L’EFS alerte sur l’importance du don de plasma en Bourgogne-Franche-Comté 

Publié le 02/03/2022 - 16:01
Mis à jour le 02/03/2022 - 16:01

Après une première campagne en 2021 qui avait participé à doubler le nombre de nouveaux donneurs mensuels en mars dernier (moyenne mensuelle 2021 à 107), l’EFS incite à nouveau l’ensemble des citoyens, qu’ils soient déjà donneurs de sang ou non, à venir prendre une pause solidaire d’1h30 pour découvrir le don de plasma…

 © EFS
© EFS

Selon l’Établissement français du sang (EFS), les besoins en plasma pour répondre aux tensions mondiales, accélérées par la crise sanitaire, en immunoglobulines (ces médicaments dérivés du plasma) sont grandissants en Bourgogne-Franche-Comté. "Il va nous falloir prélever 31% de plus de plasma qu’en 2021.  C’est pourquoi, nous avons besoin de nouveaux, d’anciens donneurs de plasma et engageons notre 2e campagne de communication externe sur le sujet", est-il précisé.

Une pause solidaire

L’EFS propose aux donneurs de "prendre une pause en donnant son plasma". Il indique que cette pause peut (en plus du don) servir à trier ses photos, créer de nouvelles playlists, trouver de nouvelles recettes, de bons plats, etc.

Don de sang et don de plasma : quelle différence ? 

Un don de sang permet de recueillir les trois composants essentiels aux patients : globules rouges, plaquettes et plasma. Lors d’un don de plasma, l’EFS n’extrait que le plasma du sang du donneur et lui restitue les autres composants. Cette méthode permet de récolter deux à quatre fois plus de plasma que lors d’un don de sang !

Où donner son plasma en Bourgogne Franche-Comté ? 

Découvrez les Maisons du don de la région en cliquant sur les liens :

Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 27.46
couvert
le 19/05 à 15h00
Vent
3.76 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
29 %

Sondage