La Semaine des métiers du numérique en Bourgogne Franche-Comté : "un secteur où l'on recrute le plus"

Publié le 27/01/2021 - 11:46
Mis à jour le 27/01/2021 - 11:30

Pôle emploi Bourgogne-Franche-Comté organise, du 25 au 29 janvier 2021, la Semaine des Métiers du Numérique afin de mettre en avant les opportunités d’emploi ou de formation du secteur du numérique, un secteur d’emploi où l’on recrute le plus.

 © Fancycrave1-Pixabay
© Fancycrave1-Pixabay

Ce secteur est un de ceux qui recrutent le plus. Il constitue un vivier croissant d’emplois, à la fois au sein des entreprises qui produisent des biens et services numériques et, plus largement, au sein de toutes celles qui utilisent ces technologies.

Selon Pôle Emploi, le potentiel "a peu de chances de décroître : les innovations technologiques et le numérique représentent des leviers de croissance significatifs et des supports de transformation majeurs pour les organisations, quelles que soient leur taille et leur secteur d’activité." Dans ce contexte, "les besoins en ressources humaines formées aux enjeux du digital sont importants, tout comme il est nécessaire de mieux faire connaître certains métiers pour lever les difficultés de recrutement que rencontrent certaines entreprises."

14 évènements organisés au sein des agences Pôle emploi de BFC

Pendant la Semaine des métiers du numérique, de nombreuses actions sont organisées dans les agences Pôle emploi en Bourgogne-Franche-Comté, vous pouvez les retrouver sur la page dédiée sur pole-emploi.fr/BFC.

Des métiers bien distincts

S’intéresser aux métiers du numérique, c’est se pencher à la fois sur les métiers du secteur numérique à proprement parler (informatique, systèmes d’information, télécommunications, réseaux) et à ceux qui contribuent à la numérisation croissante des autres secteurs.

De forts besoins en recrutement

"Les principaux enjeux dans ce secteur aux excellentes perspectives de croissance sont le recrutement et la fidélisation des salariés", souligne Pôle Emploi. En termes de métiers et de compétences, les besoins portent notamment sur le développement informatique, l’analyse de données massives, la cyber-sécurité, les solutions de stockage de données type cloud, mais aussi les métiers liés à la communication, au marketing et aux réseaux sociaux.

"Ainsi, du côté des profils recherchés, les ingénieux, cadres et responsables informatiques figurent toujours en bonne place, tout comme les techniciens."

Pôle Emploi explique que "la plupart des emplois, tous secteurs confondus, nécessitent et nécessiteront de plus en plus de compétences numériques. La maîtrise des compétences numériques peut devenir un véritable outil d’insertion et un levier d’accès à l’emploi, particulièrement dans le secteur du numérique".

Quelles compétences ?

Parmi les compétences techniques les plus demandées figurent en première place l’informatique (85,9%). Les compétences en pilotage de projet (51, 8%) ou en achat et en vente (42,2%) sont également très recherchées. L’autonomie (57,3%), la rigueur (49,6%) et le travail en équipe (42%) sont les compétences comportementales les plus recherchées par ces mêmes entreprises. D’autres compétences comportementales comme le sens de la communication, la capacité d’adaptation.

Infos +

  • Retrouvez le témoignage de l’entreprise Helix Developpement spécialisée dans les services numériques à destination du monde agricole, ainsi que le témoignage d’une demandeuse d’emploi qui a pu améliorer ses compétences numériques, grâce au Pass Aptic : c’est ICI !

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Commerce historique à Besançon… Eve Boutique fête ses 55 ans !

Il fait partie des magasins emblématiques du centre-ville de Besançon, il est la référence historique en matière de lingerie féminine, il a vu trois générations de femmes tout au long de son histoire familiale… Le magasin Eve Boutique fête ses 55 ans en ce mois d’avril 2024. Pour autant, il n’a pas pris une ride.

Suppression de l’aide à l’embauche sous contrats de professionnalisation

Le président de l'Union des entreprises de proximité (U2P) a rencontré hier, jeudi 18 avril 2024, la ministre du travail, de la santé et des solidarités, Catherine Vautrin, qui a fait part du projet de suppression générale de l'aide à l'embauche de salariés sous contrat de professionnalisation (600€), dès le 1er mai prochain.

Ligne des horlogers : des travaux d’ampleur jusqu’au mois d’octobre 2024

Depuis le 4 mars 2024, d’importants travaux sont engagés sur la ligne historique des horlogers. Cette dernière, qui s’étend sur 75 km, fête ses 140 ans. Au total, deux enveloppes de 50 millions d’euros ont été allouées pour le projet de modernisation. La fin des travaux est prévue le 31 octobre prochain…

Faute de neige, la station de Métabief déplore un manque à gagner de 3 millions d’euros cet hiver…

Face au manque cruel de neige sur la saison 2023-2024, la station de Métabief n’a pas pu faire le chiffre d’affaires espéré malgré la réactivité des équipes. La station a d’ailleurs dû fermer mi-février. Philippe Alpy, président du syndicat mixte du Mont d’Or, nous en parle…

Haut Conseil des finances publiques : le gouvernement n’a “pas les moyens” de réaliser des baisses d’impôts sèches

Pierre Moscovici, président du Haut Conseil des finances publiques (HCFP), a estimé mercredi 17 avril 2024 que le gouvernement "n'avait pas les moyens" au vu de l'état de ses finances publiques, de faire des "baisses d'impôts sèches", contrairement aux promesses de l'exécutif.

La CCI Saône Doubs encourage les entreprises locales à prendre des élèves secondes en stage

La Chambre des Commerces et de l'Industrie Saône - Doubs propose aux entreprises du territoire d'envoyer par le biais du site 1jeune1solution des offres de stage pour la période du 17 au 28 juin. Cette plateforme permet de répertorier les offres des entreprises, associations ou d'autres organismes où les élèves peuvent candidater.

Qui sont les travailleurs indépendants en Franche-Comté ?

Depuis novembre 2022, le nombre de travailleurs indépendants (TI) n’a cessé d’augmenter en Franche-Comté avec un rythme moins soutenu qu’en 2021, selon les dernières donnés de l'Urssaf Franche-Comté. La région compte désormais 59.500 indépendants dont 27.900 travailleurs indépendants classiques et 31.600 auto-entrepreneurs (AE).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.51
légère pluie
le 20/04 à 15h00
Vent
2.94 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
79 %