Alerte Témoin

Lilian de "The Voice" : "Zazie devrait m'écrire quelques titres…"

Publié le 15/05/2015 - 12:23
Mis à jour le 16/04/2019 - 16:37

Devant plus de 2.000 fans venus le rencontrer, Lilian Renaud était chez lui à la foire comtoise de Besançon ce jeudi 14 mai pour un show case dont les Francs-Comtois et l'équipe de la foire se souviendront. Juste avant le concert, Lilian, toujours très simple et naturel, nous a accordé une entrevue. Il revient sur sa nouvelle notoriété, sur la préparation de son prochain album, de sa relation avec Zazie et sur son image "terroir".

Lilian "The Voice" à la foire comtoise from maCommune.info on Vimeo.

2015-05-14_lilian_the_voice.jpg
©damien poirier

rencontre repoussée

PUBLICITÉ

Fatigué, mais heureux de se produire à la foire comtoise ! Lilian était à la rencontre de son public ce jeudi soir à Micropolis Besançon. Le staff lui a finalement mis à disposition la grande salle de spectacle pour un show case exceptionnel. "Je suis ravi de vous retrouver ce soir, parce que moi, je suis né ici. Que dire ! " a avancé Lilian, non sans émotion avant d'entamer un show case de quatre chansons qui ont marqué la quatrième saison de The Voice.

"Je vous remercie mille fois d'être là, de m'avoir soutenu tout au long de l'aventure…". Des enfants, aux préados, en passant par personnes plus âgées, le style "Lilian" transcende les générations. "Dans les textes que j'ai pu interprété, dans ma façon de chanter, je pense que j'ai pu toucher, un public très large et c'est vrai que j'en suis super heureux…"

Lui, le gars de Mamirolle dans le Grand Besançon, qui arpentait les allées de la foire en anonyme, a été accueilli en guest-star hier même s'il l'aime pas vraiment ce terme. "Les stars, ça n'existe pas…" déclare simplement Lilian, la tête sur les épaules et qui a su malgré cette soudaine notoriété, rester humble et surtout lui-même. C'est d'ailleurs ce qui fait son succès. Derrière sourire gêné pour caché sa timidité, Lilian déclare ne surtout pas vouloir changer. Et vouloir se préserver.

"Cette image de terroir, c'est une image de valeur qui est importante…"

Et que pense-t-il donc de cette image de jeune fromager à l'accent franc-comtois qui lui colle à la peau ? "Je le vis bien, car c'est important d'avoir des racines… " dit-il d'emblée. "Sans racine, sans famille, je pense qu'on a du mal à évoluer dans la vie. Cette image de terroir, c'est une image de valeur qui est importante. Bon, il ne faudrait pas que ce soit tout le temps ramené à ça ! Moi j'ai envie de faire de la musique surtout, mais en tout cas, ça ne me dérange pas… "

Concernant son actu, Lilian va démarrer le 22 mai les répétitions pour la tournée de "The Voice" (une vingtaine de dates du 29 mai au 9 juillet – voir ici). Après une pause bien méritée, il commencera à préparer son album courant août. Et c'est confirmé, Zazie devrait bien y participer et lui écrire quelques titres…

Revivez le show case de Lilan à Micropolis ici 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Art en grève : « Sans un vrai statut, plus de statue… »

Les créateurs se sentent délaissés par les pouvoirs publics. Pour se faire entendre, un groupe du collectif Art en Grève Besançon a décidé dans la nuit du mercredi 19 au jeudi 20 février 2020 de "mettre en grève" une douzaine de statues du centre-ville de Besançon en leur plaçant un sac sur la tête...

Belfort : le Fimu lance un appel aux hébergeurs !

Le Festival international de musiques universitaires se déroulera du 28 mai au 1er juin 2020. Chaque année, il accueille entre 1200 et 1400 musiciens venus de près de 40 pays différents. Ceux-ci sont de plus en plus nombreux à souhaiter être hébergés chez des habitants belfortains pour vivre pleinement l’expérience du festival.

Municipale 2020 : Anne Vignot et sa liste « Besançon par nature » présentent leur programme culturel

La liste "Besançon par nature", conduite par Anne Vignot, a dévoilé jeudi 13 février ses propositions pour le secteur de la culture à Besançon dans le cadre de sa campagne pour l'élection municipale.

"Dancing Machine" au Frac Franche-Comté : soyez acteur de l'exposition

L'année 2020 sera placée sous le signe de la danse et des arts plastiques. La première exposition de l'année, Dancing machine, s'intéresse aux contraintes internes au corps, avec notamment des œuvres de Agnès Geoffray, Esther Ferrer, Hans Bellmer ou encore Markus Raetz. Cette exposition, largement participative, invite le public à manipuler, expérimenter, mettre en jeu son propre corps, jusqu'au 26 avril…

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.83
ciel dégagé
le 20/02 à 15h00
Vent
3.72 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
67 %

Sondage