Nouveau pôle multimodal de Saint-Vit, le premier de grande envergure autour de Besançon

Publié le 27/10/2022 - 17:21
Mis à jour le 27/10/2022 - 16:23

Préfet du Doubs, sénatrice du Doubs, présidente de Grand Besançon Métropole, vice-président de la Région Bourgogne Franche-Comté, vice-président du Département du Doubs et maire de Saint-Vit étaient réunis ce jeudi 26 octobre pour inaugurer le nouveau pôle multimodal sur le parvis de la gare de Saint-Vit, deuxième commune du Grand Besançon (5.000 habitants).

Il s'agit du premier pôle multimodal d'envergure créé autour d'une halte ferroviaire en périphérie de Besançon.

Les nouveaux aménagements réalisés sur le site de la gare de Saint-Vit, commune située aux portes du Jura et de la Haute-Saône, visent à faciliter le déplacement des habitants en concentrant sur un lieu unique, l’ensemble des modes de transports disponibles : train, car, vélo, covoiturage.

Ce jeudi matin, tout le monde parlait écologie. D’autant plus que cette inauguration s’est déroulée sous un soleil relativement chaud pour une fin octobre dans le Doubs. Une preuve en direct qui pourrait stimuler les décideurs à avancer plus rapidement vers des modes de transport plus doux que la voiture pour les trajets quotidiens. D’ailleurs, Michel Neugnot, vice-président de la Région Bourgogne Franche-Comté a déclaré : « Il faut accélérer ! ». 

Ainsi, au pôle multimodal de Saint-Vit, les travaux qui se sont déroulés de février à août 2022 ont consisté à :

Aménager des stationnements destinés à l’ensemble des pratiques de déplacement :

Côté sud (parvis de la gare) :

  • Une zone de dépose-minute devant le parvis de la gare
  • Un parking aménagé comptant environ 55 places dont deux pour les personnes en situation de handicap
  • L’augmentation de la capacité de stationnement des vélos avec la pose d’arceaux. Création d’u espace pour la mise en place de boxes à vélos sécurisés.

Côté nord (rue de l’Industrie ) :

  • Posé d’arceaux vélos
  • Dépose-minute
  • Réservation de 10 places pour les usagers pratiquant le covoiturage

Réaliser deux arrêts de car Ginko aux normes pour PMR en lien direct avec la gare et le centre-ville.

Assurer des itinéraires piétons sécurisés, notamment par l’aménagement d’une traversée piétonne gérée par feux tricolores sur la RD 673 et l’aménagement d’un parvis aux normes PMR devant la halte ferroviaire.

Aménager un réseau de cheminement pour sécuriser et faciliter les modes actifs (piétons et cycles) entre la gare, l’espace public de la salle des fêtes et le centre-ville ancien de la commune où se situe un grand nombre de commerces. Environ 200 mètres linéaires de voir verte ont été réalisés.

Seconde phase : un nouveau parking 

Le maire de Saint-Vit Pascal Routhier prévoit prochainement l’aménagement d’un nouveau parking situé de l’autre côté de la voie ferrée sur la zone de la Coupotte. L’espace appartient déjà la municipalité, reste à démarrer les travaux.

Un hall de gare fermé depuis 10 ans

Depuis 10 ans, la gare est fermée. Fenêtres et portes condamnées, c’est en quelque sorte un point noir tant d’un point du vue pratique que d’un point de vue esthétique. Pascal Routhier souhaiterait y ouvrir un espace de co-working à l’étage et un kiosque (café, boulangerie, presse) au rez-de-chaussée. Ce projet est encore au stade de réflexion.

Le pôle multimodal en chiffres

Pour financer les aménagements de ce nouveau pôle multi transports :

  • État : 278.000 euros
  • Grand Besançon Métropole : 202.000 euros
  • Région : 180.000 euros
  • Dreal : 148.000 euros
  • SNCF : occupation du parking
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Législatives 2024 : Macha Woronoff appelle les étudiants de l’université de Franche-Comté à voter

Alors que le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé le 9 juin 2024 la dissolution de l’Assemblée nationale, l’association France Universités rappelle dans un communiqué les valeurs des universités françaises. Un point de vue soutenu et partagé par Macha Woronoff, présidente de l’Université de Franche-Comté.

Législatives 2024 : trouvez les candidats dans votre circonscription en Franche-Comté

Voici la liste de toutes les candidates et de tous les candidats à la députation lors des élections législatives anticipées qui se tiendront les dimanche 30 juin et 7 juillet suite à la dissolution de l’Assemblée nationale par le président de la République au vu de la victoire du Rassemblement national en France le 9 juin dernier.

27 écoles “ont fait, font ou feront l’objet de désamiantage” à Besançon

En octobre 2023, Anne Vignot, la maire de Besançon, avait effectué un point presse suite aux interpellations des élus de l’opposition qui s’inquiétaient de l’état des écoles de la ville au sujet de l'amiante. Si elle s’était déjà voulu rassurante à l’époque, elle le reste aujourd’hui et indique qu’une commission du conseil municipal s’est tenue à quatre reprises pour élaborer un état des lieux et établir des préconisations ainsi qu’un plan d’actions. Ces résultats seront présentés jeudi 20 juin 2024 devant les élus.

Sondage – Comptez-vous aller voter les 30 juin et 7 juillet 2024 aux élections législatives anticipées ?

Suite à la décision du président de la République de dissoudre l'Assemblée nationale après la victoire de l'extrême droite aux élections européennes en France, les électrices et les électeurs sont invités à se rendre aux urnes les 30 juin et 7 juillet 2024 pour élire les député(e)s dans le cadre d'élections législatives anticipées. Comptez-vous aller voter ? C'est notre sondage de la semaine...

Législatives 2024 : le collectif “à gauche citoyens” appelle à voter pour le Nouveau Front populaire

Dans un communiqué du 15 juin 2024, l’association "à gauche citoyens !" se réjouit de l’accord intervenu entre les forces de gauche et les écologistes et de la constitution du Nouveau Front populaire. "Cela répond à la raison d’être de notre association depuis sa création", est-il précisé.

Les Républicains : l’exclusion d’Eric Ciotti, invalidée par le tribunal judiciaire de Paris

La justice a suspendu l’exclusion d’Eric Ciotti, président de LR, a-t-on appris vendredi 14 juin. Pour rappel, le bureau politique de son parti s’était réuni le 12 juin pour l’évincer après ses déclarations sur son alliance avec l’extrême droite dans le cadre des élections législatives.

Législatives 2024 : cette fois, le Mouvement Franche-Comté appelle à ne pas voter pour LFI

Après avoir appelé les Francs-Comtois à ne pas voter aux prochaines législatives pour l’extrême droite, le RN, parti ”national-centraliste” en ce qu’il souhaite détruire l’Europe et supprimer les régions, le Mouvement Franche-Comté leur demande, ce vendredi 14 juin, ne pas voter pour les candidats de La France insoumise, parti co-fondateur du Nouveau Front populaire.

Législatives 2024 : à Besançon comme en France, les lieux de musiques actuelles appellent à faire barrage à l’extrême droite

Dans un communiqué de la Fédération des lieux de musiques actuelles (Fedelima) diffusé vendredi 14 juin 2024, le monde des arts et de la culture appellent à se mobiliser aux élections législatives pour ”faire barrage à l’extrême droite”. Un texte relayé notamment par La Rodia et Le Bastion à Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 22.13
légère pluie
le 18/06 à 21h00
Vent
1.34 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
77 %