Marie-Guite Dufay : "Saint-Etienne-du-Rouvray, l’horreur frappe à nouveau !"

Publié le 27/07/2016 - 09:37
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:34

La présidente de la Bourgogne Franche-Comté s’est exprimée mardi 26 juillet 2016 dans un communiqué de presse dans lequel elle dénonce un « acte de barbarie extrême » suite à l’attentat à l’Eglise de Saint-Etienne-du-Rouvray qui a fait une victime. Elle tient aussi à transmettre son soutien aux communautés chrétiennes. 

 ©
©

"Ce 26 juillet, la France est de nouveau sous le choc d’un acte de barbarie extrême touchant cette fois aux valeurs chrétiennes de notre pays.  C’est un symbole fort qui a été attaqué : une prise d’otages dans une église du diocèse de Rouen et l’exécution lâche d’un prêtre nous concernent toutes et tous.

Je tiens à exprimer toute ma solidarité vis-à-vis des personnes frappées par ce terrible drame et redire mon admiration, mon respect et ma confiance devant le travail des forces de l’ordre qui ont eu à mener, ici encore, une intervention d’une extrême difficulté. Je veux également transmettre mon soutien aux communautés chrétiennes qui ont été touchées en plein cœur aujourd’hui.

 En France, mais aussi récemment en Allemagne, ce sont clairement nos sociétés et notre vision du vivre ensemble qui sont attaquées durement. La stratégie mise en œuvre est claire : nous diviser, affaiblir nos liens sociaux et sociétaux… Plus que jamais, la réponse est l’union autour de nos valeurs, la solidarité et l’affirmation de principes de fermeté et de confiance dans notre Etat de droit"

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Emmanuel Macron enjoint les oppositions réticentes à s’inscrire dans la voie de « compromis »

Les oppositions ont fraîchement accueilli l'allocution d'Emmanuel Macron ce mercredi 22 juin 2022 qui, avant d'entamer ce jeudi un marathon international, les a enjointes à "clarifier" dans les 48 heures la manière de "bâtir des compromis" pour résoudre la crise politique née des élections législatives.

Un groupe Nupes à l’Assemblée ? le PS, EELV et le PCF refusent la proposition de J-L Mélenchon

Mise à jour • "La Nouvelle union populaire écologique et sociale devrait se constituer comme un seul groupe" à l'Assemblée nationale, a "proposé" ce lundi 20 juin 2022 Jean-Luc Mélenchon, inquiet que l'obtention de 89 députés par le RN remette en cause son "statut" de première opposition à Emmanuel Macron. La proposition a été déclinée par le PS, EELV et le PCF...

Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 27.66
nuageux
le 25/06 à 15h00
Vent
2.25 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
20 %

Sondage