Le BesAC retrouve le podium

Publié le 15/10/2017 - 09:24
Mis à jour le 16/10/2017 - 16:03

A Besançon, BesAC bat SMUC Marseille 73-54 Les quarts-temps : 19-22, 19-13, 23-12, 12-7 
 
Nicolas Faure avait insisté tout au long de la semaine sur la nécessité de bien défendre, surtout de mieux défendre et ce, en rapport avec la défaite concédée une semaine plus tout à Golfe-Juan, match au terme duquel le BesAC avait encaissé 81 points. Message reçu puisque le BesAC non seulement s’est adjugé, samedi soir, sa 4e victoire de la saison, mais de plus n’a encaissé que 54 points quand, jusque-là, le SMUC Marseille avait inscrit 78 points de moyenne. CQFD !

 ©
©

Nationale 2 – Sixième journée

En fait, le BesAC a défendu de deux façons : en zone lors de la première mi-temps, en homme à homme lors de la seconde. Et cette tactique mise au point par Nicolas Faure s’est avérée payante.

Pourtant sur le premier schéma tactique, on a craint que le BesAC ne prenne l’eau face à l’incroyable adresse méditerranéenne. Pensez qu’au cours du premier quart-temps, le SMUC a inscrit 22 points dont 18 sur des paniers primés (6 X 3 pts). Mais la suite était bien moins prolifique puisque Marseille n’a plus ensuite et jusqu’à la fin des débats, trouvé une seule fois la cible de loin.

D’ailleurs, le BesAC prenait tout doucement la mesure de son adversaire avec un scoring du second quart-temps essentiellement alimenté par Stankovic et Ikuesan. A la pause, le BesAC menait de trois longueurs (38-35) après avoir pris le leadership au tableau d’affichage depuis la 12e minute.

Au retour des vestiaires, l’équipe de Nicolas Faure changeait son fusil d’épaule en défense et mettait beaucoup d’intensité dans un marquage homme à homme avec beaucoup d’aides. D’un coup, Marseille était largué, laissant le BesAC placer non seulement sa patte sur le match, mais aussi prendre le large. Vorotnikovas plus sollicité répondait présent dans la raquette et Régnier à deux reprises mettait dans le mille derrière l’arc. Le break était réalisé : 42-37, 47-40, 50-40, 59-44, 61-46 (+15).

L’athlétique formation marseillaise avait beau essayer de remettre la gomme, rien n’y faisait : le BesAC laissait à Stankovic, en début de quatrième quart-temps le soin d’alimenter la marque. L’écart passait même à 19 points (70-51).

Nicolas Faure faisait alors entrer l’un des tout jeunes de l’équipe, Ruben Ignakpelila qui était tout joyeux d’inscrire un panier et un lancer. De quoi le mettre en confiance.  Un aparte anecdotique dans un contexte où le BesAC contrôlait la fin de match pour remporter sa 4e victoire de la saison. 

Une victoire qui lui permet, en compagnie de Pont-de-Cheruy et Lyon SO, de remonter sur le podium, derrière Feurs, toujours invaincu et Montbrison qui a mordu la poussière pour la première fois à Ouest Lyon.

Pour le BesAC, la prochaine étape se déroulera, samedi prochain 21 octobre (20h), à Lons au cours d’un derby très attendu. L’AL Lons promue cette saison en N2, étonne avec notamment une victoire, ce samedi soir, au Puy. 

Voila un Lons – BesAC qui promet !  Allez BesAC ! 

Les marqueurs

BesAC : Vorotnikovas 16, Stankovic 15 (1 X 3 pts), Guerrier 13 (1 X 3 pts), Régnier 9 (2 X 3 pts), John 4, puis Ikuesan 13 (2 X 3 pts), Ignakpelila 3, Martin.

SMUC Maqrseille : Manga 19 (2 X 3 pts), Martinez 11 (3 X 3 pts), Tisba 5, Gnaboua 4, Bardet 3 (1 X 3 pts), puis Sayah 5, Obiejesi 4, Pedeboscq 2, Benzeval 1, Boye-Don. 

Les résultats de la 6e journée:

  • BesAC – SMUC Marseille : 73-54
  • Le Puy – AL Lons : 59-69
  • Pont de Cheruy – Beaujolais Basket : 63-50
  • Ouest Lyon – Montbrison : 75-63
  • Feurs – Prissé-Macon : 85-60
  • Le Cannet – Golfe-Juan :74-68
  • Lyon SO – Sapela 13 :107-62
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

JO d’hiver 2030 : après Paris, les Alpes françaises seule candidature retenue par le CIO

La candidature des Alpes françaises à l'organisation des JO d'hiver en 2030 a franchi un pas important mercredi, aux dépens de la Suisse et de la Suède, en entrant seule en "dialogue ciblé" avec le Comité international olympique qui désignera l'hôte l'an prochain, a annoncé mercredi le CIO.

Un premier test pour le FC Sochaux-Montbéliard qui se déplace à Niort

Après 7 matchs sans défaite (8 si on compte celle en coupe de France), le FCSM garde le cap et un mental au beau fixe. Mais ce lundi soir à Niort, les Sochaliens auront l’occasion de se mesurer à une grosse cylindrée de National, actuellement deuxième derrière l’indomptable Red Star. L’occasion rêvée pour les Jaunes et Bleus de prouver qu’ils sont décidément capables de rivaliser avec les meilleurs de ce championnat… ou au contraire de prendre la mesure du chemin qu’il reste à parcourir. 

À Besançon, Pôle emploi utilise l’activité sportive comme vecteur de recrutement et d’insertion professionnelle

Pour la deuxième année consécutive pôle emploi a organisé ce vendredi l’événement "Du stade vers l’emploi" à Besançon avec la participation du club de badminton local le Volant Bisontin. L’objectif : faire se rencontrer recruteurs et candidats dans un autre cadre que celui de l’univers professionnel.

Une session de recrutement raquette à la main

Le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française de Badminton, le club de badminton de Besançon Le volant bisontin, Cap Emploi, la Mission Locale et Pôle emploi organisent une nouvelle opération "Du Stade vers l’emploi" le vendredi 24 novembre 2023 au gymnase de la Malcombe de Besançon.

Sports : de la coupe et des enjeux au programme de ce week-end

SI le FCSM et l'ESBF espèrent passer un tour de plus en coupe de France, de leurs côtés, le BesAC et le GBDH aiemraient surtout retrouver rapidement la victoire dans leurs championnats respectifs. On fait le point sur les rencontres majeures à suivre pour ce week-end du 17 et 18 novembre 2023. 

Tout ce que vous devez savoir sur La Transju’ les 10 et 11 février 2024

Depuis plus de 40 ans, La Transju’ s’est imposée comme la plus grande course populaire de ski nordique en France et continue de grandir. Gérée par Trans’Organisation, elle montre chaque année son dynamisme, s’adapte aux contraintes environnementales et météorologiques et multiplie les projets pour porter l’image du Jura et du Haut-Doubs au-delà des frontières. En 2024, le rendez-vous est donné les 10 et 11 février...

Contrat rempli pour l’ESBF qui s’impose à Toulon

Si elles voulaient rester au contact des équipes qui jouent l’Europe, l’ESBF se devait de remporter son dernier match de championnat de l’année 2023 ce mercredi 15 novembre à Toulon. C’est désormais chose faite pour les Bisontines qui vont pouvoir sereinement enchaîner avec un match de coupe de France ce samedi à Noisy-le-grand.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.5
légère pluie
le 01/12 à 6h00
Vent
1.45 m/s
Pression
1000 hPa
Humidité
97 %