frédéric barbier

30 articles trouvés
Martial Bourquin a rencontré le secrétaire d’État à l’industrie : trois dossiers évoqués

Martial Bourquin a rencontré le secrétaire d’État à l’industrie : trois dossiers évoqués

Martial Bourquin, sénateur Ps du Doubs et Frédéric Barbier, député socialiste du Doubs ont rencontré le mercredi 27 septembre 2016, Michel Sirugue, secrétaire d’État à l’industrie. Ensemble ils ont abordé trois dossiers économiques du Nord Franche-Comté : Alstom, Peugeot Scooters et l’entreprise AAE.

Plastic Omnium : les élus du Doubs rencontrent le PDG pour discuter de l’avenir des salariés d’Audincourt

Plastic Omnium : les élus du Doubs rencontrent le PDG pour discuter de l’avenir des salariés d’Audincourt

Martial Bourquin, sénateur et Frédéric Barbier, député du Doubs rencontreront le PDG de Plastic Omnium le lundi 25 juillet à 14h30 pour évoquer l’avenir des quatre sites français de la branche Exteriors de Faurecia dont celui d’Audincourt qui emploie 800 salariés.

Qui sont les députés francs-comtois les plus assidus à l’Assemblée nationale ?

Qui sont les députés francs-comtois les plus assidus à l’Assemblée nationale ?

Chaque année, le site www.nosdeputes.fr dévoile les listes de présence des députés français à l'Assemblée nationale à Paris. En Franche-Comté, Eric Alauzet (EELV) est le sixième député français le plus assidu… 

La moitié des électeurs UMP ont voté FN au second tour de la législative

La moitié des électeurs UMP ont voté FN au second tour de la législative

La moitié des électeurs UMP du premier tour ont voté pour le FN et un quart ont voté PS au second tour lors de la législative partielle dans le Doubs dimanche dernier, affirme le chercheur Joël Gombin dans une analyse publiée ce vendredi 13  février 2015. Selon le modèle qu'il a pu établir, publié et expliqué sur le site slate.fr, M. Gombin, chercheur au CURAPP-université de Picardie-Jules-Verne, affirme que "la moitié environ des électeurs ayant choisi l'UMP au premier tour se sont portés sur la candidate frontiste au second tour. Un quart ont choisi le candidat socialiste; le dernier quart s'est abstenu ou a voté blanc ou nul", écrit-il.  Dès lors, on ne peut "guère parler de succès du rassemblement républicain", souligne-t-il, mais plutôt constater "la fusion, relative certes mais néanmoins bien avancée, des électorats de l'UMP et du FN". 

CHARGER LA SUITE
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.09
légère pluie
le 19/10 à 6h00
Vent
3.15 m/s
Pression
1010.28 hPa
Humidité
95 %

Sondage