"Pavé dans la mare" : Jean-Louis Fousseret prend-il vraiment du recul ?

Publié le 09/10/2012 - 18:56
Mis à jour le 12/04/2019 - 11:46

Suite à la polémique née en conseil municipal le 20 septembre dans les rangs mêmes de la majorité sur les subventions allouées au centre d’art contemporain, Jean-Louis Fousseret déclare dans un communiqué vouloir ne « pas participer à cette surenchère d’allégations sur l’équipe municipale« . Il dit vouloir prendre du recul. Pourtant, face à « l’obstination » de son conseiller municipal Jean Sébastien Leuba qui s’est exprimé « contre » la gestion de la ville, le maire de Besançon  décide de lui retirer sa délégation (précarité énergétique)  tout en appelant certains élus « à se ressaisir » et à faire preuve de responsabilité dans l’intérêt général des Bisontins.

 ©
©

Rappel à l’ordre

"Malgré nos rencontres et les informations que je lui ai communiquées, Jean-Sébastien Leuba, conseiller municipal délégué, a choisi de s’exprimer publiquement et à plusieurs reprises contre la gestion de la Ville dans ce dossier. En conséquence, je n’ai eu d’autres choix que de lui retirer sa délégation".   

Le maire de Besançon rappelle dans son communiqué que les "subventions aux associations font l’objet d’un examen en commission où siègent, côte à côte, membres de la majorité et de l’opposition. Une fois adoptés par cette instance, les projets passent en conseil municipal et sont soumis au vote de l’ensemble des élus"(...)Le soutien apporté au Pavé dans la Mare ne déroge pas à cette règle. La dernière subvention a même été approuvée à l’unanimité en commission, opposition et majorité confondues. (...) S’interroger publiquement sur ce fonctionnement, qui plus est de manière répétitive, laisse à penser que les élus de cette ville pourraient contourner ces règles. Il n’en est évidemment rien. "

En clair, les élus de la majorité n'ont qu'à bien se tenir. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Un nouveau magazine sur la Haute-Saône débarque en kiosque

À travers son nouveau magazine "Haute-Saône authentique", Eric Lejeune rend hommage à la Haute-Saône. Disponible depuis vendredi 24 mai 2024 et jusqu’au mois de septembre chez les marchands de journaux du Doubs et de toute la Bourgogne – Franche-Comté, ce magazine de 100 pages décrit les différents aspects de ce département voisin.

Le Festival des Différences revient pour sa 7e édition à Labergement-Saint-Marie

Les vendredi 22 et samedi 23 novembre 2024, l’espace socio-culturel des Vallières du village de Labergement Sainte-Marie, accueillera le 7e Festival des Différences, organisé par l’Espace Mont d’Or. Au programme : des spectacles présentés par des artistes en situation de handicap, des concerts et un stand restauration-buvette.

Audiovisuel public en grève : la maire de Besançon soutient les grévistes

Dans un communiqué du vendredi 24 mai 2024, alors que le projet de loi sur la fusion des médias audiovisuels du service public devait être examiné l’Assemblée nationale jeudi, ce qui a été reporté, la maire de Besançon Anne Vignot exprime son soutien au mouvement de grève et appelle les député(e)s à voter contre cette réforme.

Audiovisuel public en grève : ”Un danger majeur pour la pérennité de la radio de service public”

Un appel général à la grève a été lancé par les syndicats de l’audiovisuel public jeudi 23 et vendredi 24 mai 2024 contre la réforme de l’audiovisuel public votée au Sénat en juin 2023 qui consiste notamment à faire fusionner les médias publics.

La chanteuse bisontine Jozalie sort un nouveau single

Jozalie, une jeune autrice, compositrice et interprète de Besançon a sorti son premier single "Dying" le 8 mars 2024. Le 31 mai 2024, son nouveau single, "Mental Blur" sera disponible à l’écoute. Pour ce second morceau, elle aborde le thème de la dépression, accompagnée de violons, basses et piano.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 11.36
couvert
le 29/05 à 0h00
Vent
0.82 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
89 %