’affiche de l’édition 2021. "Une manière de se projeter dans l’avenir à quelques jours de la fin de la campagne de soutien «Tous Unis pour Écrire la Suite» lancée le 9 juin dernier", précise l'équipe.

Le festival Les Petites Fugues propose une programmation « resserrée » en novembre 2020

L’Agence Livre & Lecture Bourgogne-Franche-Comté organise chaque année le festival littéraire itinérant Les Petites Fuguesproposant deux semaines de rencontres littéraires dans toute la région. Elaboré dans le contexte de crise sanitaire de la Covid-19, le festival se réinvente cette année autour d’une programmation resserrée du 16 au 28 novembre 2020...

Besançon : le festival du BBRBU, prévu début septembre 2020, est reporté

L'association des Bars Boîtes et Restos de Besac Unis (BBRBU) prévoyait la création d'un festival en plein centre-ville de Besançon les 4, 5 et 6 septembre prochains pour permettre à l’ensemble des établissements adhérents de "générer d’urgence la trésorerie". Malheureusement, La Rêv'olution du BBRBU est reportée ultérieurement suite à une décision prise en préfecture le 21 juillet.

« Concerts debouts » : plus de 1.500 structures signent une lettre ouverte au gouvernement

Depuis le 17 mars dernier, les festivals, les salles de concerts et de spectacles sont toujours fermés au public. Aujourd'hui, personne ne sait quand ils pourront rouvrir, le gouvernement reste vague sur ce sujet. Plusieurs dizaines de milliers d'emplois sont menacés. 1.500 structures et artistes ont signé une lettre ouverte au gouvernement pour demander "des perspectives claires et cohérentes en vue de la réouverture des salles de concerts".

Une philosophe et un metteur en scène francs-comtois publient un biface consacré au marquis de Jouffroy d’Abbans…

Julien Lopez, metteur en scène pour la compagnie La Gouaille et Véronique Febvre-Charlot, historienne pour la compagnie Passeurs d'histoires, ont concilié leur passion et métier respectifs pour éditer un livre biface (historique d'un côté, pièce de théâtre de l'autre) consacré à l'histoire tumultueuse du marquis de Jouffroy d'Abbans. Pour la première fois, une pièce de théâtre sur le marquis est publiée… Sortie prévue en septembre 2020. Rencontre.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     21.33
    ciel dégagé
    le 12/08 à 6h00
    Vent
    1 m/s
    Pression
    1014 hPa
    Humidité
    74 %

    Sondage