Reprise partielle de l'association d'aide à domicile Gardenia

Publié le 01/12/2012 - 11:06
Mis à jour le 01/12/2012 - 13:22

Le tribunal de grande instance de Montbéliard a prononcé vendredi la liquidation judiciaire de l'association d'aide à domicile Gardenia, tout en autorisant la reprise partielle de 95 de ses 185 salariés par les associations Soli Cités et ADMR. Soli Cités, qui regroupe l'Afpad et l'Apa, reprend 72 postes équivalents temps plein et l'ADMR en reprend 23. Ces deux associations d'aide à domicile  emploient quelque 1.500 salariés sur l'ensemble du département du Doubs.

PUBLICITÉ

« Nous avons construit notre plan de reprise par rapport à l’activité probable résultant de larrêt de Gardenia, qui soccupait denviron 1.000 bénéficiaires. Nous serons très attentifs à la situation de ces personnes« , a indiqué Bruno Palandre, directeur général de Soli Cités. L’association Gardenia, située à Mathay, avait été placée en redressement judiciaire en janvier 2012. Elle devait faire face à un déficit chronique d’environ 300.000 euros.

« Il est inacceptable d’avoir des suppressions d’emplois dans le secteur de l’aide à domicile, alors que nous savons pertinemment que les besoins augmentent, du fait du vieillissement de la population », a indiqué la CGT dans un communiqué. « Au-delà de la situation particulière de l’association Gardenia, il y a donc nécessité dune réflexion globale sur les structures d’aide à domicile, afin de sécuriser l’emploi et les services rendus aux personnes dépendantes« , ajoute le syndicat, qui réclame « un cadrage national, donc une loi sur le financement de l’aide à domicile pour sécuriser l’ensemble du secteur« .

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Fabien Roussel (PCF) saisit le parquet national financier contre General  Electric

Fabien Roussel (PCF) saisit le parquet national financier contre General Electric

Le secrétaire national du PCF Fabien Roussel a annoncé ce jeudi 11 juillet 2019 saisir le parquet national financier (PNF) sur des "soupçons d'optimisation et fraudes fiscales de General Electric" en Suisse, demandant aussi de l'Etat "une amende extrêmement forte pour non respect des engagements pris" par le groupe.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 26.57
couvert
le 18/07 à 15h00
Vent
2.91 m/s
Pression
1014.05 hPa
Humidité
43 %

Sondage