La Rochelle: ils volent un bateau et coulent avant même d’avoir quitté le port

Publié le 06/09/2016 - 09:06
Mis à jour le 06/09/2016 - 09:06

Quatre jeunes gens qui avaient volé, tôt lundi 5 septembre matin, le catamaran d'un club de voile de La Rochelle ont sombré avant même d'avoir quitté le port : ils avaient omis de replacer les bouchons fermant les coques de l'embarcation, a-t-on appris de source policière.

Insolite

PUBLICITÉ

Deux hommes et deux femmes âgés d’une vingtaine d’années, et vraisemblablement ivres, ont dérobé lundi vers 5 heures un catamaran appartenant au club de voile de l’ASPTT La Rochelle. Mais faute d’avoir pensé à visser les bouchons empêchant l’eau de rentrer dans les flotteurs du bateau, les marins d’eau douce ont rapidement fait naufrage dans le chenal du vieux-port, sans même avoir atteint la mer.

C’est un éclusier qui les a aperçus et contacté les pompiers, qui sont venus les repêcher. La police, quant à elle, les a placés au régime sec, en cellule de dégrisement en même temps qu’en garde à vue pour vol. « Ce type d’embarcation est prévue pour maximum deux personnes. A quatre, l’équilibre devait être précaire. Mais alors avec l’eau dans les flotteurs… 

Apparemment, ils étaient saouls », a indiqué à l’AFP Patrice Bernier, maître de port principal du port de plaisance des Minimes.

Les quatre jeunes ont été relâchés lundi après-midi. Les éventuelles poursuites judiciaires à leur encontre dépendront du club de voile mais il semble que le bateau n’a pas eu le temps de subir des dégâts.

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la  défense réfute

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la défense réfute

Une ex-collègue de Frédéric Péchier, l'anesthésiste de Besançon mis en examen pour 24 empoisonnements présumés, le soupçonne d'avoir voulu l'empoisonner lors d'une opération, ce que réfute catégoriquement la défense, a-t-on appris ce vendredi 24 mai 2019 auprès des avocats des deux parties.

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

La belle-mère de trois frères et soeur, qui s'étaient noyés l'été dernier dans un lac de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), a été mise en examen pour "homicides involontaires", a-t-on appris ce jeudi 23 mai 2019 auprès du parquet, confirmant une information du Journal de Saône-et-Loire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.32
partiellement nuageux
le 24/05 à 15h00
Vent
2.35 m/s
Pression
1013.1 hPa
Humidité
57 %

Sondage