Pétition Besançon - Dijon : Benoit Vuillemin a rencontré Marie-Guite Dufay

Publié le 06/04/2016 - 17:18
Mis à jour le 15/04/2019 - 13:53

Après avoir lancé le 9 mars 2016 la pétition "Pour Besançon et a un juste équilibre avec Dijon" Benoit Vuillemin, chef d’entreprise à Besançon et à Dijon, a rencontré Marie-Guite Dufay, la présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté. Ensemble ils ont échangé sur le devenir du territoire...

dijon_carte_postale_.jpg
© damien poirier
PUBLICITÉ

Benoit Vuillemin, ancien candidat aux élections législatives dans le Doubs en 2012, avait créé le 9 mars dernier une pétition, pour demander un juste équilibre des compétences entre Besançon et Dijon suite à la décision de dernière minute du gouvernement d’implanter le tribunal de commerce spécialisé dans la capitale bourguignonne et non plus à Besançon. »En ce qui nous concerne, il n’y a pas de polémique, mais juste des inquiétudes qui nous paraissent largement justifiées et nécessitent une mise au point claire et rapide de la part des élus concernés. Laissons donc au passé et au simple stade de la petite politique les méthodes et  propos désobligeants du Maire de Dijon et concentrons-nous sur l’intérêt général des habitants de la Bourgogne Franche-Comté ».

Le chef d’entreprise s’inquiéte surtour de voir les grosses entreprises quitter Besançon pour Dijon ; il a aussi souhaité que chaque citoyen puisse s’emparer de ce sujet concernant l’équilibre des territoires. Cette pétition, hébergé par le site change.org  a été ratifiée par 1 800 signataires, que ce chef d’entreprise appelle les « 1 800 lanceurs d’alertes« . Pour calmer les inquiétudes, la présidente de région, Marie Guite Dufay, a reçu Benoit Vuillemin et lui a proposé de devenir « le garant de cette juste répartition des territoires« . Une mission qu’il « honorera avec la plus grande vigilance« .

« Une rencontre constructive »

Pour l’initiateur de la pétition cette rencontre a été « constructive« . Selon lui, « il était indispensable que la nouvelle majorité régionale s’exprime rapidement et balaie nos inquiétudes avec des arguments précis, planifiés et garantissant un équilibre de nos territoires ». 

  • Marie Guite Dufay, a indiqué, que, conformément à la loi NOTre, l’hôtel de région, le siège de l’assemblée régionale et la préfecture de région ne seront pas dans la même ville. Des décisions seront prises en juin prochain concernant ces emplacements.

La région prendra ses responsabilités

La présidente de région a réaffirmer sa volonté de « créer un pôle métropolitain » entre Besançon et Dijon. Elle a également rappelé qu’à la fin du premier semestre, la région « prendra ses responsabilités sur les compétences qui relèvent directement de la région« . Marie-Guite Dufay estime en outre que « réduire l’aménagement de la région à la seule question de l’équilibre entre Besançon et Dijon, reviendrait à amputer notre nouveau territoire de membres vitaux et essentiels »

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

La République en marche a dévoilé lundi ses 19 premiers candidats pour les élections municipales, de Toulon à Mayenne en passant par Pontarlier, en se fixant l'objectif d'atteindre au moins 10.000 conseillers municipaux après mars 2020. Sans surprise, Pierre Simon a été désigné par la commission nationale d'investiture sur Pontarlier. À BesançonIl faudra encore patienter jusqu'à fin juin début juillet pour savoir qui sera investi par "En Marche". 

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Lors des élections européennes de mai dernier, le Parti socialiste a connu une défaite historique en France. Avec 6,2 % des voix, le PS se situe loin derrière les autres grands partis français. Aujourd’hui, le PS lance un appel pour s’associer avec les écologistes qui rejoignent les mêmes valeurs. Martial Bourquin, sénateur du Doubs, approuve cet appel.

72 maires et élus locaux de droite et du centre expriment leur soutien à Macron

72 maires et élus locaux de droite et du centre expriment leur soutien à Macron

72 maires et élus locaux de droite et du centre ont exprimé dans une tribune, diffusée samedi par le Journal du Dimanche, leur soutien à Emmanuel Macron, au moment où le parti de droite Les Républicains subit une crise profonde après sa déroute aux élections européennes. Parmi eux, on retrouve notamment le maire  "Agir" de Vesoul, Alain Chrétien.

Emmanuel Macron au vernissage de l’exposition « Yan Pei-Ming face à Courbet » lundi 10 juin

Emmanuel Macron au vernissage de l’exposition « Yan Pei-Ming face à Courbet » lundi 10 juin

Le programme de la visite présidentielle • Le président de la République sera bien à Ornans ce  lundi 10 juin 2019  le jour même du bicentenaire de la naissance de Gustave Courbet (10 juin 1819) pour l'inauguration de la nouvelle exposition "Yan Pei-Ming face à Courbet". Cette dernière fait partie des 15 en France ayant reçu cette année le label "Exposition d’intérêt national" du ministère de la Culture. Le Président de la République sera accompagné par Franck Riester, ministre de la Culture, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, et Sébastien Lecornu, ministre chargé des Collectivités territoriales.

Projet de loi santé : Martial Bourquin dépose des amendements pour lutter contre les déserts médicaux

Projet de loi santé : Martial Bourquin dépose des amendements pour lutter contre les déserts médicaux

Dans le cadre du projet de loi Organisation du système de santé e, débat actuellement au Sénat, le PS Martial Bourquin a déposé des amendements visant à lutter contre les déserts médicaux et propose le conventionnement sélectif  ou "territorialisé" des médecins libéraux.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 26.61
couvert
le 18/06 à 15h00
Vent
0.76 m/s
Pression
1012.94 hPa
Humidité
57 %

Sondage