Il est prêt à payer 20 000 euros pour avoir un radar devant chez lui

Publié le 04/04/2012 - 18:45
Mis à jour le 04/04/2012 - 18:55

Craignant pour sa sécurité à cause des véhicules circulant à une "vitesse excessive" sur la nationale qui passe devant son domicile dans un hameau de l'Yonne, Guy Reibel, compositeur et chef d'orchestre, se dit prêt "à contribuer à l'achat d'un radar fixe à hauteur de 20.000 euros".

vitesse

PUBLICITÉ

"Cela fait trente ans que j'habite cette maison et, depuis, il n'y a eu aucun aménagement sur cette route où le trafic ne cesse de croître et où les véhicules roulent à une vitesse excessive", déclare M. Reibel, confirmant une information de l'Yonne Républicaine.

"Désormais, je mets tout en jeu en tant que citoyen qui ne veut pas mourir de cette façon" sur la route, ajoute cet habitant de Courcelles, hameau traversé par la route N77 qui relie Auxerre et Troyes.

"Etant donné la courbe de la route devant chez nous, il est impossible d'entrer ou de sortir sans mettre notre vie en péril. La vitesse est limitée à 50 km/h mais ils sont tous entre 60 et 80 km/h", estime M. Reibel qui veut "alerter le préfet".

"Je me suis renseigné sur le prix des appareils qui tourne autour de 70.000 euros, je suis prêt à contribuer à l'achat d'un radar fixe à hauteur de 20.000 euros", propose ce musicien, qui dirige régulièrement le Choeur de Radio France.

Affirmant parler pour les quelque "250 habitants qui vivent le long de cette portion de route", il a lancé avec un voisin un site internet baptisé "Courcelles.org ou la malédiction du kilomètre 36".

M. Reibel a également mis en place un panneau dans sa propriété, visible depuis la route, avec la mention "Les gens qui roulent trop vite sont des assassins". Un deuxième avec l'interrogation "Excès de vitesse, combien de morts pour un radar?" devrait être installé prochainement, selon lui.

Du côté de la préfecture de l'Yonne, on explique qu'un seul accident faisant un blessé hospitalisé s'est produit depuis 2001 à hauteur de Courcelles.

"La pose d'un radar fixe ne peut être envisagée que dans des zones hautement accidentogènes" et après "que tous les autres moyens possibles dissuasifs ont été déployés", ajoute-t-on.

 "La demande de M. Reibel a été prise en compte par les services de l'Etat"assure la préfecture qui met en avant plusieurs pistes dont l'"amélioration" de la signalisation et la "pose d'un radar pédagogique".

 (source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Polémique sur le voile : l’assemblée régionale « profondément marquée » selon Marie-Guite Dufay

Le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, qui se réunissait ce vendredi 15 novembre 2019 en assemblée plénière un mois après la polémique déclenchée par un élu RN au sujet d'une femme voilée dans le public, reste "profondément marqué", a estimé sa présidente (PS) Marie-Guite Dufay.

Lutte contre les violences faites aux femmes : « il faut qu’on ne s’épuise pas »

Plusieurs associations du Collectif 25 novembre dont Solidarité Femmes, Osez le féminisme du Doubs, le Centre d'information et de consultation sur la sexualité (CICS), le Centre d'information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF) et le Mouvement de nid, se sont réunies jeudi 14 novembre 2019 pour annoncer les mesures qu'elles souhaitent dans le cadre du Grenelle pour lutter contre les violences faites aux femmes. Le programme autour de la journée internationale contre les violences faites aux femmes a également été dévoilé…

Tri des déchets dans les entreprises : « Beaucoup d’efforts restent à fournir »

Selon la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement de Bourgogne-Franche-Comté, 50 % des tonnages éliminés en décharge dans notre région sont des refus de tri, dont la majorité proviennent de centres de tri de déchets d’activités économiques.

Leucémie : 40.000 € de dons pour faire avancer la recherche à Besançon

André Jannet, président de Nausicaa Combat sa Leucémie, a remis le 7 novembre 2019 , un chèque de 40.000 € au professeur Christophe Ferrand (Chef de service à l’INSERM de Besançon) afin de soutenir leur recherche dans le traitement des leucémies. Le nageur de l'extrême Christophe Corne renouvellera sa traversée à la nage du lac Saint-Point le 15 décembre prochain...

Arrêté anti-pesticide à Nans-Sous-Sainte-Anne : un appel au soutien du maire devant le tribunal administratif ce jeudi à Besançon

Le maire de Nans-Sous-Sainte-Anne Emmanuel Cretin, a publié un arrêté anti-pesticide en octobre 2019 voté au conseil municipal à l'unanimité. Le préfet du Doubs a très rapidement saisi le tribunal administratif de Besançon. Le maire de la petite commune est convoqué par le juge des référés le 14 novembre prochain…

Ce jeudi, Vache de salon revient à Besançon après 30 ans d’absence !

Vache de salon se déroulera du 14 au 17 novembre 2019 au parc des expositions Micropolis à Besançon en parallèle du salon Talents & Saveurs. Plus de 250 vaches montbéliardes et une cinquantaine de chevaux de Trait comtois seront de la partie. De nombreux rendez-vous ouverts au grand public sont à ne pas manquer, en particulier le concours de Montbéliardes le vendredi…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.72
chutes de neige
le 17/11 à 18h00
Vent
1.87 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
99 %

Sondage