Législatives dans le Doubs : le PCF/Front de Gauche propose un nouvel accord à France Insoumise

Publié le 11/05/2017 - 09:49
Mis à jour le 11/05/2017 - 14:55

Après la rupture des négociations nationales entre le PCF/Front de Gauche et France Insoumise, le PCF du Doubs veut inverser la tendance localement en (re)proposant à France Insoumise un accord de non concurence sur les deux circonscriptions de Besançon.

 ©
©

"Nous apprenons aujourd’hui avec beaucoup de tristesse la rupture des négociations entre le PCF-Front de Gauche et la France Insoumise au niveau national", indique Thibaut Bize, secrétaire départemental du PCF. "Nous le déplorons d’autant plus que nous avons su faire le premier pas en ne présentant pas de candidat à l’élection présidentielle et en soutenant Jean-Luc Mélenchon. Les élu(e)s communistes ont apporté leurs parrainages à Jean-Luc Mélenchon. Dans le Doubs, nous avons distribué des dizaines de milliers de tracts et coller des centaines d’affiches appelant à voter pour Jean-Luc Mélenchon."

Chacun un candidat, chacun une circonscription

Malgré cette rupture des négociations nationales de la part de la France Insoumise, "nous espérons que nous serons capable d’inverser les choses au niveau local", indique le secrétaire départemental du PCF, c’est pourquoi le PCF reformule sa proposition sur les deux circonscriptions de Besançon, "c’est à dire une non concurrence permettant à la France insoumise de présenter un candidat sur la 1ère circonscription et au PCF-Front de Gauche de présenter un candidat sur la 2e circonscription".

Selon Thibaut Bize et le PCF, "Nous éviterions ainsi la division des voix de ceux qui ont voté Jean Luc Mélenchon aux élections présidentielles tout en représentant la diversité de ceux qui l’ont soutenu, nous augmenterions ainsi les chances de ces électeurs d’être représentés à l’assemblée nationale afin de porter leurs aspirations."

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Covid-19 : jeunes de Bourgogne Franche-Comté, « ne restez pas seuls ! »

Dans un communiqué du 13 janvier 2021, Denis Lamard, conseiller régional Bourgogne Franche-Comté délégué à la jeunesse et la vie associative et président du CRIJ de Bourgogne Franche-Comté, appelle les jeunes à ne pas rester seuls en cette longue période de crise sanitaire et de travail à distance…

Laurent Croizier veut faire du Doubs « le département pilote pour une vaccination à grande échelle »

Dans un communiqué commun du 6 janvier, Laurent Croizier, président du MoDem du Doubs et Cyril Moulin, Référent santé du MoDem du Doubs et président de l'Ordre des Infirmiers Comtois, proposent que le département du Doubs devienne "département pilote pour vaccination à grande échelle des personnes les plus à risque et les plus exposées".

Violences à Washington : Macron appelle à « ne rien céder » face à « la violence de quelques-uns » contre les démocraties

+ Vidéo •

"Nous ne cèderons rien à la violence de quelques-uns qui veulent remettre en cause" la démocratie, a déclaré le président français Emmanuel Macron dans une vidéo ce jeudi 6 janvier 2021, après l'intrusion de manifestants pro-Trump dans le Capitole mercredi soir à Washington.

Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1
légères chutes de neige
le 18/01 à 3h00
Vent
1.51 m/s
Pression
1029 hPa
Humidité
99 %

Sondage