Jura: un couple de gays élu au conseil municipal de Jouhe

Publié le 15/03/2008 - 10:26
Mis à jour le 15/03/2008 - 10:26

Installés dans cette commune jurassienne depuis 2006, Pascal et Frédéric ont rapidement établi « une vrai relation de village ».

jouhe_elections_gays_019.jpg
Frédécric Roucoul et Pascal Minguet (Photo©carvy)
PUBLICITÉ

  

Ils ont débarqué de Paris en 2006 et acheté une petite maison sur la place du village de Jouhe, tout près de Dole. Juste à côté de l’église, de la mairie et du bistrot du village qui compte exactement 484 habitants. Depuis dimanche, ils sont tous les deux élus au conseil municipal sur la liste du maire sortant. Pascal Minguet, né à Montbéliard avec des racines bourguignonnes, et Frédéric Roucoul, normand d’origine, se sont connus il y a 6 ans à Paris par le biais d’un site de rencontres, alors qu’ils habitaient à 200 mètres l’un de l’autre et faisaient leur course dans le même magasin depuis des années.

 

Accueillis par « la concierge » du village

 

Le premier est consultant en communication et le second travaille à l’Equipement. Parisiens et gays… Comment ont-ils fait pour s’intégrer aussi rapidement dans ce Jura qui a la réputation d’être une contrée aux mentalités plutôt conservatrices ? « Au début les gens ont jasé. Deux homos qui arrivent dans un village, évidemment… Mais ils se sont vite rendus compte qu’on était comme eux, sympas et simples », explique Frédéric Roucoul. Le couple n’oubliera jamais l’accueil réservé par la voisine, Jeannine, qui s’est présentée à eux comme étant, à 83 ans, la « concierge » du village. Ils ne pouvaient pas mieux tomber…

En fait, en «apprivoisant » ce personnage hors du commun, ils ont réussi à dompter tous les autres. De services rendus en services rendus, la création d’un blog sur le village avec des photos anciennes de Jeannine, des soirées cinéma, des échanges d’invitations à dîner… Tout ça a fait que, très vite, le village a adopté ce couple atypique qui s’est pacsé à Dole en 2006. « Ils savent ce que l’on est, mais on aurait tout aussi bien pu être cancéreux ou sénégalais. On ne dit pas en disant bonjour, Frédéric Roucoul, homosexuel et vous ?», sourit-il.

 

« Il faut arrêter de pleurnicher »

 

« Mes préférences sexuelles n’ont rien à voir avec le reste », rajoute Pascal Minguet. « On s’intègre partout en étant ouvert d’esprit et en allant vers l’autre. Je suis contre la ghettoïsation. Il faut arrêter de se plaindre et de pleurnicher », ajoute-t-il.

Alors l’implication sur une liste électorale s’est faite tout naturellement à la suite d’une sollicitation du maire sortant, un ancien éducateur, « plutôt de gauche et très social ».

Quelques conseils à l’édile sur les routes -Frédéric Roucoul est justement chargé à la DDE des relations avec les élus-  et c’était parti.  Pascal Minguet a suivi. Deux réunions d’une heure avec les autres membres de la liste pour évoquer les problématiques du village et l’affaire était bouclée. Il fallait 126 voix pour être élu. Pascal et Frédéric en ont eu respectivement 203 et 198. Malgré la présence d’une autre liste, celle du maire sortant a raflé les 11 sièges à pourvoir dès le premier tour.

Les voilà donc impliqués encore un peu plus dans la vie du village. Ils ont hâte, avec l’équipe du maire, de faire revivre un commerce de proximité de l’autre côté de la place. Mais Pascal Minguet, dont la communication est le métier, n’a pas attendu d’être élu pour faire parler de Jouhe. Grâce à son blog, il a quasiment ressuscité de l’oubli la vierge polychrome installée dans l’église. « C’est le trésor du coin ! ». Encore un signe qui va droit au cœur de Jeannine qui, outre son rôle de concierge, exerce aussi celui de pratiquante.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le décret sur la réforme de l’assurance chômage publié au JO

Le décret sur la réforme de l’assurance chômage publié au JO

Le ministère du Travail a publié dimanche 28 juillet 2019 au Journal officiel le décret mettant en oeuvre la réforme vaste et controversée de l'assurance chômage annoncée le 18 juin. Ce texte de six articles comprend surtout une annexe de 190 pages qui constitue le nouveau règlement de l'assurance chômage. Par ailleurs, une expérimentation est prévue en Bourgogne-Franche-Comté et Centre-Val de Loire "d'un journal de la recherche d'emploi" tenu par les chômeurs.  

Plan social à GE : Le Maire assure l’intersyndicale de son « engagement total »

Plan social à GE : Le Maire assure l’intersyndicale de son « engagement total »

Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a assuré l'intersyndicale de General Electric (GE) à Belfort de son "engagement total pour garantir la pérennité du site industriel", marqué par un plan de suppression d'un millier d'emplois, dans un courrier obtenu ce vendredi 26 juillet 2019 par l'AFP.

La PMA pour toutes commence à voir le jour…

La PMA pour toutes commence à voir le jour…

Au terme d'une longue gestation, l'accouchement débute ce mercredi 24 juillet 2019 avant le faire-part de naissance dans quelques mois : la première grande réforme sociétale du quinquennat Macron, l'extension de la PMA à toutes les femmes, est présentée en Conseil des ministres avant son examen à l'Assemblée à la rentrée.

Vote sous tension à l’Assemblée sur le Ceta

Vote sous tension à l’Assemblée sur le Ceta

Après des débats musclés, l'Assemblée s'apprête à voter ce mardi 23 juillet vers 16h15 la ratification du controversé traité de libre-échange entre l'UE et le Canada (Ceta), "positif" pour l'économie française selon ses défenseurs, mais porteur de "risques" environnementaux et sanitaires d'après ses opposants.

Ceta: Hulot appelle les députés à avoir « le courage de dire non »

Ceta: Hulot appelle les députés à avoir « le courage de dire non »

A la veille du vote à l'Assemblée nationale sur le traité de libre-échange UE-Canada (Ceta), Nicolas Hulot a exhorté lundi 22 juillet 2019  les parlementaires à voter contre cet accord qui risque à ses yeux d'ouvrir la porte à des substances dangereuses via un abaissement des normes sanitaires.

Municipale 2020 à Besançon : le candidat Jean-Philippe Allenbach dévoile ses premières propositions

Municipale 2020 à Besançon : le candidat Jean-Philippe Allenbach dévoile ses premières propositions

"Liste Utinam" • Le régionaliste a tenu une conférence de presse jeudi 18 juillet 2019 afin de faire connaître sa candidature officielle pour l'élection municipale de mars 2020à Besançon. Jean-Philippe Allenbach dit avoir déjà au moins une vingtaine de noms sur sa liste et dévoile les propositions que les autres candidats " ne pourront pas lui prendre". 

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

Alors que nous apprenions ce mercredi 10 juillet 2019 vers 22h16 l'officialisation de l'investiture d'Eric Alauzet par le bureau exécutif La République En Marche, le ton est monté à Paris, selon Le Parisien, qui relate les propos tenus par la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.96
ciel dégagé
le 24/08 à 21h00
Vent
1.92 m/s
Pression
1019.18 hPa
Humidité
85 %

Sondage