Alerte Témoin

Le point sur les crues dans le Doubs

Publié le 13/01/2016 - 12:24
Mis à jour le 13/01/2016 - 12:24

Le service de prévision des crues a levé ce mercredi 13 janvier 2016  la vigilance jaune sur l’Ognon, mais elle maintient celle sur l’Allan et le Doubs.

crue_11nov12_3.jpg
Image d'illustration - Le Doubs en crue à Besançon ©roman

L’Allan

Depuis lundi, des averses parfois soutenues, ont touché le bassin de l'Allan. Depuis mardi, ces précipitations se produisent sous forme de neige au-dessus de 600-800m mais 'ont pas provoqué de nouvelle hausse des niveaux des cours d'eau, hormis une légère reprise sur la Bourbeuse. La décrue a ainsi été ralentie à Courcelles.

Durant les prochaines 24 heures, le temps restera quasiment sec. Le retour des précipitations est attendu pour jeudi en fin de matinée. Elles se produiront sous forme de neige jusqu'en plaine. Les niveaux de l'Allan sont orientés à la légère baisse depuis mardi à la mi-journée et la décrue va s'accélérer

Le Doubs

Le temps redevient quasiment sec durant les prochaines 24 heures. Jeudi à la mi-journée, les précipitations font leur retour mais elles se produiront sous forme de neige jusqu'en plaine. La décrue en tête de bassin se poursuit et gagne progressivement la partie aval de Voujeaucourt. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Le télétravail pour réduire les émissions de gaz à effet de serre

En se basant sur un potentiel de 35% des actifs en télétravail ponctuel, les déplacements en France se trouveraient réduits de 2,4% (soit 3,3 millions de déplacements évités par semaine), a calculé l'Ademe. En se basant sur un potentiel de 35% des actifs en télétravail ponctuel, les déplacements en France se trouveraient réduits de 2,4% (soit 3,3 millions de déplacements évités par semaine), a calculé l'Ademe. Anchiy / IStock.com

Pensions agricoles : vers une revalorisation en 2022, les conjointes « oubliées », déplore la FNSEA

Un volet de la réforme des retraites revient par la fenêtre: l'Assemblée nationale a validé jeudi une proposition communiste afin de revaloriser les retraites des agriculteurs de 75 à 85% du Smic, mais seulement en 2022, au grand dam des oppositions. La FNSEA a déploré jeudi l'"oubli" des conjointes. Le  texte doit s'appliquer aux retraités futurs, et également actuels, ce que ne prévoyait pas le projet de l'exécutif.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     20.99
    peu nuageux
    le 07/07 à 18h00
    Vent
    2.03 m/s
    Pression
    1018 hPa
    Humidité
    48 %

    Sondage