Non-respect du confinement : un jeune homme de 22 ans placé en détention provisoire

Publié le 12/04/2020 - 18:17
Mis à jour le 12/04/2020 - 18:17

Les faits se sont produits le 9 avril 2030 sur la commune de Bethoncourt.

gendarmerie

Le juge des libertés et de la détention du tribunal judiciaire de Montbéliard a placé en détention provisoire un jeune homme de 22 ans résidant à Bethoncourt. Connu de la justice, il a réitéré à trois reprises dans un délai de trente jours de violation des mesures de confinement (le 29 mars, 3, 5 et 8 avril).

Contrôlé, l'intéressé n'avait pas d'attestation sur lui permettant de justifier de ses déplacements . Après avoir résisté lors de son interpellation, il a été placé en garde à vue à la gendarmerie de Bethoncourt puis déféré devant le procureur le 9 avril avant d'être incarcéré à la maison d'arrêt de Montbéliard.

Il comparaîtra devant le tribunal correctionnel de Montbéliard le mardi 14 avril 2020 à 14h00.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Reprise des cultes : « Nous jugeons la jauge à 30 personnes irréaliste et inapplicable en l’état » selon l’Archevêque de Besançon

Dans son discours du 26 novembre 2020, le premier ministre a précisé que la jauge de participation des fidèles aux messes dominicales reste fixée à 30 personnes pour la reprise des célébrations ce 28 novembre, et ce quelle que soit la taille de l’église. Dans une lettre adressée aux curés, prêtres, diacres, délégués pastoraux, équipes de coordination pastorale et aux fidèles du diocèse, l'archevêque de Besançon, Monseigneur Jean-Luc Bouilleret, manifeste son incompréhension concernant "cette mesure arbitraire qui ne prend pas en compte la juste proportion du nombre de personnes en fonction de la taille de l'église".

Covid-19 : "Être plus vigilant en Bourgogne-Franche-Comté qu’ailleurs"

Point de situation • Le préfet de la Région Bourgogne-Franche-Comté a établit un nouveau point de situation ce vendredi 27 novembre 2020 après l’allocution d’Emanuel Macron sur le déconfinement progressif en trois étapes et conditionné par la situation épémiologique en France. La circulation du virus reste cependant très intense en Bourgogne-Franche-Comté est la deuxième région la plus touchée par la Covid derrière Auvergne-Rhône-Alpes. Les départements de l’Yonne et du Doubs (notamment le secteur de Pontarlier) sont aujourd’hui le plus impactés par la circulation du virus.

Banque alimentaire de Franche-Comté : une augmentation des demandeurs d’aide de 20% depuis septembre 2020

La prochaine grande collecte de la Banque alimentaire de Franche-Comté se déroulera les 27, 28 et 29 novembre 2020 dans tous les grands magasins de la région. Objectif : collecter des produits non périssables pour assurer les distributions en 2021 et assurer une demande de plus en plus importante… On en parle avec Michel Jeannin, chargé de communication de la Banque alimentaire de Franche-Comté.

Faits Divers

Exactions à la Petite Hollande : le préfet du Doubs condamne et apporte des précisions

Dans la soirée du vendredi 20 novembre 2020, plusieurs individus  ont délibérément détruit du mobilier urbain à l’aide d’un véhicule de six tonnes de type "dumper" volé sur le chantier de rénovation du centre commercial des Hexagones.  "Tous les moyens nécessaires seront mis en œuvre afin que les auteurs soient rapidement interpelés et présentés devant la justice" assure-t-il.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.4
ciel dégagé
le 28/11 à 15h00
Vent
4.34 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
42 %

Sondage