Parking du CHU : Mireille Péquignot réclame la suppression du péage

Publié le 15/03/2012 - 08:58
Mis à jour le 15/03/2012 - 11:21

Dans une lettre ouverte, la conseillère municipale d’opposition Mireille Péquignot demande à Jean-Louis Fousseret de supprimer le péage du parking du CHU de Besançon mis en place récemment et qui a occasionné un mouvement de mécontentement des salariés de l’hôpital lundi dernier.

PUBLICITÉ

« La suppression de la gratuité et l’instauration d’un tarif de 5€ par jour sur ce parking depuis le 1er janvier 2012 privera chaque salarié du CHU Minjoz qui stationne son véhicule sur son lieu de travail de près de 1200 euros par an. Sans oublier les nombreux malades et les familles en visite. Un vrai coup dur pour le pouvoir d’achat ! », estime Mireille péquignot.

« Comment pouvez-vous en 2012 inciter des salariés à délaisser leur véhicule au profit d’un tramway qui ne sera pas en service avant 2014 ? », s’interroge l’élue d’opposition qui réitière sa demande au maire de « revenir sur cette mesure injuste, notamment à l’égard des salariés et de supprimer le péage du parking du CHU Minjoz, au moins jusqu’à la mise en service du tramway comme le demandent les salariés grévistes auxquels j’apporte tout mon soutien ».

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

37 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté ont récemment signé une tribune dans le but de soutenir la liste "Envie d'Europe" de Raphaël Glucksmann. Parmi eux, la présidente de région Marie-Guite Dufay, mais aussi Patrick Ayache, Luc Bardi, Éric Houlley ou Loïc Niepceron.

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Dans le cadre de sa mission de contrôle de l'action du Gouvernement, Michel Raison, sénateur de la Haute-Sao?ne a interrogé mardi 14 mai 2019  en séance publique au Sénat, la ministre de la cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, sur les engagements pris par la ministre  pour réparer le préjudice subi par la Ville de Lure suite à la décision du Gouvernement Philippe d'abandonner le projet de nouvel établissement pénitentiaire sur lequel le Président François Hollande s'était engagé en septembre 2015.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.22
ciel dégagé
le 22/05 à 3h00
Vent
1.24 m/s
Pression
1019.91 hPa
Humidité
97 %

Sondage