Suppression du TGV Mulhouse- Lille : la FNAUT Bourgogne Franche-Comté monte au créneau

Publié le 27/02/2020 - 15:35
Mis à jour le 27/02/2020 - 15:35

La Fnaut, fédération nationale des associations usagers des transports de la région Bourgogne Franche-Comté, dénonce ce 27 février 2020 la décision de la SNCF de supprimer le TGV Mulhouse-Lille desservant de nombreuses gares en Bourgogne Franche-Comté et ce jusqu’en septembre.

 © inkflo via Pixabay ©
© inkflo via Pixabay ©

"La SNCF a annoncé en catimini la suppression temporaire du TGV Mulhouse < > Lille", explique la FNAUT qui demande le retour rapide de cette liaison.

La fédération souligne que cette dernière est la "seule qui permet, depuis Belfort TGV, Besançon TGV, Dijon et Montbard de rejoindre sans rupture de charge à Paris :

  •  Marne-la-Vallée (Eurodisney), gare avec correspondances TGV vers l'Atlantique, ?
  •  l'aéroport Charles-de-Gaulle à un horaire adapté aux vols longs courriers, ?
  •  la Picardie, ?
  •  Lille avec de bonnes correspondances dans les deux sens avec la Belgique (Côte belge, ?Ostende, Bruges, Gand, Bruxelles, Namur et Liège par des intercités cadencés de la SNCB) et l' Angleterre."

Elle "exige des garanties" sur son rétablissement en septembre et sa pérennité à moyen terme. La FNAUT-BFC s'interroge sur les motivations alléguées de cette suppression, maintenance de matériel à la suite du conflit social et travaux sur la LGV Paris Lyon. Elle constate que "la SNCF privilégie les relations Paris - province au détriment des relations province - province et rappelle la suppression en 2018 du TGV Strasbourg < > Marseille par la ligne du Revermont".

Enfin la FNAUT souligne que «la Région Bourgogne Franche-Comté a supprimé sans communiquer la circulation d'un car MOBIGO entre Dole et Lons-le-Saunier qui permettait la correspondance avec le TGV le plus tardif au départ de Paris arrivant à Dole à 21h 24. Outre que la circulation de ce TGV n' est pas mentionnée sur la fiche horaire papier de la Région, c' est un mauvais coup pour la desserte du Jura Sud.»

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Hausse des tarifs des autoroutes : risque d’un report massif du trafic des autoroutes vers les routes nationales

L’augmentation moyenne du tarif des péages d’autoroute à hauteur de 4,75 % entrera en vigueur à compter de ce mercredi 1er février 2023. Selon l’association 40 millions d’automobilistes, c’est "une hausse inadmissible qui s’ajoute au prix délirant des carburants et transforme la mobilité en luxe."

Deux nouveaux bus électriques en circulation à Besançon…

Depuis ce début d’année 2023, deux véhicules 100 % électriques ont rejoint le parc des bus Ginko, a-t-on appris vendredi 27 janvier. Les usagers pourront les emprunter sur la ligne 10 (CHU Minjoz - Chaffanjon). Ils circuleront également sur la ligne Ginko Citadelle, dès sa réouverture en mars prochain. Grand Besançon Métropole a acquis ces deux nouveaux véhicules pour un coût de 1.077.000 €HT.

Plan de circulation : des riverains de la rue du Clos-Munier à Besançon se plaignent de la circulation

Après avoir reçu des plaintes de la part de riverains, le président du groupe Besançon Maintenant dénonce publiquement dans un communiqué du 27 janvier 2023 les conséquences "néfastes et inattendues" de la modification du plan de circulation aux abords des avenues de Montrapon et Léo Lagrange.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.09
couvert
le 04/02 à 12h00
Vent
1.31 m/s
Pression
1036 hPa
Humidité
94 %