Série de plaintes pour propos jugés islamophobes à Belfort

Publié le 19/10/2013 - 16:34
Mis à jour le 19/10/2013 - 16:34

La présidente de Résistance républicaine, une association anti-islam, est visée par une série de plaintes d'associations musulmanes l'accusant d'avoir tenu des propos islamophobes mardi à Belfort, en marge de la fête de l'Aïd el-Kébir, a-t-on appris samedi.

christine-tasin.jpg
Christine Tasin ©http://fr.novopress.info/novopress-actu/souverainete/
PUBLICITÉ

« L’islam est une saloperie et c’est un danger pour la France », a notamment déclaré Christine Tasin durant ce vif échange avec Olivier Benamirouche, responsable de la coordination contre le racisme et l’islamophobie (CRI France) sur le Territoire de Belfort.

Une vidéo de cet échange qui s’est déroulé à proximité d’un abattoir temporaire de moutons, installé sur une place de la ville pendant la fête religieuse, a déjà été regardée plus de 23.000 fois sur YouTube, selon un pointage effectué samedi vers 14h00.

« Nous allons porter plainte d’ici le début de la semaine prochaine, nous travaillons encore sur sa teneur juridique », a déclaré samedi M. Benamirouche à l’AFP, qui dit vouloir faire barrage à une « banalisation de l’islamophobie, un racisme qui devient acceptable ».

Vendredi, l’association des musulmans du Territoire de Belfort a déjà porté plainte contre Mme Tasin, a déclaré à l’AFP son président, Ali Saab. Tout comme Résistance citoyenne, un micro-parti politique à Belfort proche de la communauté musulmane locale, selon l’Est Républicain.

Au niveau national, la Ligue de défense judiciaire des musulmans (LDJM) a annoncé sur son compte Facebook avoir également fait citer Christine Tasin devant la 17e chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Paris pour ces mêmes propos, que Mme Tasin a publiés sur son blog.

« J’ai déjà dit que l’islam est un système inacceptable en France et que ce qui se passe dans les pays musulmans justifie entièrement de traiter cette doctrine de saloperie. Je persiste et signe », a encore réagi Mme Tasin samedi sur son blog en réaction aux plaintes, qu’elle a qualifiées de « très importantes » pour vérifier le degré de liberté d’expression en France.

Dans la vidéo de Belfort, Mme Tasin a défini son association Résistance républicaine comme une « association qui se bat contre l’islam », et s’est dite « fière » d’être « islamophobe ».

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Swamp Fest, un nouveau festival rock n’roll débarque dans le Grand Besançon

Swamp Fest, un nouveau festival rock n’roll débarque dans le Grand Besançon

Première édition ! • Un nouveau festival ouvrira sa première édition les 7 et 8 septembre 2018 sur le site de l'aérodrome de Besançon-Thise : il s'agit du Swamp Fest ! Au programme : des concerts rock n'roll, rockabilly, voodoo rock, punkabilly, soul, blues, garage, heavy blues ou encore stoner… Maxime Longin, l'un des organisateurs de l'évènement nous en dit plus !

Arrêté ‘anti-mendicité’ : l’Union des commerçants de Besançon salue l’initiative du maire

Arrêté ‘anti-mendicité’ : l’Union des commerçants de Besançon salue l’initiative du maire

Dans un communiqué du 21 août 2018, l'Union des commerçants tient à saluer l'initiative prise par le maire de Besançon d'interdire "les stations assises prolongées avec des consommations d'alcool accompagnées ou non d'animaux et avec entrave à la circulation, sur un périmètre défini au centre-ville".

Disparition du courrier à Beure : une plainte sera déposée contre un agent, l’enquête se poursuit…

Disparition du courrier à Beure : une plainte sera déposée contre un agent, l’enquête se poursuit…

Suite de l'affaire... • Suite aux irrégularités constatées dans la distribution du courrier sur le secteur de la commune de Beure pendant la seconde partie du mois de juillet 2018, que nous évoquions sur maCommune.info lundi 20 août 2018, la branche Services Courrier Colis de La Poste en Bourgogne – Franche-Comté a immédiatement diligenté une enquête interne, selon un communiqué. Un agent est mis en cause. Une plainte va être déposée par La Poste.

Arrêté ‘anti-mendicité’ à Besançon : un arrêté jugé ‘dangereux’ selon le collectif À gauche citoyens

Arrêté ‘anti-mendicité’ à Besançon : un arrêté jugé ‘dangereux’ selon le collectif À gauche citoyens

Dans un communiqué de mardi 21 août 2018, le collectif À gauche Citoyen donne à son tour son opinion à propos de l'arrêté "anti-mendicité" qui a défrayé la chronique ces derniers jours à Besançon. Le collectif parle d'un arrêté municipal "inutile et à terme dangereux pour les libertés publiques".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.26
légère pluie
le 27/05 à 12h00
Vent
3.55 m/s
Pression
1011.47 hPa
Humidité
85 %

Sondage