PSA accueille ses premiers CDI intérimaires à Sochaux

Publié le 27/11/2015 - 18:25
Mis à jour le 17/04/2019 - 14:12

Le groupe PSA a officiellement intégré ce vendredi 27 novembre 2015 dans son usine de Sochaux les 30 premiers salariés embauchés pour son compte par la société Manpower avec un CDI intérimaire, un nouveau statut créé en 2014 et qui doit concerner au total 300 personnes chez le constructeur automobile.

PUBLICITÉ

Ces 30 salariés, qui ont déjà pris leurs fonctions depuis quelques jours, ont été reçus ce vendredi par la direction lors d’une cérémonie d’accueil. Ils seront rejoints d’ici la fin de l’année par 70 autres personnes sous le même statut, a indiqué à l’AFP le porte-parole de l’usine.

D’autres intérimaires d’ici 2017

Au total, PSA prévoit d’employer 300 CDI intérimaires jusqu’en 2017 sur ses différents sites en France, principalement à Sochaux et à Mulhouse (Haut-Rhin). En parallèle, Sochaux va continuer à intégrer de nouveaux intérimaires en contrat classique d’intérim, comme c’est le cas actuellement pour préparer le lancement de la remplaçante de la Peugeot 3008 au sein d’une nouvelle demi-équipe de production, qui démarrera en février 2016.

Un CDI intérimaire de 36 mois

Créé en 2014 et révisé par la loi Rebsamen d’août 2015 sur le « dialogue social », le CDI intérimaire permet aux agences de travail temporaire d’embaucher un salarié en contrat à durée indéterminée, en le rémunérant au Smic entre les missions – chacune d’entre elles durant 36 mois au maximum. « Trente-six mois, pour nous, c’est la possibilité d’aller plus loin en matière de formation, pour correspondre à certains postes plus exigeants. Pour les intéressés, c’est la possibilité d’avoir un véritable CDI et donc de pouvoir accéder plus facilement à la location d’un appartement ou à un
crédit
« , s’est félicité vendredi Yvan Lambert, directeur de l’usine de Sochaux.

« De l’avenir sur trois ans, sans période de chômage entre deux boulots, c’est rassurant« , a souligné de son côté Salah Chaba, opérateur au ferrage, l’un des 30 nouveaux embauchés. Pour M. Chaba, ce nouveau contrat succède à cinq missions en intérim classique chez PSA Sochaux, réparties sur cinq ans, et dont la durée a varié de 2 mois et demi à 18 mois.

CDI à la clef ?

« L’idéal » reste une embauche définitive en CDI en direct par PSA, a-t-il reconnu. Cette perspective n’est toutefois pas à l’ordre du jour, que ce soit à Sochaux ou sur les autres sites du constructeur, a rappelé M. Lambert. Depuis mars 2014, environ 3.000 CDI intérimaires ont été signés. La formule est jugée « intéressante » par la ministre du Travail, Myriam El Khomri, car elle permet selon elle de « sortir de la précarité » les travailleurs temporaires, tout en répondant aux « besoins de souplesse des entreprises« .

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Le site historique du boulevard Barbès à Paris sera bientôt le seul Tati en France, son propriétaire depuis deux ans ayant décidé de fondre l'enseigne dans sa quasi-totalité au sein de Gifi, avec au passage la fermeture de 13 autres magasins Tati en difficulté. Ceux de Besançon et Dole sont donc concernés.

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Le pôle tertiaire Viotte à Besançon prend toute son ampleur durant cet été 2019 sur le secteur Sud de l'éco quartier. Les bâtiments A1 à A 5 qui accueilleront 800 agents des services de l'État ont pris de la hauteur le long des voies ferrées et le bâtiment B de la région (200 agents) est en cours d'élévation en parallèle de la rue de la Viotte. À mi-parcours, visite du chantier avec Bernard Bletton, directeur général de la Sédia Bourgogne Franche-Comté et de Territoire 25.

GE Belfort : intersyndicale et élus vont mettre en demeure le gouvernement

GE Belfort : intersyndicale et élus vont mettre en demeure le gouvernement

L'intersyndicale de General Electric (GE) à Belfort et des élus ont annoncé ce mardi 9 juillet 2019 leur intention de mettre en demeure le gouvernement pour exiger que l'industriel américain respecte les engagements pris au moment du rachat du pôle énergie d'Alstom en 2014 et suspende son plan de suppression d'un millier d'emplois.

Région : « On aide du petit hôtel en zone rurale à l’installation d’un jeune agriculteur » (P. Ayache)

Région : « On aide du petit hôtel en zone rurale à l’installation d’un jeune agriculteur » (P. Ayache)

Marie Guite-Dufay, la présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, a réuni la commission permanente le 5 juillet 2019. Les élus régionaux ont ainsi examiné ce vendredi 114 rapports pour un montant de 17,7 millions d'euros attribués sur le département du Doubs (86 millions sur six mois)...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.48
partiellement nuageux
le 17/07 à 6h00
Vent
0.9 m/s
Pression
1015.34 hPa
Humidité
84 %

Sondage