Régionales en Bourgogne-Franche-Comté: le RN victorieux selon un sondage, battu de justesse selon un autre

Publié le 09/06/2021 - 09:50
Mis à jour le 09/06/2021 - 10:59

Mise à jour •

La liste RN emporterait confortablement les régionales en cas de quadrangulaire au second tour en Bourgogne-Franche-Comté, selon un sondage Ifop publié mercredi 9 juin 2021, un autre, réalisé par Ipsos Sopra Steria, donnant l'extrême droite battue de justesse.

 © Hélène Loget
© Hélène Loget

Le sondage pour France 3 a été réalisé par internet auprès de 1 001 inscrits sur les listes électorales, du 3 au 7 juin, prenant donc partiellement en compte l’éventuel effet de la polémique qui a éclaboussé, à partir du 4 juin, le candidat RN, accusé d’avoir fait de l’ironie à propos du suicide des agriculteurs. 

L’enquête Ifop, auprès d’un échantillon de 994 personnes inscrites sur les listes électorales, a quant à elle été réalisée en ligne du 31 mai au 4 juin 2021. L’enquête pour France 3 souligne de plus le grand nombre d’électeurs encore indécis. 40% des sympathisants de Marie-Guite Dufay, et 49% de ceux de Gilles Platret, avouent pouvoir encore changer d’avis, tandis que 84% des électeurs de M. Odoul sont déjà certains de leur choix.

  • La liste RN emporterait confortablement les régionales en cas de quadrangulaire au second tour en Bourgogne-Franche-Comté, selon un sondage Ifop publié mercredi, un autre, réalisé par Ipsos Sopra Steria, donnant l'extrême droite battue de justesse. La liste RN arriverait en tête au premier tour le 20 juin, prédisent les deux instituts.

Julien Odoul, tête de liste RN, obtiendrait 28% des voix au premier tour, devant Marie-Guite Dufay (PS-PCF-PRG) et Gilles Platret (LR-UDI-DLF), selon le sondage réalisé par Ipsos Sopra Steria en exclusivité pour France 3 Bourgogne-Franche-Comté. Ces deux listes seraient ex aequo avec 21% des intentions de vote.

La liste LREM-Modem-Agir de Denis Thuriot, maire LREM de Nevers, arriverait en quatrième position avec 16%. Stéphanie Modde (EELV-divers écolo), recueillerait que 8% des voix et ne pourrait donc pas se maintenir, tout comme la liste GRS-LFI-DVG de Bastien Faudot (4%).

L'autre sondage, réalisé par l'institut Ifop pour "Génération Chalon", mouvement soutenant M. Platret, crédite M. Odoul de 30%, devant M. Platret (21%), Mme Dufay (18%), M. Thuriot (15%) et Mme Modde (10%).

Au second tour du 27 juin, selon l'étude réalisée pour France 3, la présidente socialiste sortante Marie-Guite Dufay l'emporterait, même en cas de quadrangulaire, mais avec seulement trois points d'avance sur le RN (32% contre 29%), soit dans la marge d'erreur. Gilles Platret, maire LR de Chalon-sur-Saône, recueillerait 21%, et Denis Thuriot 18%.

  • Cette enquête d'opinion n'a pas recueilli les intentions de vote en cas de triangulaire.

En revanche, le sondage de l'institut Ifop donne le RN gagnant au second tour en cas de quadrangulaire. Le parti d'extrême droite recueillerait 32% des suffrages, largement devant Mme Dufay (27%), M. Platret (24%) et M. Thuriot (17%).

Le RN serait en revanche battu en cas de triangulaire si la liste Thuriot se désistait et Mme Dufay l'emporterait (35%), devant M. Platret (33%) et M. Odoul (32%).

Lors des dernières régionales en 2015, l'extrême droite était arrivée en tête au premier tour, avec 31,48%, devant la droite (24%) et Mme Dufay (22,99%). Au second tour, la tête de liste socialiste l'avait emporté dans une triangulaire, avec seulement deux points d'avance sur l'extrême droite (34,68% contre 32,44%).

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Apprentis étrangers : les sénateurs rejettent la loi « Ravacley »

Connu pour s’être fermement opposé à l’expulsion de son apprenti en janvier dernier par une grève de la faim, le boulanger Stéphane Ravaclay n’a pas fini de faire parler de lui. Il a notamment créé l’association patrons solidaires et s’est rendu au Sénat pour tenter de faire passer une loi portée par Jérôme Durain. Cette dernière a été rejetée par 237 voies contre 107.

France 2030 : un « plan audacieux » pour Éric Alauzet

Vidéo • Quelles sont les conditions de la réussite de ce plan ? Dans les questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, le député LREM du Doubs a interrogé le ministre Cédric 0 tout en félicitant le gouvernement pour son "plan d’investissement audacieux pour la France afin de relever tant de défis : climat et biodiversité, démographie et migration, inégalités et exclusions".

Projets photovoltaïques : « le gouvernement traduit enfin ses engagements » selon Marie-Guite Dufay

La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a annoncé, ce jeudi 7 octobre, la signature d’un arrêté facilitant le développement des projets photovoltaïques sur grandes toitures, en permettant aux projets de moins de 500 kW, soit 5 000 m2 de surface, d’avoir droit à un tarif d’achat sans avoir besoin de passer par un appel d’offres. Pour la présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté, qui dit s'être "beaucoup battue" sur ce sujet, s'en réjouit dans un communiqué.

Périscolaire et cantine : une pétition pour demander à la maire de Besançon un accueil « de qualité »

Depuis le 3 octobre dernier, des parents d'élèves de l'école Jean Boichard à Besançon ont lancé une pétition, accessible à tous les parents d'élèves de la ville, pour demander à la maire un accueil périscolaire "de qualité" dans les établissements.

Vivez en direct le conseil communautaire de Grand Besançon Métropole du 7 octobre 2021

Suivez en direct le conseil communautaire du Grand Besançon Métropole ce jeudi 7 octobre 2021 à partir de 18h00. À l'ordre du jour ? le projet Cité de l’Emploi, un point d'avancement sur le sujet du campus Bouloie – Temis et les nouveaux projets de pistes cyclables et crédits dédiés aux mobilités douces.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.19
ciel dégagé
le 16/10 à 6h00
Vent
2.05 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
100 %

Sondage