Ségolène Royal tire les marrons du feu

Publié le 21/11/2008 - 00:09
Mis à jour le 21/11/2008 - 00:09

L'ancienne candidate à la présidence arrive en tête dans le Doubs et dans le Territoire de Belfort. En Haute-Saône elle est devancée par Martine Aubry de seulement 5 voix.

1227223287.jpg
Augustin Guillot, maire de Baume-les-Dames, n'est pas candidat à un nouveau mandat ©carvy
PUBLICITÉ
Dans le Doubs, Ségolène Royal a obtenu 358 voix (37,4%), Martine Aubry 312 (32,6%) et Benoît Hamon 287 (29,99%). L’ordre de ce tiercé constitue une réelle surprise dans un département où de nombreux leaders, à l’exception de Pierre Moscovici, avaient rallié Martine Aubry. Augustin Guillot, maire de Baume-les-Dames a été élu à la tête de la fédération du Doubs avec 59,45% des voix contre 40,33% des suffrages à Jean-Sébastien Leuba.
 
Dans le Territoire de Belfort, Ségolène Royal a obtenu 99 voix contre 74 à Martine Aubry et 52 à Benoît Hamon. Aucun candidat au poste de premier fédéral n’a passé la rampe des 50%. Anne-Marie Forcinal, candidate sortante est arrivée en tête avec 91 voix contre 69 à Azeddine Goutas. Ces deux candidats arrivés en tête seront à nouveau en lice vendredi soir.
 
En Haute-Saône, Aubry et Royal sont au coude à coude avec 40,8% pour la première et 39,6% pour la seconde. Benoît Hamon doit se contenter de 18,7% des suffrages. Loïc Niepçeron, vice-président du conseil régional, a été réélu à la tête de la fédération haute-saônoise avec 66% des voix.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

La République en marche a dévoilé lundi ses 19 premiers candidats pour les élections municipales, de Toulon à Mayenne en passant par Pontarlier, en se fixant l'objectif d'atteindre au moins 10.000 conseillers municipaux après mars 2020. Sans surprise, Pierre Simon a été désigné par la commission nationale d'investiture sur Pontarlier. À BesançonIl faudra encore patienter jusqu'à fin juin début juillet pour savoir qui sera investi par "En Marche". 

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Lors des élections européennes de mai dernier, le Parti socialiste a connu une défaite historique en France. Avec 6,2 % des voix, le PS se situe loin derrière les autres grands partis français. Aujourd’hui, le PS lance un appel pour s’associer avec les écologistes qui rejoignent les mêmes valeurs. Martial Bourquin, sénateur du Doubs, approuve cet appel.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 33.38
ciel dégagé
le 27/06 à 9h00
Vent
2.67 m/s
Pression
1022.56 hPa
Humidité
66 %

Sondage