La préfecture de Nice arbore un drapeau nazi

Publié le 28/09/2015 - 17:49
Mis à jour le 28/09/2015 - 17:49

Un immense drapeau nazi rouge a flotté brièvement lundi matin sur la façade du palais de la préfecture des Alpes-Maritimes, obligée de rédiger un communiqué pour expliquer cette surprenante mainmise du troisième Reich: le bâtiment servait de décor pour un film.

 ©
©

Pour la fiction

Un touriste franco-américain a immortalisé le moment et envoyé son cliché au journal Nice-Matin. "Les gens ne savaient pas s'il s'agissait d'un canular, d'un tournage de film, d'une provocation... Alors, dès l'apparition sur le toit des deux hommes chargés de dérouler le drapeau, la foule s'est mise à crier sur eux. En plein marché des antiquaires, la scène a évidemment suscité beaucoup d'émotion", a raconté ce témoin au quotidien local.

Le devoir de mémoire

L'imposant palais préfectoral des Rois sardes dans le vieux Nice servait en fait lundi de décor pour une nouvelle adaptation cinématographique du livre "Un sac de billes" d'après le récit autobiographique de Joseph Joffo, sur deux jeunes frères en fuite dans la France occupée. Dans le film réalisé par le Québécois Christian Duguay, le palais
préfectoral sera "l'Hôtel Excelsior" réquisitionné en septembre 1943 par Aloïs Brünner, chef du commando SS à Nice, pour en faire le quartier général de la section anti-juive.

Placé à proximité de la gare de Nice, cet endroit était stratégique pour l'organisation du transport des victimes, directement "expédiées" vers Drancy, selon le rappel historique de la préfecture, qui souligne que le tournage "participe au devoir de mémoire".

"Aussi, un drapeau nazi, symbole d'une période de souffrance et d'oppression, a été déployé brièvement aujourd'hui et le sera de nouveau demain, 29 septembre 2015, jour de tournage, reconstituant ainsi ce qu'il s'est passé à Nice sous l'Occupation", explique la préfecture.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Cadeau #1 : un jeu de société, pour petits et grands, aux Jeux de la Comté

CALENDRIER DE L'AVENT • Du 1er au 24 décembre, maCommune.info vous propose une idée cadeau par jour pour Noël ! Pour vous aider à faire votre choix, nous sommes allés à la rencontre des commerçants bisontins. En ce jeudi 1er décembre, "Les Jeux de la Comté", boutique de jeux de société située 26 rue Battant, vous présente sa sélection pour petits et grands, sans oublier les joueurs experts.

La Sophrologie comme rempart à l’ambiance anxiogène actuelle

Cette semaine, Maud Huot-Marchand, sophrologue bisontine et nouvelle contributrice pour maCommune.info, fait un tour d'horizon des bienfaits de la sophrologie en cette période qui peut être difficile pour certain(e)s dans un climat de guerre, d'inflation, avec le Covid, mais aussi les fêtes de fin d'année. Elle livre ses conseils pour bien respirer... et surtout y penser !

Le concours de la plus belle vitrine de Noël revient à Vesoul

La Ville de Vesoul organise tous les ans un jeu concours intitulé "Les vitrines de Noël" en partenariat avec l’entreprise AFCM (Affichage Franc-Comtois). Ce concours s’adresse à tous les commerces et services de proximité de Vesoul possédant une vitrine visible de la rue. À la clé : des campagnes d’affichage publicitaire pour les trois premiers commerçants lauréats.

L’Art Urbain dans les territoires récompense le projet expérimental de revalorisation d’un site horloger à Besançon

Comme chaque année depuis 1997, L'Art urbain dans les territoires organise le prix national arturbain.fr pour faire connaître des actions exemplaires conduites par des équipes pluridisciplinaires. Ce mardi 29 novembre, à l’auditorium de la Tour Séquoia dans le quartier de la Défense à Paris, le groupe SMCI à Besançon a reçu le prix dans la catégorie "Respect de l’environnement" pour son projet expérimental inédit sur l'ancien site horloger "Fralsen" dont l’objectif est de revaloriser cet ensemble industriel à des fins environnementales.

L’auteure de " Nous les écorchées vives " en dédicaces à la Fnac de Morteau

Flo Lavie réside actuellement dans le Grand Besançon et a récemment sortie un livre intitulé Nous, les écorchées vives dans lequel elle raconte les violences  qu’elle a subie tout au long de sa vie. Elle sera en séances de dédicaces le 3 décembre à la Fnac de Morteau. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.2
couvert
le 01/12 à 21h00
Vent
3.14 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
83 %