La rentrée de Marie-Guite Dufay : ses priorités pour l'éducation et la jeunesse

Publié le 08/09/2015 - 13:30
Mis à jour le 16/04/2019 - 15:05

La présidente de la région Franche-Comté Marie-Guite Dufay (PS) a fait sa rentrée lundi 7 septembre 2015. À cette occasion, elle présente ses priorités pour l'éducation et la jeunesse.

 ©
©

Marie-Guite Dufay s'est rendu sur plusieurs sites scolaires lundi 7 septembre 2015. Elle en a profité pour "rappeler son ambition pour une région forte, qui investit massivement dans les lycées et les transforme en véritable campus des métiers". L'accessibilité des lycées de la région aux élèves handicapés est un projet "majeur" pour la présidente qui rappelle que "la région Franche-Comté a engagé un vaste plan de modernisation des lycées qui prévoit d’investir plus d’un milliard d'euros dans les 20 ans qui viennent (50 millions par an pour la Bourgogne)".

Un projet d'orientation amélioré

Selon Marie-Guite Dufay "la construction d'un véritable service public de l'orientation devra permettre d'accompagner au mieux les jeunes et leurs familles dans leurs propres parcours". Les formations proposées seront donc en coordination avec les "aspirations individuelles" et les "entreprises et secteurs qui recrutent".

Lutter contre les inégalités 

La candidate à la présidence de la région Bourgogne Franche-Comté croit aux "secondes chances". Pour elle, "lutter contre les inégalités sociales, c'est offrir une seconde chance à ceux qui ne trouvent pas complètement leur place dans les circuits traditionnels [...] c'est prévenir et lutter contre le décrochage scolaire. C'est maintenir la gratuité des manuels scolaires".

La carte avantage jeunes Bourgogne Franche-Comté ?

Marie-Guite Dufay conclue sur la place de l'environnement dans la vie des lycéens avec des exemples tels que le développement des énergies renouvelables dans les structures scolaires ou la place des produits locaux biologiques dans les cantines. La carte avantages jeunes, auparavant uniquement disponible en Franche-Comté, s'étendra aussi aux départements de la Bourgogne.

(Source : Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Covid-19 : jeunes de Bourgogne Franche-Comté, « ne restez pas seuls ! »

Dans un communiqué du 13 janvier 2021, Denis Lamard, conseiller régional Bourgogne Franche-Comté délégué à la jeunesse et la vie associative et président du CRIJ de Bourgogne Franche-Comté, appelle les jeunes à ne pas rester seuls en cette longue période de crise sanitaire et de travail à distance…

Laurent Croizier veut faire du Doubs « le département pilote pour une vaccination à grande échelle »

Dans un communiqué commun du 6 janvier, Laurent Croizier, président du MoDem du Doubs et Cyril Moulin, Référent santé du MoDem du Doubs et président de l'Ordre des Infirmiers Comtois, proposent que le département du Doubs devienne "département pilote pour vaccination à grande échelle des personnes les plus à risque et les plus exposées".

Violences à Washington : Macron appelle à « ne rien céder » face à « la violence de quelques-uns » contre les démocraties

+ Vidéo •

"Nous ne cèderons rien à la violence de quelques-uns qui veulent remettre en cause" la démocratie, a déclaré le président français Emmanuel Macron dans une vidéo ce jeudi 6 janvier 2021, après l'intrusion de manifestants pro-Trump dans le Capitole mercredi soir à Washington.

Couvre-feu avancé à 18h : des maires perplexes

Quid de l'utilité d'avancer le couvre-feu dans 15 départements en France ? Les maires des villes concernées ont parfois du mal à comprendre en quoi avancer le couvre-feu de deux heures va réellement améliorer la situation sanitaire. De Besançon à Nancy en passant par Belfort, Metz ou Vesoul, petit d'horizon des réactions de plusieurs maires de l'est de la France.
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -2.81
partiellement nuageux
le 16/01 à 0h00
Vent
2.55 m/s
Pression
1028 hPa
Humidité
99 %

Sondage