Alerte Témoin

Sécheresse : la préfecture du Jura appelle à la vigilance

Publié le 19/04/2011 - 18:12
Mis à jour le 19/04/2011 - 18:12

Dans un communiqué, la préfecture du Jura invite la population à adopter « un comportement économe en eau ».

1303229783.jpg
©

« Le début d'année 2011 se caractérise par un déficit de précipitation très marqué, qu'il s'agisse de pluie ou de neige. Une frange allant des Vosges au sud comtois en passant par les plateaux calcaires du Doubs et du Jura ainsi que tous les reliefs est particulièrement touchée : sur ces secteurs les cumuls enregistrés par Météo France sont de l'ordre de la moitié des valeurs habituelles. Il n'y a que dans l'ouest de la région que le cumul des précipitations se rapproche de la moyenne.

 

Cette situation a des conséquences sur les nappes et les rivières, qui connaissent un étiage précoce. Dans le Jura, des rivières telles que la Bienne ou la Saine, ont des débits correspondant à ceux habituellement observés en début d'été. Pour cette période de l'année, une telle situation hydrologique correspond à un étiage dépassant parfois l'étiage décennal (une chance sur 10 de rencontrer cette situation à cette période).

 

Toutefois, les débits fixant les seuils d'alerte pour la prise d'arrêtés de restriction des usages de l'eau ne sont pas atteints. L'Etat active d'ores et déjà la vigilance hebdomadaire de manière à suivre avec précision l'évolution de la situation.

Sans attendre, compte tenu des besoins en eau qui vont s'accentuer dans les semaines à venir, qu'il s'agisse de consommation humaine ou de consommation par la végétation, chacun est invité à adopter dès à présent un comportement économe en eau, afin de ne pas conduire à des situations difficiles cet été, notamment si les précipitations continuent à être déficitaires ».

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Le télétravail pour réduire les émissions de gaz à effet de serre

En se basant sur un potentiel de 35% des actifs en télétravail ponctuel, les déplacements en France se trouveraient réduits de 2,4% (soit 3,3 millions de déplacements évités par semaine), a calculé l'Ademe. En se basant sur un potentiel de 35% des actifs en télétravail ponctuel, les déplacements en France se trouveraient réduits de 2,4% (soit 3,3 millions de déplacements évités par semaine), a calculé l'Ademe. Anchiy / IStock.com

Pensions agricoles : vers une revalorisation en 2022, les conjointes « oubliées », déplore la FNSEA

Un volet de la réforme des retraites revient par la fenêtre: l'Assemblée nationale a validé jeudi une proposition communiste afin de revaloriser les retraites des agriculteurs de 75 à 85% du Smic, mais seulement en 2022, au grand dam des oppositions. La FNSEA a déploré jeudi l'"oubli" des conjointes. Le  texte doit s'appliquer aux retraités futurs, et également actuels, ce que ne prévoyait pas le projet de l'exécutif.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     15.16
    nuageux
    le 11/07 à 0h00
    Vent
    0.75 m/s
    Pression
    1021 hPa
    Humidité
    80 %

    Sondage