La Piquante : "Se faire tatouer et prendre un chocolat chaud"

Publié le 05/03/2014 - 18:16
Mis à jour le 29/06/2020 - 16:46

Elle pique, elle dessine, elle colore, elle tatoue, elle est tatouée, elle est sympa, elle a de l’humour, elle est douce, elle a du caractère… C’est la piquante… ou Monia, 43 ans, une nouvelle tatoueuse qui s’est installée dans le quartier Rivotte à Besançon il y a quelques jours. Dans son salon de tatouage très coloré, très « girly » et en même temps chic, Moon’ de son surnom, commencera à tatouer dès le mois d’avril. En attendant, il est possible de venir au salon discuter avec elle, boire un thé et prendre rendez-vous !

Monia est diplômée de l'école des Beaux-Arts de Besançon. Après avoir travaillé en tant que graphiste-maquettiste dans la publicité, la jeune femme a été éducatrice spécialisée pendant 12 ans. Une période pendant laquelle elle a enseigné les arts plastiques à des mineurs délinquants. Mère de deux enfants dont un petit garçon de 4 ans, Monia a pris un congé parental de trois ans pendant lequel elle a créé des bijoux au sein du collectif bisontin Zone Art. Il y a près de deux ans, après s'être rendue compte que ses tatouages lui coutaient cher, elle a décidé de s'offrir un kit de tatouage et de se tatouer toute seule sur les doigts et sur les jambes…

Autodidacte et "pas plus con qu'une autre"

Au départ, elle pensait se tatouer seule dès qu'elle en aurait envie… Finalement, son talent en a séduit plus d'un : "quand des copains passaient à la maison boire un verre, ils voyaient ce que je m'étais fait sur les jambes et ont bien aimé". Finalement, elle s'est dit "je ne suis pas plus con qu'une autre, pourquoi pas me lancer dans le tatouage". Elle a donc commencé son entraînement sur un autre support qu'elle-même, autrement dit, sur un pied de porc (la peau de cet animal est la plus ressemblante à celle de l'homme. Cet exercice est très courant chez les apprentis tatoueurs).

Par ailleurs, même si elle n'est pas passée par la case "apprentie tatoueuse", ses ami(e)s tatoueurs lui donnent des astuces et des conseils pour se perfectionner.

Se faire piquer dans la dentelle…

Le réalisme, ce n'est pas son truc à Monia. Elle préfère ce qu'elle appelle "le traditionnel", des dessins plutôt simples dans l'élaboration mais qui peuvent être très complexes lors du rendu. D'ailleurs, elle adore ajouter sa petite touche personnelle (mais elle laisse le client en décider) en terminant ses dessins par de la dentelle (voir photos ci-dessus) autour de ses motifs.

Un salon de tatouage mais pas que…

A l'avenir, Monia aimerait faire de l'accueil de son salon un lieu de vie, de passage notamment grâce à des expositions d'artistes qu'elle selectionnera ou encore par l'intervention de temps à autre d'une de ses copines esthéticienne "pour que la copine qui accompagne la/le futur(e) tatoué(e) puisse aussi passer du bon temps". Enfin, la jeune tatoueuse aimerait que les clients se sentent bien, dans son salon, quitte à se faire tatouer, boire un chocolat chaud, un thé dans un univers coloré et cosi.

Infos pratiques

  • 48, Faubourg Rivotte, 25000 Besançon
  • Ouvertures :
  • Lundi : 10h-13h
  • Mardi : 17h-19h
  • Jeudi : 13h-15h30 
  • Vendredi : 13h30-19h
  • Contact : lapiquante@outlook.fr 
  • Monia commencera à tatouer dès la mi-avril 2014
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

Fête de la musique : la consommation d’alcool interdite sur la voie publique 

Pas de vente à emporter   • Dans le cadre des festivités de la fête de la musique, la préfecture du Doubs informe que la consommation de boissons alcoolisées sur la voie publique est interdite du 21 juin 20h00 au 22 juin 6h00 du matin. Cette mesure concerne une dizaine de communes du département, dont Besançon.

Bornes Battant : un compromis compliqué entre la Ville et les commerçants

Le compromis semble compliqué. D’un côté, plusieurs commerçants notent une perte sèche de leur chiffre d’affaires depuis l’installation en avril dernier des bornes dans le quartier Battant à Besançon et de l’autre, la maire qui ne semble pas vouloir déroger à ces dernières même si elle affirme rester ouverte à la discussion. On fait le point ce mois de juin 2024…

Mauvais goût de l’eau au centre ville de Besançon : des analyses “temporairement renforcées”

Suite à un incident technique survenu lundi soir sur la station de production d’eau de Chenecey Buillon, les équipes d’astreinte du service de l’eau ont dû modifier les conditions de production et distribution de l’eau alimentant le centre-ville de Besançon

Nouvelle association “Cabordes en héritage” dans le Grand Besançon : un parcours pédestre le 23 juin

L’idée de la création de la toute nouvelle association "Cabordes en héritage" vient d’un constat : le patrimoine attaché aux collines de Besançon fait l’objet de bien des attentions de la part de plusieurs associations qui le préservent et le font vivre, qu’il soit viticole ou agricole. Il est cependant apparu à un certain nombre d’amateurs de ce patrimoine que les cabordes ne bénéficiaient pas, faute d’une structure spécifique et disponible, de mesures adaptées à la nécessité de plus en plus pressante de les sauvegarder.

Fête de la musique 2024 : le programme des festivités à Besançon

Cette année encore, le 21 juin 2024 les rues et places de Besançon accueilleront musiciens et visiteurs à l’occasion de la fête de la musique. Concerts sur scène, ou dans les rues, les conséquences sur la circulation au centre-ville, voici tout ce qu’il faut savoir sur cette Fête de la musique 2024 à Besançon !

La Flamme olympique accueillie le 25 juin 2024 dans le Doubs

PUBLI-INFO • Avec l’accueil du relais de la flamme le 25 juin 2024, le Département du Doubs s’inscrit dans une double ambition : mettre en avant les atouts et richesses patrimoniales de ses territoires, et partager les énergies fondatrices des Jeux olympiques et paralympiques. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.75
partiellement nuageux
le 23/06 à 21h00
Vent
1.79 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
87 %