JMJ 2013 : Retour des jeunes Francs-comtois

Publié le 04/08/2013 - 12:48
Mis à jour le 15/04/2019 - 12:16

Une quinzaine de jeunes franc-comtois du Diocèse de Besançon étaient présents lors des 28èmes Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ), organisées à Rio de Janeiro au Brésil du 23 au 28 juillet 2013. Avant ces journées, ils ont passé une semaine missionnaire à Porto Velho à la rencontre des habitants. Témoignage de deux  semaines intenses et réactions Mgr André Lacrampe, archevêque de Besançon et Dom Esmeraldo, archevêque de Porto Velho.
Le thème de cette année des JMJ :  "Allez, et de toutes les nations, faites des disciples!" Les jeunes du Diocèse de Besançon reviennent du Brésil "regonflés" de satisfaction et de chaleur humaine. 
 
A Porto Velho, diocèse d'accueil où ils ont passé une semaine dite "missionnaire" à la rencontre des habitants pour le partage de la spiritualité chrétienne, ils ont été marqués par la manière dont les Brésiliens pratiquent leur foi, très différente de celle en Europe : "plus festive, plus joyeuse, plus vivante !" 
 
Dom Esmeraldo, archevêque de Porto Velho  a tenu à remercier dans une lettre Mgr André Lacrampe, archevêque de Besançon.  Il a pu "voir de près l’enthousiasme des jeunes allant de maison en maison, proclamant la parole de Dieu, établissant le dialogue avec les familles ou avec des personnes qui étaient présentes dans leur maison durant les visites. Dans chaque maison visitée, les jeunes ont laissé un petit panneau coloré et un carton avec le psaume 23. Ils ont découvert la réalités des « Barrios » pauvres avec leurs diverses souffrances." Il ajoute qu'ils ont fait preuve de "disponibilité et de joie, même si le rythme du programme a été intense et certainement fatigant."
 
La semaine suivante, Rio de Janeiro leur a montré un visage très contrasté : sous ses airs de riche métropole et ses plages animées, la capitale cache la dure réalité des Favelas. "Nous avons parcouru ses bidonvilles avec les habitants et la misère y était partout. Cette expérience marquante nous a aussi permis de découvrir la foi et la richesse spirituelle des populations habitant sur les collines de la ville : ils ne possèdent rien ou presque mais ils déploient tellement de trésors de générosité !"
 
Mgr André Lacrampe, archevêque de Besançon, revient aussi sur cet événement. "Les sentiments sont unanimes chez tous. Nous avons été accueillis avec joie, fraternité et spontanéité. L’attention a été grande à notre égard partout, à tout instant."
 

Une manifestation contre la violence faites aux jeunes

 
"Lors de cette étape à Porto Velho, nous avons participé à une manifestation contre la violence faite aux jeunes, nous sensibilisant ainsi à l’un des défis de la société brésilienne, à l’effort entrepris par l’Église pour la défense de la vie, le respect de la dignité des enfants."
 
Quant à la semaine des JMJ à Rio de Janeiro, il revient sur l'impressionnante foule de jeunes estimée à 3,2 millions, venant de 175 pays.
 
Copacabana a été investi progressivement avec les emblèmes des divers pays : drapeaux, tee-shirts, chants, danses, souvenirs partagés. Impressionnant rassemblement que Rio n’avait jamais connu, alors que cette ville se prépare à recevoir la coupe du monde et les jeux olympiques.
 
L'archevêque, en accord avec l'impression que les jeunes ont eu, souligne que le Pape François aura marqué leurs "coeurs de bien des manières" et retient qu'il a appelé les jeunes à aller vers les autres. "Son sourire permanent, sa proximité et ses gestes simples" les a motivés de nouveau à agir "en authentiques chrétiens dans le monde".

Rendez-vous en 2016 en Pologne


L’invitation a été faite pour les prochaines journées mondiales à Cracovie, en Pologne, en 2016. Mgr Lacrampe rappelle que c’est Jean-Paul II qui a initié ces journées "qui marquent l’histoire de notre Église universelle depuis 1987."
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Religion

Manifestation contre l’antisémitisme à Besançon : qui vient, qui ne vient pas ?

Jeudi 9 novembre, la Licra Besançon - Franche-Comté a lancé un appel à manifester dimanche 12 novembre à 15h00 à Besançon contre l’antisémitisme, comme à l’appel de la présidente de l’Assemblée nationale et du président du Sénat. Depuis l’annonce, plusieurs politiques ont exprimé leur volonté d’y participer… ou pas.

Une congrégation catholique condamnée pour travail dissimulé

La congrégation Famille missionnaire Donum Dei a été condamnée à Épinal pour travail dissimulé de femmes étrangères. Les Travailleuses missionnaires de l’immaculée étaient réparties sur les sites de Marseille, La Grâce-Dieu, Domrémy-la-Pucelle, Lisieux, Menton, Ars-sur-Formans, Lourdes, Toulon et Besançon.

François Hollande à Besançon : “Anne Hidalgo doit présenter le plus vite possible ses propositions”

Ce mercredi 15 décembre, François Hollande était à la librairie L’Intranquille à Besançon pour dédicacer son livre Affronter (Éd. Stock). Il en a profité pour échanger avec des jeunes, particulièrement nombreux au rendez-vous, sur l’expérience d’être candidat à l’élection présidentielle et conseillé à la candidate du PS Anne Hidalgo de présenter « le plus vite possible » ses propositions.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.83
partiellement nuageux
le 29/02 à 18h00
Vent
1.51 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
77 %