Coronavirus : préparer "le jour d'après"

Publié le 08/04/2020 - 09:05
Mis à jour le 08/04/2020 - 09:08

Quel système de santé demain ? Quel monde du travail ? Et comment partager le pouvoir ? Une soixantaine de parlementaires -  dont les députés du Doubs Éric Alauzet, Denis Sommer et Frédéric Barbier -  lancent une consultation en ligne durant un mois pour préparer « le jour d'après » la crise du coronavirus.

© D Poirier ©
© D Poirier ©

Emmenés par les députés ex-LREM Matthieu Orphelin – proche de Nicolas Hulot – et Paula Forteza, ainsi que par le Marcheur Aurélien Taché, ces élus invitent à mettre "à profit le confinement pour imaginer ce que nous voulons de mieux", sur ce site lejourdapres.parlement-ouvert.fr

"Les failles et les limites de notre modèle de développement"

Car "il y aura un avant et un après-coronavirus. Il le faut. Cette crise nous aura tous transformés. Elle a violemment révélé les failles et les limites de notre modèle de développement, entretenu depuis des dizaines d'années", affirment-ils dans leur appel.

Ces députés LREM, MoDem, PS ou encore Libertés et Territoires, auxquels se sont joints le sénateur Ronan Dantec (EELV) et l'eurodéputé macroniste Pascal Durand, saluent le "plan de sauvegarde mis en œuvre par le gouvernement" face à l'épidémie et veulent "réfléchir dès maintenant et collectivement à un grand plan de transformation de notre société et de notre économie".

Outre santé, travail et démocratie, parmi les onze thèmes mis au débat figurent "une société de la sobriété", "l'avenir de nos territoires", "l'Europe dans le monde" et aussi "le nerf de la guerre", c'est-à-dire le financement du projet.

Pour une revalorisation salariale de certains soignants

Une quarantaine de mesures sont déjà mises sur la table, pour lesquelles il est possible de voter, dont une "revalorisation salariale immédiate de 200 euros par mois pour les aides à domicile, aides-soignantes, infirmières et autres agents hospitaliers de catégories B et C", la création d'un "véritable revenu universel, dès l'âge de 18 ans", la"relocalisation de la production de produits de première nécessité en Europe" ou le "renforcement de l'impôt sur la fortune immobilière".

Les participants – citoyens, associations, élus locaux, entreprises… – sont invités à soumettre avis ou propositions, et à partager des références scientifiques, médiatiques, artistiques. Des ateliers en ligne sont aussi prévus avec de « grands témoins », dont Laurence Tubiana (Fondation européenne pour le climat) et Laurent Berger (CFDT).

Une synthèse de la consultation sera rendue publique avant mi-mai. Les mesures les plus populaires seront portées par les parlementaires dans un plan d'action post-crise, promettent-ils.

Une consultation qui ne fait pas l'unanimité

Cette consultation ne passe chez des parlementaires du groupe LREM qui parlent pour certains d'opportunisme. "Bien sûr que nous travaillons sur l’après, sur les questions de souveraineté, d’écologie, etc. Mais la consigne est de ne pas s’exprimer publiquement sur cette question tant que la crise est là. C’est une règle de décence que nous avions fixée, et je n’ai pas le souvenir que ceux qui prennent part à cette initiative l’ait contestée" s'agace un parlementaire selon le Huffington Post.

"L’heure n’est pas au lancement d’une plateforme citoyenne. L’heure est au respect du confinement, à la solidarité nationale, à la France unie", estime le député LREM de l’Eure Bruno Questel qui pense que la politique reprendra ses droits "le moment venu."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

2022 : Emmanuel Macron en tête au 1er tour devant Eric Zemmour, Marine Le Pen 3e, selon un sondage

Emmanuel Macron, en tête, se qualifierait pour le second tour de l'élection présidentielle avec le polémiste d'extrême droite Eric Zemmour, lequel devancerait la candidate du RN Marine Le Pen, selon un sondage Harris Interactive pour Challenges publié ce mercredi 27 octobre 2021.

Présidentielle 2022 : la Cour des comptes veut faire entendre sa voix avant la présidentielle

Inédites dans leur format - une quinzaine de pages - ces notes se veulent "synthétiques et pédagogiques", et s'inscrivent dans la stratégie de "modernisation" de la Cour, a défendu son premier président Pierre Moscovici, lors d'une présentation à la presse. La Cour veut ainsi se positionner "en amont des grands débats démocratiques", à six mois des élections présidentielle et législatives.

Rachat de Flowbird (ex-Parkeon) : la maire de Besançon à la rencontre des salariés bisontins

Pour la cinquième fois en moins de 20 ans, la société française Flowbird (ex-Parkeon) va être rachetée pour plusieurs millions d'euros. A Besançon, il s'agit du premier employeur privé. Les salariés, inquiets, ne savent pas encore les conditions de ce rachat. Ils se sont rassemblés une nouvelle fois devant l'entreprise ce jeudi matin. La maire Anne Vignot a rencontré les représentants syndicaux.

A Belfort, Montebourg juge les limitations de l’UE « incompatibles » avec son « Made in France XXL » 

Le candidat ex-PS à l'Elysée Arnaud Montebourg a estimé mercredi 20 octobre à Belfort que les limitations imposées par l'Union européenne (UE) étaient "incompatibles" avec les mesures qu'il souhaite mettre en place pour "reconstruire" l'industrie française et faire du "Made in France de taille XXL".

Précarité numérique : 6.000 ordinateurs prêtés aux lycéens de Bourgogne-Franche-Comté

Ce mardi 19 octobre, Océane Charret-Godard, vice-présidente de la Région en charge des lycées, de l’offre de formation, de l’apprentissage et de l’orientation, a procédé à la remise des ordinateurs portables de prêt aux jeunes du lycée Le Castel à Dijon, en présence de Nathalie Albert-Moretti, rectrice de l’académie de Dijon et de Philippe Viollon, proviseur de l’établissement.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.22
ciel dégagé
le 28/10 à 3h00
Vent
1.21 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
95 %

Sondage