Alerte Témoin

Jean-François Humbert créé son propre mouvement politique

Publié le 26/03/2010 - 12:31
Mis à jour le 26/03/2010 - 12:31

Le sénateur UMP du Doubs se la joue à la Dominique de Villepin. Il annonce sur son site internet la création de son propre mouvement politique dénommé «Certifié Franche-Comté » qui n’est autre que le slogan de sa campagne électorale avortée aux régionales. Créer un club coûte moins cher qu'une campagne...

1269604784.jpg
Jean-François Humbert ©carvy
Alors que les nouveaux conseillers régionaux font leur rentrée aujourd’hui, Jean-François Humbert révèle que « Certifié Franche-Comté » se transforme en mouvement, mais on ne sait pas sous quel statut. Il évoque une association, un club, une formation, un cercle… Mystère donc sur la forme.
 
Sur le fond, son mouvement a « pour objet de favoriser, développer et promouvoir
 
- des actions et des activités dans les domaines culturels, économiques, sociaux, éducatifs, sportifs, humanitaires, la protection de la nature et de l’environnement, ainsi que tous les domaines qui concernent les valeurs de la démocratie et de l’éthique…
 
- la formation d’hommes et de femmes pour défendre la libre expression des domaines énumérés ci-dessus en Franche-Comté, en France et dans le monde
 
CFC pourra exercer toutes activités connexes ou complémentaires qui concourent directement ou indirectement à la réalisation de l’objet ci-dessus ».
 
Rien que ça... On peut donc se demander ce que le mouvement de Jean-François Humbert ne pourra pas faire…
 
Le sénateur UMP annonce également pour bientôt une transformation de son site http://www.certifie-franche-comte.com et « une analyse des élections régionales ».

Fin 2009, Jean-François Humbert, à l'époque encore conseiller régional UMP avait annoncé qu'il constituerait une liste contre Alain Joyandet investi par le parti présidentiel. Vraisemblablement pour des raisons financières il a abandonné son projet quelques semaines avant le scrutin.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez en visite dans le Jura le 22 septembre

A l’occasion de la réunion décentralisée du Bureau Confédéral de la CGT en Bourgogne Franche-Comté, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT et Catherine Perret, membre du Bureau confédéral, viendront à la rencontre de salarié-es des entreprises jurassiennes Jacob Delafon et SKF mardi 22 septembre 2020.

Vivez en direct le conseil municipal de Besançon du 14 septembre 2020

Le conseil municipal de Besançon de rentrée se tient ce lundi 14 septembre.  Il s'agira pour les 55 conseillers municipaux de Besançon de faire un point sur cette rentrée sous le signe de la Covid et de désigner les  représentants du conseil municipal qui siégeront dans les différentes structures partenaires (syndicats, SEM, associations, etc.)

Publiée par Jean Castex sur Vendredi 11 septembre 2020

Coronavirus : les annonces de Jean Castex à l’issue du conseil de défense

Dernier avertissement • À l'issue du Conseil de défense, le Premier ministre dévoile les nouvelles mesures de lutte contre le coronavirus  afin de "donner de la visibilité sur les prochaines semaines" comme le souhaite le président de la République  Emmanuel Macron au moment où les indicateurs de l'épidémie sont en hausse.

OP Véolia – Suez : le sénateur Longeot s’oppose à la fusion

Le sénateur du Doubs attire l'attention du Ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance sur l'annonce d'une offre publique d'achat (OPA) de Veolia sur la totalité du capital de Suez. Jean-François Longeot met l’accent sur "la principale crainte qui reste bien le haut risque de casse sociale avec un plan social massif qui menacerait les 30 000 salariés du groupe en France".

General Electric : 89 emplois vont être supprimés à Belfort, le maire interpelle le président de la République

Mise à jour le 10 septembre • Le groupe General Electric va annoncer ce mercredi 9 septembre la suppression de plusieurs centaines d'emplois en France. À Belfort, la filière hydro (turbines et alternateurs pour les barrages hydroélectriques) verra 89 emplois supprimés. Le maire de la ville se dit "consterné" par des décisions "inadmissibles".

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     25.03
    ciel dégagé
    le 18/09 à 18h00
    Vent
    2.98 m/s
    Pression
    1016 hPa
    Humidité
    49 %

    Sondage