Programmes européens 2014-2020 : 750 millions d'euros répartis sur la Franche-Comté

Publié le 13/04/2015 - 17:26
Mis à jour le 13/04/2015 - 17:28

Les nouveaux programmes européens 2014-2020 en Franche-Comté ont été lancés ce vendredi 10 avril 2015 dans le nouveau bâtiment Temis Sciences à Besançon. Pour le territoire la Franche-Comte?, la re?partition des programmes europe?ens pour la pe?riode 2014-2020 est d’un montant total proche de 750 M€ (dont 700 M€ ge?re?s par la Re?gion).

 ©
©

Pour faire face a? la crise et aux grands de?fis du continent, les Etats membres de l’Union europe?enne ont adopte? en 2010 une strate?gie : "Europe 2020 pour une croissance intelligente, durable et inclusive". 

  • La répartition des programmes europe?ens pour la pe?riode 2014-2020 en Franche-Comté se déroulera comme suit : 
  • Programme ope?rationnel Franche-Comte? et massif du Jura FEDER-FSE 2014- 2020* : 184,5 M€
  • Programme de de?veloppement rural Franche-Comte? FEADER* : 443,7 M€
  • Programme ope?rationnel national FSE (volet re?gional Franche-Comte?)** : 51,4 M€
  • Coope?ration France-Suisse : 66 M€ et 50 MCHF 

En détails :

A - Le FEDER : Croissance et emploi : 150,9 M€ (autorite? de gestion : Re?gion)

  • Innovation – Recherche – Compe?titivite? des PME : 53,8 M€
  • Transition e?nerge?tique : 44 M€
  • Massif du Jura Tourisme durable : 11,6 M€ 
  • De?veloppement urbain durable : 26 M€
  • Meilleur acce?s aux Technologies de l’information et de la communication (TIC) : 10,3 M€ 

B - FEADER : Agriculture, environnement et de?veloppement rural : 443,7 M€ (autorite? de gestion : Re?gion)

Le programme de de?veloppement rural FEADER dont l’adoption est en cours contribue au de?veloppement d’un secteur agricole plus respectueux de l’environnement et du climat, plus compe?titif et plus innovant et au de?veloppement des territoires ruraux.

  • Indemnite?s de compensation des handicaps naturels : 240 M€
  • De?veloppement des exploitations et des entreprises (dont installation) : 77,5 M€
  • Mesures agro environnementales et climatiques / Natura 2000 / e?nergie : 45 M€
  • Services en milieu rural / de?veloppement local : 43,8 M€
  • Agriculture biologique : 20,5 M€
  • De?veloppement et qualite? des zones forestie?res : 7,1 M€

C - FSE Fonds Social Europe?en

Une partie du FSE est sous l’Autorite? de gestion de la Re?gion Franche- Comte?. Formation professionnelle : 33,6 M€

  • Qualification des demandeurs d’emploi
  • Qualification des jeunes par l’apprentissage
  • Formation des de?tenus en vue leur sortie et de leur re?insertion (Formation sur la pe?riode 2014-2020 : environ 31000 personnes (demandeurs d’emploi, apprentis, de?tenus en re?insertion))

Une autre partie du FSE est sous l’Autorite? de gestion de l’Etat. Cohe?sion sociale, insertion : 51,5 M €

  • Promouvoir l’emploi et soutenir la mobilite? professionnelle.
  • Promouvoir l’inclusion sociale et lutter contre la pauvrete? dont une grande partie avec la gestion de?le?gue?e aux Conseils de?partementaux.

D - Coope?ration France-Suisse : 66 M€ (FEDER) et 50 MCHF (15 MCHF en cre?dits fe?de?raux et 35 MCHF en cre?dits cantonaux) (autorite? de gestion : Re?gion)

Le programme INTERREG France-Suisse soutient le de?veloppement re?gional sur des projets de coope?ration entre les deux pays.Il couvre cinq de?partements franc?ais (Ain, Doubs, Territoire de Belfort, Haute Sao?ne, Jura) et sept cantons suisses (Cantons de Berne, de Fribourg, de Gene?ve, du Jura, du Valais, de Neucha?tel et de Vaud).

  • Innovation – Recherche : 13 M€
  • Transport durable : 25 M€
  • Patrimoine naturel et culturel : 17 M€
  • Emploi et services : 7 M€

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Premier confinement : les habitants moins victimes d’une dégradation financière en Bourgogne-Franche-Comté

Selon une étude de l’Insee publié le 4 mai 2021, près de 20 % des personnes de plus de 15 ans en Bourgogne-Franche-Comté estiment que leurs finances se sont dégradées lors du premier confinement du printemps 2020 mis en place pour juguler l’épidémie de la Covid-19. Tous les salariés n’ont pas pu bénéficier du travail à distance et des dispositifs de maintien dans l’emploi.

Commerce : Annie Genevard souhaite un assouplissement des règles de circulation en zone frontalière

La députée LR du Doubs et vice-présidente de l'Assemblée nationale a écrit ce mardi 4 mai 2021 à Alain Griset, ministre en charge des petites et moyennes entreprises (PME). Elle appelle à un assouplissement des règles de circulation en zone transfrontalière au moment de la réouverture des commerces le 19 mai 2021

Crise sanitaire : un an après, quel bilan dresser de l’économie mondiale ?

Un an après le premier confinement et le début de la crise mondiale, les États commencent à dresser un premier bilan de leurs économies : quels sont ceux qui s’en sortent le mieux et quels sont ceux qui sont encore à la traîne ? Pour Bruno Duchesne, Directeur Général de la BPBFC, la France fait partie des grands perdants…

Sondage – Quelle est la première chose que vous ferez le 19 mai ?

Le 19 mai 2021, commencera la deuxième étape du déconfinement avec la réouverture des terrasses des cafés et des restaurants, la réouverture des magasins, des musées, des salles de spectacle, des cinémas avec une jauge maximum et des établissements sportifs de plein air. Et vous, ce jour-là, que comptez-vous faire ?
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.3
légère pluie
le 07/05 à 3h00
Vent
5.97 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
98 %

Sondage