Table ronde au Sénat : J-F Longeot en quête de solutions à l'exode médical

Publié le 16/02/2016 - 11:13
Mis à jour le 16/02/2016 - 11:13

« Face a? la difficulte? pour les maires des petites communes françaises de maintenir une offre de soins satisfaisante sur leur territoire, face au vieillissement des praticiens, face a? l’insuffisance de l’offre, particulie?rement en matie?re de me?decine spe?cialise?e », le Se?nateur Longeot organise une table ronde sur la de?mographie me?dicale, mercredi 17 fe?vrier 2017 au Se?nat.

 ©
©

Il souhaite e?voquer l’e?pineuse question de la de?mographie me?dicale et la lutte contre les de?serts me?dicaux. La France n’a jamais compte? autant de me?decins (198 365 en exercice en 2015, dont 44,7% de libe?raux) mais ils n’ont jamais e?te? aussi mal re?partis sur le territoire selon les observations du sénateur. "La situation s’aggrave en termes de disparite?s ge?ographiques et en fonction des spe?cialite?s avec des e?volutions inquie?tantes en me?decine ge?ne?rale, rhumatologie, dermatologie, chirurgie ge?ne?rale et ORL." 

Le « creux de?mographique » est attendu pour 2020. Jugeant les re?centes mesures incitatives mises en œuvre par le gouvernement dans le cadre du pacte territoire-sante? insuffisantes, le Jean-François Longeot va, sous la pre?sidence d’Herve? Maurey, pre?sident de la Commission de l’ame?nagement du territoire et du de?veloppement durable au Se?nat, auditionne? le pre?sident de l’Ordre national des me?decins, la pre?sidente du Syndicat national des jeunes me?decins ge?ne?ralistes, le pre?sident de l’ordre national des infirmiers, des repre?sentants de la Caisse nationale d’assurance maladie, des repre?sentants des territoires dans lesquels les difficulte?s d’acce?s aux soins sont les plus inquie?tantes.

L’objectif de cette table ronde est de "trouver des solutions a? cet « exode me?dical »."

Enfin, le se?nateur s’interroge sur la pertinence de la re?gionalisation du nume?rus clausus annonce?e par le gouvernement.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

150 associations bisontines concertées pour tirer les enseignements de la crise sanitaire 

La Ville de Besançon et son centre communal d’action social signent une convention afin de formaliser les modalités de leur coopération. Après avoir concerté près de 150 associations de décembre 2020 et mai 2021, plusieurs enjeux ont été dégagés. Ils seront présentés au conseil municipal ce 30 juin 2022…

Les postes clés de l’Assemblée

Vice-présidents, questeurs, secrétaires : l'élection à des postes clés à l'Assemblée nationale a tourné au vinaigre mercredi soir entre la gauche et la majorité. Annie Genevard, députée LR de la 5e circonscription du Doubs, et ancienne vice-présidente d el'Assemblée regrette de "n'avoir pu candidater…"

Tarification des transports dans le Grand Besançon : « trop de catégories sociales ont été oubliées » (N. Bodin)

Soumis au vote lors de la dernière assemblée communautaire de Grand Besançon, la question de la nouvelle tarification des transports a fait débat… Accordée pour les demandeurs d’emploi inscrits à pôle emploi, la gratuité totale n’a pas été approuvée pour les collégiens. Nicolas Bodin, à la tête du groupe PS au conseil municipal de Besançon au sein de la majorité de la maire EELV d’Anne vignot, estime que certaines catégories sociales n’ont pas été prises en compte. Il revient sur le sujet dans nos colonnes…

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.47
légère pluie
le 04/07 à 9h00
Vent
2.06 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
100 %

Sondage