Olivier Obrecht, le nouveau directeur adjoint de l'ARS Bourgogne Franche-Comté

Publié le 01/03/2016 - 10:39
Mis à jour le 01/03/2016 - 10:40

Le docteur Olivier Obrecht a été nommé directeur général adjoint de l'Agence régionale de santé (ARS) Bourgogne Franche-Comté et prend ses fonctions ce mardi 1er mars 2016.

capture.png
Olivier Obrecht, le nouveau directeur adjoint de l'ARS Bourgogne Franche-Comté
PUBLICITÉ

Olivier Obrecht occupait depuis juin 2014 des fonctions de conseiller auprès du ministre en charge de la santé et de la solidarité du gouvernement de Polynésie française, à Papeete. Il a, à ce titre, accompagné la réécriture du schéma territorial de santé et participé aux travaux de réforme de la protection sociale généralisée. D’octobre à mars 2015, il a par ailleurs coordonné la cellule de crise interministérielle mise en place pour faire face à l’épidémie de chikungunya.

Le docteur Obercht connaît bien les ARS pour avoir été responsable du pilotage du réseau au secrétariat général des ministres chargés des affaires sociales de janvier à mai 2014. Il avait déjà de juillet 2010 à février 2013, au sein de ce même secrétariat, mené plusieurs missions en lien avec les ARS : suivi des dossiers relatifs au déploiement des nouveaux outils de l’offre de soins, en particulier la permanence des soins ambutoires et en établissements de santé, travaux d’élaboration des schémas régionaux d’organisation des soins (SROS) dans leur volet ambulatoire, coorpérations professionnelles, contrats de performance…

Cabinets minitériels

Olivier Obrecht a fait partie de cabinets minstériels à plusieurs reprises. Il fut en particulier chef du pôle santé publique et sécurité sanitaire du cabinet de la ministre des affaires sociales et de la santé, Marisol Touraine de mars à décembre 2013.

La carrière de M. Obrecht, âgé de 53 ans, passe encore par l’Agence nationale d’accréditation et d’évaluation en santé (ANAES) et la Haute autorité de santé (HAS) où il a été chef de services. Elle l’a également conduit auprès du contrôleur général des lieux de privation de liberté de 2008 à 2010.

Le docteur Obercht a également exercé en tant que médecin hospitalier, notamment comme chef du service de médecine en charge des prisons de Fleury-Mérogis.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

C’est l’enjeu de recherches menées depuis dix ans déjà par le Professeur Olivier Adotévi et l’UMR 1098 Inserm/EFS/UFC de Besançon. L’équipe qu’il dirige a mis en place un vaccin thérapeutique anti-cancer universel, et non préventif,  appelé UCPVax, breveté en 2012. Les premiers essais cliniques ont été engagé depuis la fin de l'année 2016 au CHRU de Besançon

Canicule : les températures continuent de grimper, ce week-end devrait être tout aussi chaud

Canicule : les températures continuent de grimper, ce week-end devrait être tout aussi chaud

La Franche-Comté est toujours en alerte orange canicule ce mercredi 26 juin 2019. Les prévisions se confirment : il fait déjà 37°C à l'ombre (et plus chaud encore dans les grandes villes, jusqu'à 40°C) et la température n'est toujours pas à son maximal, atteint vers 17h cet après-midi. La chaleur devrait continuer au moins jusqu'à dimanche.

Au Crédit Agricole, le sport comme école de la vie

Au Crédit Agricole, le sport comme école de la vie

publi-info • Le Crédit Agricole est une banque solidement ancrée dans les territoires et la Franche-Comté ne fait évidemment pas exception à cette règle. De ce fait, et de longue date, l’établissement bancaire s’est naturellement investi dans des activités sportives, parce que c’est une école de vie porteuse de valeurs allant de l’humilité au goût de l’effort.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.5
nuageux
le 17/07 à 0h00
Vent
1.33 m/s
Pression
1016.94 hPa
Humidité
92 %

Sondage