Sixième transhumance du troupeau de chèvres municipales

Publié le 11/04/2014 - 11:10
Mis à jour le 11/04/2014 - 11:11

Avec l’arrive?e du printemps les che?vres de Monsieur Moustache (et non Monsieur Seguin !) vont rejoindre les estives. Apre?s un long hiver passe? a? l’abri dans des e?tables chemin des Torcols à Besançon, il est maintenant l’heure pour les animaux de rejoindre les parcelles embroussaille?es de la colline de Planoise. Le dimanche 4 mai, à 9h30, le troupeau, compose? de 80 che?vres adultes et de leurs petits, s’e?lancera dans les rues de la capitale comtoise pour un parcours de 11km. L’arrive?e a? l’arrie?re du fort de Planoise est pre?vue vers 12h00. 

L’itine?raire traversera le quartier Saint Claude via la rue Thie?baud vers 9h45 avant de s’engouffrer dans la rue Francis Clerc, rue Bruand puis rue du Chasnot. Apre?s l’esplanade du Mare?chal Juin (devant la gare) vers 9h55 et le quai de Strasbourg, le troupeau empruntera la rue d’Are?ne puis rue Planc?on. Il se dirigera ensuite directement vers la colline de Planoise en passant par la rue de la Grette et le chemin des Vignes sous Rognon. Un moment d’arre?t et de rassemblement est pre?vu au Champs du Taureau, le long du Boulevard Franc?ois Mitterrand, vers 10h45 avant la dernie?re partie du parcours sur le chemin de Montoille.

L’encadrement du troupeau sera assure? tout au long du parcours par des membres de l’Association des Bergers du Jura Franco-Suisse spe?cialistes en la matie?re, me?me si le terrain sera pour le moins inhabituel...

Une transhumance tous publics !

Chacun est invite? a? suivre le troupeau de?s le de?part ou a? le rejoindre le long du parcours. A l’arrive?e au fort de Planoise, un vin d’honneur sera offert par la Ville de Besanc?on. Les participants pourront ensuite comple?ter leur repas tire? du sac par les tartines de fromage de che?vre et cabri grille? propose?es par le Berger.

Tout au long de l’apre?s midi, diffe?rents ateliers seront propose?s a? l’arrie?re du fort de Planoise pour mieux connai?tre le me?tier de berger (de?monstration de traite, conduite de troupeau...). Une de?couverte botanique et de l’inte?re?t e?cologique du pa?turage par les che?vres sera e?galement propose?e par le Conservatoire Re?gional des Espaces Naturels de Franche Comte?.

Les amateurs de poe?sie et de the?a?tre seront charme?s par l’intervention de l’association The?a?tre Envie. L’association Avalfort proposera une de?couverte des fortifications de la colline de Planoise et l’association des "Terrasses des Collines Bisontines et d’ailleurs" partagera son expe?rience en matie?re de restauration de murs en pierres se?ches. 

Infos pratiques

  • Dimanche 4 mai 2014
  • De 9h30 à 12h
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Les 10 conseils du Codever pour randonner sereinement

Cet été, un randonneur averti en vaut deux. À l’approche des grands départs en vacances, le Collectif de défense des loisirs verts (CODEVER) souhaite informer les touristes pour qu’ils profitent sereinement de leurs balades, à pied, à vélo, à VTT, à cheval, à moto, en quad etc… Que l’on crapahute en montagne, le long des côtes, en forêt, sur les sentiers ou les chemins, voici la charte de bonne conduite soumise par le CODEVER.

Météo : un week-end ensoleillé mais sous les normales de saison en Franche-Comté

Ce premier week-end de grandes vacances ne se déroulera pas partout en Franche-Comté sous les meilleures hospices. Samedi 12 juillet le soleil sera de la partie mais les températures ne sernt pas très élevées pour un mois de juillet. Le dimanche 14 juillet ce sera un peu mieux et au moins la pluie ne devrait pas s'inviter pour le feu d'artifice selon les prévisions de Météo France…

En images – Les 140 ans de l’Observatoire de Besançon

VIDÉO • Construit en 1884, l’Observatoire des sciences de l’univers de Besançon a fêté mercredi 10 juillet son 140e anniversaire en présence notamment de Anne Vignot, maire de Besançon, Macha Woronoff, présidente de l’université de Franche-Comté, et Philippe Rousselot, directeur de l’observatoire.

Sécheresse 2023 : cinq communes de Haute-Saône reconnues en état de catastrophe naturelle

Par arrêté interministériel du 1er juillet 2024 publié au Journal Officiel du 2 juillet 2024, l’état de catastrophe naturelle a été reconnu pour les communes d'Avrigney-Virey, Bussières, Chenevrey-et-Morogne, et Thiénans pour les dommages causés par des mouvements de terrain consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols, sur la période de janvier à mars 2023.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 20.66
ciel dégagé
le 19/07 à 06h00
Vent
0.77 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
86 %