henri poupart-lafarge

9 articles trouvés

Alstom : les élus belfortains demandent au PDG de tenir ses engagements

Le député-maire de Belfort, Damien Meslot, le président du Territoire-de-Belfort, Florian Bouquet et le sénateur du Territoire-de-Belfort, Cédric Perrin ont annoncé, suite au comité central d’entreprise qui s’est tenu le jeudi 27 octobre 2016, dans un communiqué de presse que le PDG d’Alstom devait tenir ses engagements. Les élus s'inquiétent du discours tenu lors de cette réunion.

Alstom : Damien Meslot interpelle le PDG du groupe

Le mardi 27 septembre 2016, Damien Meslot, député-maire de Belfort, a participé à l’audition par la commission des Affaires économiques du PDG d’Alstom, Henri Poupart-Lafarge, suite à l’annonce de la fermeture du site de Belfort. Le maire de Belfort a échangé avec lui quant à cette "décision brutale et incompréhensible".

Alstom : « Tout sera fait » pour maintenir le site de Belfort « de nombreuses années

DERNIÈRES INFOS ALSTOM François Hollande a assuré ce mardi 13 septembre 2016 depuis Bucarest que "tout" serait fait pour que le site de Belfort d'Alstom, dont la direction a annoncé l'arrêt de la production de locomotives, soit maintenu "pour de nombreuses années".De son côté, la direction du constructeur ferroviaire Alstom a affirmé qu'"aucune décision" ne serait prise avant la fin des discussions engagées avec le gouvernement français. Un groupe d"élus franc-comtois a été reçu par le PDG d'Alstom. La présidente de la région Bourgogne Franche-Comté a déclaré à l'issue de la rencontre qu'Alstom n'était pas dans une "position fermée"

Maintenir la production de trains à Belfort « impossible » ? Début du bras de fer entre Alstom et le gouvernement

La pénurie de commandes rend "aujourd'hui impossible (...) un avenir pérenne pour les activités du site de Belfort", affirme ce mardi 13 septembre 2016 le patron d'Alstom, Henri Poupart-Lafarge, dans un message aux salariés du groupe. Damien Meslot, le député-maire de Belfort s'est dit "choqué" par ce mail. Dans le même temps, le premier Ministre Manuel Valls a réaffirmé qu'il était "hors de question" que le site d'Alstom à Belfort ferme. Le secrétaire d'Etat à l'Industrie, Christophe Sirugue, a pour sa part assuré que l'Etat n'avait pas été "informé du tout" de la volonté d'Alstom d'arrêter la production ferroviaire sur son site de Belfort, ce qui constitue à ses yeux une "faute". 

CHARGER LA SUITE

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 11.52
ciel dégagé
le 18/04 à 21h00
Vent
1.29 m/s
Pression
1022.212 hPa
Humidité
82 %

Sondage