Municipales à Dijon : la stratégie du "sexe" sur l'affiche de campagne 

Publié le 12/02/2020 - 18:29
Mis à jour le 12/02/2020 - 17:57

En matière de campagne électorale, la stratégie est culottée : un candidat écologiste aux municipales à Dijon a inscrit le mot "sexe" en gros caractères sur certaines affiches, dans le but avoué d'attirer l'attention des électeurs.

Bruno Louis/Facebook ©
Bruno Louis/Facebook ©

"Maintenant que vous êtes attentifs, occupons nous du climat", poursuit, en plus petits caractères, l'affiche de la liste "Un printemps écologiste pour Dijon", placardée dans les rues de la capitale bourguignonne. "On est un groupe d'écologistes amateurs, on s'est dit que pour avoir un espace dans les médias, il fallait un peu bousculer le genre", explique Bruno Louis, médecin généraliste de 55 ans et tête de liste.

Et le pari semble réussi, puisque après avoir "fait le buzz" localement, les affiches dijonnaises se sont retrouvées dans les pages du quotidien Le Parisien, avant d'essaimer dans la presse nationale. "Ça aura eu le mérite de nous imposer au milieu de la campagne", se félicite M. Louis même si, reconnaît-il, cela ne fait pas rire tous les Dijonnais à qui il distribue des tracts sur les marchés.

"Nous voulons faire de la politique sans nous prendre au sérieux"

D'autres apprécient cette façon de lancer le sujet de l'écologie. "Nous voulons faire de la politique sans nous prendre au sérieux : la situation écologique et sociale est telle qu'il ne servait à rien de faire du catastrophisme", poursuit Bruno Louis. Mais c'est aussi une façon de se démarquer pour le candidat, ex-EELV et conseiller municipal de Dijon de 2008 à 2014, alors que deux listes écologistes sont concurrentes dans la ville - l'autre étant menée par EELV.

Le tout bien sûr sans oublier de parler du projet : une ville "plus verte, plus frugale et plus résiliente", avec davantage de transports en commun, moins de voitures, l'accent mis sur la végétalisation ou encore l'arrêt de l'artificialisation des sols.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Politique

Départementales 2021 : qui sont les candidats dans le Doubs ?

DÉPARTEMENTALES • Les élections départementales se dérouleront le 20 et 27 juin 2021 en France, en même temps que les élections régionales. Dans le Doubs, les électeurs doivent  renouveler les 38 conseillers départementaux. Le dépôt des candidatures est désormais clos depuis ce 5 mai 2021 à 16h00. Voici les listes dans les 19 cantons du département.

RN57 et Les Vaîtes : Allenbach demande « un réferendum multi-questions » à Anne Vignot

Groupes de travail, concertations, études d'expert, commissions, conférences citoyennes… Depuis l'arrivée d'Anne Vignot aux manettes de la ville, nous lisons très régulièrement ce type de mots pour tenter d'avancer sur divers projets. Le président du Mouvement Franche-Comté, ex-candidat à la mairie de Besançon, demande à la maire d'organiser un référendum notamment sur les questions de la RN57 et des Vaîtes "pour simplifier les choses".

Marie-Guite Dufay veut « tout faire » pour barrer la route au Rassemblement National

RÉGIONALES 2021 • La présidente socialiste de région, candidate à sa réélection en Bourgogne-Franche-Comté, a présenté sa liste la liste "Notre Région par cœur" pour le département du Doubs. Bilan, enjeux de la campagne, contexte incertain et particulier : Marie-Guite Dufay, "femme de gauche" fait le point et déclare vouloir se battre "avec sincérité et ardeur pour ses idées" face au Rassemblement national.

Régionales : un « infiltré » sur la liste RN à Belfort renonce après un déferlement de haine

Tête de liste du Rassemblement National (RN) dans le Territoire-de-Belfort, Kamel Agag-Boudjahlat, qui affirme avoir voulu infiltrer le parti d'extrême droite, a annoncé lundi 3 mai 2021 qu'il retirait sa candidature après un déferlement d'insultes et de haine sur les réseaux sociaux.

RN 57 : le Modem dit « OUI » à la 2 x 2 voies

Laurent Croizier, président du MoDem du Doubs et conseiller du Grand Besançon Métropole et Jean-Paule Michaud, maire de Thoraize et vice-président du Grand Besançon chargé de l'aménagement du territoire, se prononcent ouvertement en faveur du doublement de la RN 57 entre Micropolis et Beure. Leur formulaire en ligne a déjà récolté près de 500 adhésions...

Christine Bouquin, officiellement candidate à sa réélection dans le département du Doubs

DÉPARTEMENTALES 2021 • La présidente du Département du Doubs est officiellement candidate pour un second mandat de six ans, a-t-on appris ce jeudi 29 avril lors d'une conférence de presse en fin de matinée à la Gare d'Eau de Besançon. Les élections départementales (comme les régionales) se dérouleront les 20 et 27 juin 2021. Christine Bouquin  dit avoir toujours "le même enthousiasme et  le même engagement à servir les habitants du territoire".
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.93
légère pluie
le 07/05 à 6h00
Vent
3.51 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
99 %

Sondage