Le président de la COMUE Bourgogne Franche-Comté, Nicolas Chaillet, a démissionné

Publié le 22/11/2018 - 15:35
Mis à jour le 18/04/2019 - 11:24

Le président de la COMUE ainsi que tout l’exécutif de l’Université de Bourgogne Franche-Comté ont démissionné de leurs fonctions mi-novembre 2018.

Pour Nicolas Bodin, maître de conférence à l'Université de Franche-Comté, cette démission était "malheureusement prévisible". Selon lui, "le préjudice est grand pour notre région qui dans une bataille mondiale pour le savoir et la connaissance ne peut se permettre aucun retard. La concurrence américaine ou chinoise est violente à l'heure des batailles pour la maîtrise des nouvelles (bio)technologies ou de l'intelligence artificielle par exemple."

L'enseignement supérieur, "où se confrontent des Egos trop charpentés"

Le maître de conférence ajoute que "l'enseignement supérieur est à la fois ce lieu particulier dans lequel il est possible de rencontrer de grandes intelligences, de personnes excessivement brillantes et en même temps où se confrontent des Egos trop charpentés (le milieu politique souffre du même mal !) et où des rancœurs s’entretiennent tout au long de carrières." Et de préciser : " Un microcosme en soi dans lequel je baigne aussi !"

Nicolas Bodin indique également que "Cela produit de tels accidents où l'intérêt général semble avoir été oublié alors que la Société entière couve des yeux la communauté universitaire avec reconnaissance et espoir. Reconnaissance quant à la capacité à former notre jeunesse et des individus émancipés et adaptés à l'exercice de métiers et notamment ceux de demain. Espoir quant à la capacité à repousser les limites de la connaissance (mieux soigner, mieux connaître notre histoire, inventer, créer, philosopher ...) et de l'innovation."

"L'enseignement supérieur ne peut demeurer une bataille d'experts"

"L'enseignement supérieur ne peut demeurer une bataille d'experts et gagnerait véritablement à s'ouvrir davantage sur l'extérieur et la Société tout entière. L’enjeu est trop important ... il en va de notre Avenir et de celui de notre territoire", conclut Nicolas Bodin en appelant "Soyons donc tous responsable chers collègues !".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

comue

COMUE Bourgogne-Franche-Comté : un nouvel administrateur nommé 

Suite de la démission collective de l’exécutif de la communauté d’Universités et d’établissements de Bourgogne-Franche-Comté (COMUE), les élus présents au sein des instances universitaires, et en particulier au sein du CA de la COMUE, réaffirment leur volonté de poursuivre la construction de l’université fédérale UBFC. Ce 14 décembre 2018, Luc Johann a été nommé provisoirement administrateur de la COMUE UBFC.
 

Nicolas Chaillet, le nouveau président de la COMUE UBFC

Suite aux e?lections des 22 et 23 mars 2016 des repre?sentants au Conseil d’Administration (CA) et au Conseil Acade?mique (CAC) issus des 6 e?tablissements membres, la COMUE UBFC a re?uni ce lundi 25 avril son conseil d’administration pour e?lire son nouveau pre?sident. C’est Nicolas Chaillet et sa liste « Construisons tous ensemble notre avenir commun » qui a remporté l’élection.

Université Bourgogne Franche-Comté : les résultats des élections à la Comue

Les étudiants et le personnel des universités de Bourgogne et de Franche-Comté étaient appelés les 22 et 23 mars à élire au sein de chaque collège (professeurs, enseignants et chercheurs, autres personnels et usagers) leurs représentants au Conseil d’Administration et au Conseil Académique. Le scrutin a été marqué par une forte abstention des étudiants avec moins de 5 % de participation. Le président du Conseil d’Administration de la COMUE UBFC sera élu le 25 avril 2016. 

La COMUE UBFC, comment ça marche ?

Les premières élections pour désigner une partie du Conseil d’Administration et du Conseil Académique de la nouvelle COMUE, communauté d’universités de Bourgogne et Franche-Comté, se tiendront les 22 et 23 mars prochains. Personnels et étudiants sont appelés aux urnes. Il s’agit de la seule COMUE en France mixant à parts égales trois universités et trois écoles. Mais au fait, la COMUE, comment ça marche ?

L’université Bourgogne Franche-Comté, sélectionnée pour son projet I-SITE

Le jury international d’experts dans le cadre du programme d’investissements d’avenir (PIA) vient de sélectionner le projet interrégional I-SITE Bourgogne Franche-Comté. Sur 20 projets IDEX/I-SITE déposés, seuls 8 ont été retenus après cette première phase de sélection. Les réactions de Marie-Guite Dufay et de Jean-Louis Fousseret… 

Education

L’ENIL de Mamirolle finaliste du premier concours culinaire de la région

La remise des prix du premier concours régional "Tous à table" à destination des équipes de cuisine des lycées de Bourgogne-Franche-Comté a eu lieu ce mercredi 5 juin au lycée François Mitterrand à Château-Chinon en Bourgogne. Seul représentant comtois, l’ENIL de Mamirolle a été devancé par les lycées bourguignons. 

Classement QS World : l’Université de Franche-Comté progresse au classement mondial

Dans un communiqué du 6 juin 2024, l’université de Franche-Comté indique qu’elle fait partie des rares universités françaises à progresser cette année dans le prestigieux classement qui distingue 1.500 établissements à travers le monde et parmi lesquels figurent seulement 35 français.

Derrière le lion, le réseau des Alumni comtois…

PUBLI-INFO • Parce que nous avons besoin de liens durables dans une société en pleine mutation, découvrez la plateforme digitale innovante que l’université de Franche-Comté a souhaité mettre à la disposition de ses étudiants, anciens et actuels et ses partenaires, un outil utile, performant et à la pointe de l'innovation. D’ores et déjà, il a rapproché des milliers de membres et a développé leurs échanges professionnels.

Parcoursup : Ouverture de la phase d’admission ce jeudi 30 mai

La phase d’admission Parcoursup débutera ce jeudi 30 mai à 19h pour les 945.000 candidats qui ont validé au moins 1 vœu dans l'enseignement supérieur sur Parcoursup. La plateforme sera disponible en mode consultation dans un premier temps puis plus tard dans la soirée, les élèves pourront répondre aux propositions d’admission.

Groupes de niveau au collège : les parents d’élèves de Valdahon appellent à manifester

Le mercredi 29 mai 2024, les parents d’élèves du collège Edgar Faure de Valdahon appellent les autres parents à ne pas mettre leurs enfants au collège en vue d'une action "collège mort". La raison ? Montrer leur indignation face au fait que les élèves des classes de 6ème et 5ème seront triés par groupe de niveau dès la rentrée prochaine. Une manifestation est prévue dans la matinée du mercredi 29 mai.

À Sancey, une action “collège mort” pour dénoncer les groupes de niveau

Une action "collège mort" aura lieu au collège Henri Fertet de Sancey mercredi 29 mai 2024. Les parents d’élèves sont invités à ne pas envoyer leurs enfants au collège ce jour-là  et à se rassembler devant l’établissement à 10h. Une journée nationale de mobilisation contre la réforme du "choc des savoirs" aura également lieu le samedi 25 mai à 10h30 à Besançon. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.86
nuageux
le 15/06 à 18h00
Vent
2.96 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
56 %