Manifestation contre les 80 km/h : c’est au gouvernement, et non à la Haute-Saône, de faire marche arrière !

Publié le 04/03/2018 - 09:16
Mis à jour le 04/03/2018 - 09:16

En Haute-Saône, la conseillère départementale Marie Dominique Aubry mène la contestation contre la limitation de la baisse de la vitesse sur les routes à compter du 1er juillet 2018. En lien avec différentes associations d’usagers, elle appelle à une manifestation d'envergure avec un rassemblement citoyen sous forme de chaine humaine sur la RN 57 dimanche 4 mars 2017 de 14h30 à 16h30. Le rendez-vous est donné au niveau du parking de la Malachère.

PUBLICITÉ

La conseillère départementale de Haute-Saône du canton de Vesoul-Est, Marie Dominique Aubry, a décidé de prendre les rênes de la mobilisation et milite pour une la mise à 2×2 voies des RN 19 et 57 pour plus de sécurité. « Je ne peux me résoudre à une telle mesure, qui confond vitesse et précipitation, et qui a été adoptée après une expérimentation opaque : ses seuls résultats connus, rapportés par les associations d’automobilistes, laissent en effet penser qu’elle a, dans le meilleur des cas, été tout sauf concluante ! » explique-t-elle.

  •  Ce n’est pas d’une contrainte réglementaire de plus que la Haute-Saône a besoin. Mais d’une infrastructure routière digne de ce nom

« Dans notre département, s’il fallait rapporter le test mené pendant deux ans, à ses conséquences sur la mortalité routière, comment faire croire que le passage à 80 km/h serait un progrès en matière de sécurité alors que sur la seule année 2017, le nombre de tués a presque triplé sur nos routes, lesquelles sont toujours les grandes oubliées des plans Etat-Région« . 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Anne Gay-Mignerot, 40 ans, et Karine Mary-Odelot, 44 ans, prendront le départ de la 30ème édition du rallye Aïcha des Gazelles au Maroc l’an prochain, le 13 mars 2020. Une course folle qui nécessite de l’entraînement et une entente irréprochable. Mais avant cela, les deux copines devront trouver quelques sponsors pour participer à cette aventure.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.39
ciel dégagé
le 17/06 à 6h00
Vent
3.75 m/s
Pression
1019.86 hPa
Humidité
83 %

Sondage