Alerte Témoin

Pourquoi est-il interdit de brûler ses déchets en plein air ?

Publié le 17/12/2017 - 11:30
Mis à jour le 17/12/2017 - 18:04

Punissable de 450 euros d'amende, le brûlage en plein air des déchets est rigoureusement interdit en agglomération, et ce partout en France. En cause, l'émission de particules cancérigènes, mais pas que... 

capture_decran_2017-12-12_a_11.38.34.jpg
© dr

Rappel

PUBLICITÉ

Plusieurs textes de loi, dont l'article 84 du Règlement sanitaire départemental, sont intraitables sur le sujet : un particulier n'a pas le droit de brûler ses déchets à l'air libre.

Qu'ils soient des résidus alimentaires, des emballages, bouteilles, cartons, papiers, journaux, vieux meubles, appareils électroménagers… Ou encore des déchets verts – herbe coupée, feuilles mortes, résidus de taillage d'haies, épluchures… Celui qui mettra le feu à ses déchets prend un risque : celui de se faire punir de 450 euros par les services de la police municipale de la Ville. Mais également de se faire attaquer en justice par leurs voisins incommodés par des "nuisances olfactives."

Pourquoi une telle interdiction ?

L'interdiction repose sur deux variables : l'une environnementale et l'autre sanitaire. Le brûlage à l'air libre des déchets libère en effet quantité de gaz et substances – et notamment des particules en suspension dans l'air microscopiques qui entrent dans nos poumons - tout à fait nocifs à la fois pour nos organismes comme pour l'environnement.

Sur l'Homme, ces substances augmentent le risque de bronchites chroniques, d'asthme, d'infarctus, de migraines, irritations muqueuses (oculaires et nasales), d'allergies et aussi… De cancer. Selon l'Ademe, la mauvaise qualité de l'air en France, principalement liée aux particules en suspension, cause 42 000 décès prématurés par an. Elle réduit ainsi de 8,2 mois l'espérance de vie.

Sur l'environnement, elles détériorent la qualité de l'air, de l'eau, des sols… Mais aussi le climat, la couche d'ozone, la chaîne alimentaire, l'acidité des pluies et la faune.

Les déchets doivent ainsi être déposés en déchetterie ou dans le cadre de la collecte sélective organisée par la commune. 

En savoir plus sur le brûlage des déchets à l'air libre sur le site de l'Ademe.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Macron veut protéger les agriculteurs

Dans un entretien à la presse quotidienne régionale et à la veille de l'ouverture du salon de e l'Agriculture qu'il inaugurera, Emmanuel Macron déclare soutenir les agriculteurs et qu'il "ne tolérera aucune violence" à leur encontre. Occasion pour lui de faire le point sur l'interdiction du glyphosate en 2021 et d'aborder les premiers effets de la loi Alimentation. 

Reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour trois communes de la Haute-Saône

Suite aux mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols, l’état de catastrophe naturelle a été reconnu à trois nouvelles communes du département de Hate-Saône, par arrêté interministériel en date du 28 janvier 2020 publié au Journal Officiel le 13 février 2020.

Partagez vos bonnes idées et vos initiatives pour la planète avec la Bourgogne-Franche-Comté !

La région organise du 29 juin au 5 juillet 2020 sur l'ensemble du territoire un festival des solutions écologiques afin de rendre visibles les initiatives des citoyens, des acteurs publics et privés, qui agissent au quotidien contre le dérèglement climatique et la préservation de la biodiversité. Les inscriptions sont lancées…

Tempête Ciara : la Franche-Comté passe en vigilance jaune

Mise à jour à 10h22 •

13 départements sont toujours en vigilance orange aux vents violents contre 42 dimanche soir. La Bourgogne Franche-Comté est désormais en vigilance jaune pour le Doubs, la Haute-Saône, le Territoire de Belfort, la Côte d'Or et l'Yonne. Voici les prévisions et le point sur les conséquences de cette tempête.

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.16
couvert
le 24/02 à 3h00
Vent
2.75 m/s
Pression
1028 hPa
Humidité
91 %

Sondage