Nouveau sursis de deux semaines pour la fonderie MBF Aluminium

Publié le 27/04/2021 - 19:38
Mis à jour le 27/04/2021 - 19:42

La fonderie automobile MBF Aluminium de Saint-Claude (Jura), en redressement judiciaire depuis novembre, a obtenu un sursis jusqu’au 11 mai pour tenter d’éviter la liquidation, a-t-on appris mardi de source syndicale.

 © MBF aluminium
© MBF aluminium

En fin de journée, une délégation de salariés devait être reçue par le directeur de cabinet du préfet de région à Dijon afin d'obtenir un rendez-vous auprès du ministre de l'Économie Bruno Le Maire, ont précisé MM. Yalcin et Vadala.

Le tribunal de commerce de Dijon (Côte d'Or) a repoussé de quinze jours le sursis d'un mois qu'il avait accordé fin mars à l'entreprise, ont indiqué Nail Yalcin et Saverio Vadala, les porte-paroles de l'intersyndicale CGT-Sud-CFDT-FO par courriel à l'AFP

MBF Aluminium emploie 257 salariés permanents et 300 avec ses effectifs temporaires, pour la production de carters de moteurs et éléments de boîtes de vitesse.

Le report accordé à l'issue de l'audience doit laisser le temps aux candidats repreneurs qui se sont manifestés de préciser leur projet et à d'éventuels autres de se présenter, selon MM. Yalcin et Vadala.

Une offre et une lettre d'intention de reprise

Deux investisseurs privés ont déposé mardi respectivement une offre et une lettre d'intention de reprise, ont indiqué les deux représentants syndicaux, qui les ont toutefois jugées fragiles, car reposant sur un engagement financier minimal.

Le nouveau sursis a été rendu possible par l'aide de 500.000 euros attribuée lundi par le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, qui permet de payer les salaires d'avril, ont souligné les syndicalistes.

Cette aide qui a été adoptée "à l'unanimité", doit "donner un délai de quelques semaines pour permettre à un repreneur de déposer une offre sérieuse", avait indiqué la collectivité dans un communiqué lundi.

Le tribunal a par ailleurs décidé d'écarter la direction de MBF Aluminium de la gestion pour confier celle-ci directement à l'administrateur judiciaire, le cabinet parisien Abitbol & Rousselet, a précisé M. Vadala.

"La gestion de l'actuel propriétaire", le groupe britannique CMV associé à un entrepreneur italien, "a conduit à l'assèchement de la trésorerie", avait accusé le conseil régional lundi.

L'audience mardi a été précédée d'un rassemblement d'une centaine de salariés devant le tribunal de commerce où ils ont déposé des carters de moteur sur le trottoir et scandé "Renault nous a volés", a constaté l'AFP.

Selon l'intersyndicale, les deux clients quasi-exclusifs de MBF, Renault et PSA-Stellantis, n'honoreraient pas leurs commandes à hauteur des engagements prévus.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

« Passoires thermiques »: l’audit énergétique obligatoire à nouveau reporté

Nouveau report pour l'entrée en vigueur de l'audit énergétique obligatoire en cas de vente d'une maison ou d'un immeuble en monopropriété classé F ou G au titre du diagnostic de performance énergétique (DPE). Cette mesure visant à lutter contre les "passoires thermiques"a été reportée au 1er avril 2023, a annoncé début août Olivier Klein, le ministre du Logement

Alstom : le site de Reichshoffen cédé à l’espagnol CAF

Le site Alstom de trains régionaux à Reichshoffen dans le Bas-Rhin est passé entre les mains de l’espagnol CAF le 1er août 2022. Il s'agit de l'ultime étape de la réorganisation du constructeur ferroviaire imposée par Bruxelles après l’acquisition de Bombardier Transport.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.71
nuageux
le 16/08 à 0h00
Vent
1.72 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
93 %

Sondage