Alerte Témoin

Jean-Philippe Allenbach : "l'indépendance, ce serait plus de sécurité pour les Francs-Comtois"

Publié le 01/08/2017 - 15:11
Mis à jour le 01/08/2017 - 15:11

Le président du Mouvement Franche-Comté Jean-Philippe Allenbach a apposé, ce lundi 31 juillet 2017 sur la vitrine place du 8 septembre, une nouvelle contestation : "avec l'indépendance, ce serait plus de sécurité pour les Francs-Comtois".

2014-05-23-jean-philippe_allenbach_photo_facebook.jpg
©dr/photo facebook de Jean-Philippe Allenbach
PUBLICITÉ

Voilà ce que vous pouvez retrouver Place du 8 septembre à Besançon....

Propos de Jean-Philippe Allenbach :

"Le niveau de sécurité en France est médiocre. Ceci est confirmé par Eurostat et par l’ONU qui, point de vue sécurité, nous place à la 19ème place en Europe, juste avant la Serbie et loin derrière l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie, l’Autriche, et la Suisse.

Par ailleurs, la Franche-Comté est l’une des régions françaises les –"moins délinquantes"- comme le souligne le rapport 2017 du ministère de l’Intérieur sur la sécurité en France avec, par exemple, 0.39 –" vols violents "- pour 1000/h. soit trois fois moins qu’au niveau national (1.5%), cinq fois moins qu’en PACA (1.81) et dix fois moins qu’en Ile-de-France (3.77).

Or, contrairement à tous les pays voisins, la France n’a pas de police régionale. L’argent versé par les Francs-Comtois pour leur sécurité part directement à Paris qui le renvoie ensuite sur les régions à fort taux de délinquance. Bref, en matière de sécurité les bons élèves payent pour les mauvais ! Mais au nom de quoi devrions-nous payer pour la délinquance à Marseille ou à Paris ? Avec l’indépendance, nous pourrions avoir, pour le même coût, une police plus nombreuse, mieux équipée, mieux rémunérée et plus réactive et donc plus efficace car agissant au plus près des citoyens et de leurs problèmes quotidiens de sécurité. Et, enfin, notre sécurité ne dépendrait plus exclusivement du bon vouloir de Paris (demande d’envoi de CRS qui, s’ils arrivent, arrivent toujours trop tard) !" explique Jean-Philippe Allenbach.

(Communiqué de Jean-Philippe Allenbach)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Violences à Planoise : le préfet du Doubs et le maire de Besançon appellent « à la responsabilité des parents » de mineurs

Dans un communiqué de dimanche 23 février 2020, le préfet du Doubs et le maire de Besançon lancent un appel commun "à la responsabilité des parents" de personnes mineures en particulier dans le quartier Planoise, suite à des violences contre des véhicules de police samedi soir. Deux mineurs ont été interpellés et remis à leur parents au poste de police.

La Ville de Besançon lance un appel à projets aux associations

En 2020, la Ville de Besançon apportera une aide financière aux associations bisontines à but non lucratif, par l’intermédiaire d’un appel à projets. Évaluée à 10 000 €, la dotation est destinée aux programmes de développement international ayant un intérêt pour le territoire bisontin, mais aussi aux actions d’éducation à la citoyenneté mondiale ainsi qu’aux manifestations bisontines de solidarité internationale.

Partagez vos bonnes idées et vos initiatives pour la planète avec la Bourgogne-Franche-Comté !

La région organise du 29 juin au 5 juillet 2020 sur l'ensemble du territoire un festival des solutions écologiques afin de rendre visibles les initiatives des citoyens, des acteurs publics et privés, qui agissent au quotidien contre le dérèglement climatique et la préservation de la biodiversité. Les inscriptions sont lancées…

Deuxième défi cycliste de la Sapaudia  pour sensibiliser au don de moelle osseuse

Inscriptions • La deuxième édition du défi cycliste de la Sapaudia Franche-Comté  partira le 18 juin 2020 de Baume-les-Dames.  150 cyclistes vont parcourir durant 24h près de 420 km à destination de Clairvaux-les-Lacs  pour sensibiliser, informer et recruter au don volontaire de moelle osseuse. Inscriptions jusqu'au 10 mars.

Aménagement de la RN57 entre Beure et Micropolis : où en est-on ?

Le bilan de la deuxième phase de concertation publique sur le projet d’aménagement de la RN57 entre les "Boulevards" à Besançon et la commune de Beure a été mis en ligne sur le site internet de la DREAL le 11 février 2020. Habitants, acteurs, usagers ont donné des avis, suggestions et autres réactions sur ce projet de mise à 2 x 2 voies.

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.88
couvert
le 29/02 à 0h00
Vent
3.96 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
60 %

Sondage