Pourquoi est-il interdit de brûler ses déchets en plein air ?

Publié le 17/12/2017 - 11:30
Mis à jour le 17/12/2017 - 18:04

Punissable de 450 euros d’amende, le brûlage en plein air des déchets est rigoureusement interdit en agglomération, et ce partout en France. En cause, l’émission de particules cancérigènes, mais pas que… 

 ©
©

Rappel

Plusieurs textes de loi, dont l'article 84 du Règlement sanitaire départemental, sont intraitables sur le sujet : un particulier n'a pas le droit de brûler ses déchets à l'air libre.

Qu'ils soient des résidus alimentaires, des emballages, bouteilles, cartons, papiers, journaux, vieux meubles, appareils électroménagers… Ou encore des déchets verts – herbe coupée, feuilles mortes, résidus de taillage d'haies, épluchures… Celui qui mettra le feu à ses déchets prend un risque : celui de se faire punir de 450 euros par les services de la police municipale de la Ville. Mais également de se faire attaquer en justice par leurs voisins incommodés par des "nuisances olfactives."

Pourquoi une telle interdiction ?

L'interdiction repose sur deux variables : l'une environnementale et l'autre sanitaire. Le brûlage à l'air libre des déchets libère en effet quantité de gaz et substances – et notamment des particules en suspension dans l'air microscopiques qui entrent dans nos poumons - tout à fait nocifs à la fois pour nos organismes comme pour l'environnement.

Sur l'Homme, ces substances augmentent le risque de bronchites chroniques, d'asthme, d'infarctus, de migraines, irritations muqueuses (oculaires et nasales), d'allergies et aussi… De cancer. Selon l'Ademe, la mauvaise qualité de l'air en France, principalement liée aux particules en suspension, cause 42 000 décès prématurés par an. Elle réduit ainsi de 8,2 mois l'espérance de vie.

Sur l'environnement, elles détériorent la qualité de l'air, de l'eau, des sols… Mais aussi le climat, la couche d'ozone, la chaîne alimentaire, l'acidité des pluies et la faune.

Les déchets doivent ainsi être déposés en déchetterie ou dans le cadre de la collecte sélective organisée par la commune. 

En savoir plus sur le brûlage des déchets à l'air libre sur le site de l'Ademe.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Les 10 conseils du Codever pour randonner sereinement

Cet été, un randonneur averti en vaut deux. À l’approche des grands départs en vacances, le Collectif de défense des loisirs verts (CODEVER) souhaite informer les touristes pour qu’ils profitent sereinement de leurs balades, à pied, à vélo, à VTT, à cheval, à moto, en quad etc… Que l’on crapahute en montagne, le long des côtes, en forêt, sur les sentiers ou les chemins, voici la charte de bonne conduite soumise par le CODEVER.

Météo : un week-end ensoleillé mais sous les normales de saison en Franche-Comté

Ce premier week-end de grandes vacances ne se déroulera pas partout en Franche-Comté sous les meilleures hospices. Samedi 12 juillet le soleil sera de la partie mais les températures ne sernt pas très élevées pour un mois de juillet. Le dimanche 14 juillet ce sera un peu mieux et au moins la pluie ne devrait pas s'inviter pour le feu d'artifice selon les prévisions de Météo France…

En images – Les 140 ans de l’Observatoire de Besançon

VIDÉO • Construit en 1884, l’Observatoire des sciences de l’univers de Besançon a fêté mercredi 10 juillet son 140e anniversaire en présence notamment de Anne Vignot, maire de Besançon, Macha Woronoff, présidente de l’université de Franche-Comté, et Philippe Rousselot, directeur de l’observatoire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 22.99
légère pluie
le 23/07 à 18h00
Vent
1.92 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
74 %