Palmarès des hôpitaux : le CHRU de Besançon en 22e position

Publié le 25/08/2017 - 14:59
Mis à jour le 16/12/2017 - 17:09

Le Point a publié ce jeudi 24 août 2017 son 20e palmarès des 50 meilleurs hôpitaux et cliniques de France. Cette année, le CHRU de Besançon se retrouve 22e (+ 2 places). A titre de comparaison, l'hôpital de Dijon est 14e (- 2 places), Belfort Montbéliard et 45e (-4 places). Bordeaux Toulouse et Lille sont dans le Top 3. Voici le détail spécialité par spécialité pour Besançon. 

 ©
©
  • Pour figurer au classement final de ce palmarès indépendant, un établissement doit fournir un service médical et chirurgical complet.

Les CHU de Bordeaux (1er) et Toulouse (2e) sont en tête du palmarès 2017  des 50 meilleurs hôpitaux publics de l'hebdomadaire Le Point. Suivent le CHU de Lille (3e, en baisse, mais il reste un habitué des premières places du podium), les hôpitaux universitaires de Strasbourg (4e), le CHU de Tours (5e, en hausse), l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris (6e, en baisse), le CHU de Grenoble (7e) le CHU de Nantes (8e, en baisse), le CHU de Nancy (9e, en hausse), le CHU de Rennes (10e).

  • Dans le tableau d'honneur des 50 meilleurs hôpitaux de France, en Bourgogne Franche-Comté, le CHU de Dijon est 14e, Besançon est en 22e position.
  • Pour les 50 meilleures cliniques, la clinique Saint-Vincent perd huit places pour ce classement 2017 et se retrouve en 20e position. 

Le classement du CHRU de Besançon par spécialité

Spécialités (sur le nombre des hôpitaux sélectionnés)

Rang du CHRU de Besançon

Infarctus du myocarde (sur 50)

12

Chirurgie des artères (sur 30)

21

Stimulateurs cardiaques (sur 50)

42

Chirurgie des carotides (sur 30)

27

Chirurgie cardiaque (sur 30)

15

Accidents vasculaires cérébraux (sur 50)

25

Hypertension artérielle (sur 40)

13

Maladies hormonales (sur 40)

36

Epilepsie (sur 35)

17

Pédiatrie (sur 50)

32

Pneumologue (sur 50)

26

Maladies infectieuses et du voyageur (sur 50)

30

Chirurgie du rectum (sur 40)

35

Vésicule biliaire (sur 50)

49

Proctologie (sur 40)

37

Sclérose en plaques (sur 30)

22

Appendice (sur 50)

22

Audition (sur 40)

11

Hépatites virales (sur 30)

23

Amygdales et végétations (sur 40)

24

Chirurgie du nez et des sinus (sur 40)

30

Urgences traumatologiques (sur 40)

31

Chirurgie du dos (sur 50)

14

Traumatologie de la face (sur 35)

16

Urgences de la main (sur 25)

25

Chirurgie du canal carpien (sur 30)

25

Rétine (sur 30)

22

Chirurgie de la cornée (sur 20)

20

Cataracte (sur 50)

29

Strabisme (sur 20)

16

Cancer du poumon (sur 30)

28

Cancer du rein (sur 30)

24

Tumeurs au cerveau (sur 40)

37

Cancer de la prostate (sur 40)

39

Cancers Gynécologiques (sur 25)

23

Cancer de la peau (sur 30)

10

Cancer du sein (sur 50)

28

Cancer de l'estomac ou de l'œsophage (sur 20)

14

Cancer du côlon ou de l'intestin (sur 40)

38

Leucémie sur l'adulte (sur 50)

15

Cancer du foie ou du pancréas (sur 25)

25

























































Les meilleures spécialités de Dijon

Spécialités dans lesquelles Dijon apparait dans le Top 10

Spécialités

Rang du CHU de Dijon

infarctus

5

Chirurgie des carotides

10

Chirurgie cardiaque

8

Accidents vasculaires cérébraux

9

Anévrisme cérébraux

16

Diabète

9

Vésicule biliaire

1er

Traumatologie de la face

4

rétine

2

Cataracte

9

Glaucome

3

Cancer gynécologique

8

Cancer de la peau

8

Leucémie de l'adulte

2

Cancer de la thyroïde

9


Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Covid-19 : appel à la vigilance malgré un recul de l’épidémie

Durant ce week-end prolongé, les partenaires engagés dans la lutte contre l’épidémie et la vaccination restent "sur le pont", dans tous les départements, indique l'ARS.  Le niveau de circulation virale a continué de diminuer ces derniers jours en Bourgogne-Franche-Comté réduisant la pression que subit le système hospitalier depuis de longs mois. Une évolution encourageante, qui doit inciter chacun à rester vigilant

Ascension : un long week-end pour se faire vacciner dans le Doubs

La moitié des 18 centres de vaccination est ouvert dans le département ce jeudi 13 mai 2021 et aucun ne fait le pont. Depuis le début de la semaine, une expérimentation est également menée dans le Doubs où des doses de vaccins Moderna sont disponibles en pharmacie et dans les cabinets des médecins libéraux.  

Le Pass sanitaire obligatoire pour les événements de plus de 1.000 personnes

L'Assemblée nationale a adopté en première lecture, dans la nuit de mardi 11 à mercredi 12 mai 2021, le projet de loi relatif à la sortie de crise sanitaire. Les débats ont été marqués par un coup de théâtre sur l'article 1er du texte : celui-ci a d'abord été rejeté par les députés dans l'après-midi, puis adopté dans la nuit après une réécriture du gouvernement. Pour assister aux événements de plus de 1.000 personnes, le Pass sanitaire impose soit : d'être vacciné ou d'avoir un test PCR négatif ou d'avoir effectué un test sérologique prouvant l'immunité.  

Télémedecine et AVC : les neurologues de Besançon consultent à 7.000 km de distance

Depuis 2017, près de 600 actes de "TéléAVC" et plus de 60 téléthrombolyses ont été réalisés depuis le CHRU de Besançon auprès de trois hôpitaux ultramarins de Guyane. Dans le département le plus grand de France, le taux de mortalité par AVC des moins de 65 ans est trois fois plus important qu’en France métropolitaine.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.72
légère pluie
le 16/05 à 12h00
Vent
4.82 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
96 %

Sondage