La Semaine des métiers du numérique en Bourgogne Franche-Comté : "un secteur où l'on recrute le plus"

Publié le 27/01/2021 - 11:46
Mis à jour le 27/01/2021 - 11:30

Pôle emploi Bourgogne-Franche-Comté organise, du 25 au 29 janvier 2021, la Semaine des Métiers du Numérique afin de mettre en avant les opportunités d’emploi ou de formation du secteur du numérique, un secteur d’emploi où l’on recrute le plus.

 © Fancycrave1-Pixabay
© Fancycrave1-Pixabay

Ce secteur est un de ceux qui recrutent le plus. Il constitue un vivier croissant d’emplois, à la fois au sein des entreprises qui produisent des biens et services numériques et, plus largement, au sein de toutes celles qui utilisent ces technologies.

Selon Pôle Emploi, le potentiel "a peu de chances de décroître : les innovations technologiques et le numérique représentent des leviers de croissance significatifs et des supports de transformation majeurs pour les organisations, quelles que soient leur taille et leur secteur d’activité." Dans ce contexte, "les besoins en ressources humaines formées aux enjeux du digital sont importants, tout comme il est nécessaire de mieux faire connaître certains métiers pour lever les difficultés de recrutement que rencontrent certaines entreprises."

14 évènements organisés au sein des agences Pôle emploi de BFC

Pendant la Semaine des métiers du numérique, de nombreuses actions sont organisées dans les agences Pôle emploi en Bourgogne-Franche-Comté, vous pouvez les retrouver sur la page dédiée sur pole-emploi.fr/BFC.

Des métiers bien distincts

S’intéresser aux métiers du numérique, c’est se pencher à la fois sur les métiers du secteur numérique à proprement parler (informatique, systèmes d’information, télécommunications, réseaux) et à ceux qui contribuent à la numérisation croissante des autres secteurs.

De forts besoins en recrutement

"Les principaux enjeux dans ce secteur aux excellentes perspectives de croissance sont le recrutement et la fidélisation des salariés", souligne Pôle Emploi. En termes de métiers et de compétences, les besoins portent notamment sur le développement informatique, l’analyse de données massives, la cyber-sécurité, les solutions de stockage de données type cloud, mais aussi les métiers liés à la communication, au marketing et aux réseaux sociaux.

"Ainsi, du côté des profils recherchés, les ingénieux, cadres et responsables informatiques figurent toujours en bonne place, tout comme les techniciens."

Pôle Emploi explique que "la plupart des emplois, tous secteurs confondus, nécessitent et nécessiteront de plus en plus de compétences numériques. La maîtrise des compétences numériques peut devenir un véritable outil d’insertion et un levier d’accès à l’emploi, particulièrement dans le secteur du numérique".

Quelles compétences ?

Parmi les compétences techniques les plus demandées figurent en première place l’informatique (85,9%). Les compétences en pilotage de projet (51, 8%) ou en achat et en vente (42,2%) sont également très recherchées. L’autonomie (57,3%), la rigueur (49,6%) et le travail en équipe (42%) sont les compétences comportementales les plus recherchées par ces mêmes entreprises. D’autres compétences comportementales comme le sens de la communication, la capacité d’adaptation.

Infos +

  • Retrouvez le témoignage de l’entreprise Helix Developpement spécialisée dans les services numériques à destination du monde agricole, ainsi que le témoignage d’une demandeuse d’emploi qui a pu améliorer ses compétences numériques, grâce au Pass Aptic : c’est ICI !

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Bientôt un KFC à Chalezeule

EXCLU • L’enseigne américaine de restauration rapide KFC, spécialisée dans le poulet frit, continue son implantation non loins de Besançon. Après une première enseigne ouverte dans la zone commerciale de Châteaufarine puis une seconde au coeur de la boucle bisontine, KFC ouvrira prochainement un nouveau restaurant dans la commune de Chalezeule. 

Christophe Grudler au lancement d’Ariane 6 : ”Ce succès va permettre à l’Europe de retrouver son accès autonome à l’espace”

Le député européen terrifortain, Christophe Grudler (MoDem / Renew Europe), spécialiste des questions spatiales au Parlement européen, a assisté au succès du vol de qualification d’Ariane 6 mardi 9 juillet 2024 du port spatial de l’Europe à Kourou. Seul représentant des institutions de l’Union européenne sur place, il appelle à généraliser la préférence pour un lanceur européen, pour les lancements de satellites européens.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19.93
légère pluie
le 16/07 à 12h00
Vent
5.99 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
70 %